Référence multimedia du sénégal
.
Google

SOUPCONNANT SA BELLE SOEUR DE FRICOTER AVEC SON EX-MARI SEY KÉBÉ VERSE DE L'ACIDE SUR LE VISAGE DE NABOU SALL

Article Lu 1904 fois

La dame Sokhna Sall a perdu un œil et risque de se retrouver aveugle. Ceci, après que la dame Seynabou Gningue dite Say Kébé lui a versé de l’acide pour lui régler son compte, car pensant qu’elle est devenue la petite copine de son ex-époux. Sokhna Sall est veuve et vit toujours au domicile conjugal à Yoff NGaparou avec ses enfants. Say Kébé, elle, est divorcée d’avec Amadou Diop, petit frère de feu le mari de Sokhna Sall et vit chez ses parents à quelques encablures du lieu de son acte. La scène s’est déroulée le lundi passé, tard dans la nuit.



Encore une scène de violence dans les demeures conjugales. La singularité est que ce n’est pas un homme qui violente sa femme. Cette fois, l’auteur des faits est une dame qui croit que son ex-mari entretient des relations amoureuses avec la femme de son défunt frère. La dame en question est une nommée Seynabou Gningue dite Say Kébé. « Elle est longtemps venue ici pour menacer Sokhna Sall car elle croit que si son ex-mari l’a quittée, c’est pour se marier avec la femme de son défunt frère», signale une voisine qui est venue prendre des nouvelles de la victime. Ce lundi, après la célébration d’un baptême chez Sokhna Sall, Say Kébé est revenue avec un pot rempli d’acide. Elle trouve sa victime assise à l’entrée de sa chambre entourée de ses enfants pour se décoiffer. Say n’hésite même pas car elle avait signifié à Sokhna qu’elle lui réglerait son compte. « Au cours du baptême, son ex-mari Amadou Diop m’a invitée à venir prendre une photo avec lui, et c’est là que Say Kébé a commencé à m’insulter et me menacer, allant jusqu’à renverser sur moi l’eau qui servait à se nettoyer les mains avant et après les repas», confie difficilement la victime. C’est ainsi que Seynabou Gningue dite Say Kébé déverse l’acide qu’elle avait sur le visage de Sokhna Sall qui est immédiatement conduit à l’hôpital. Ces trois (3) enfants qui se tenaient à ses côtés ont quelques brûlures relativement graves. La victime, elle, en plus d’être défigurée, a perdu complètement perdu l’usage de son œil droit et voit à peine avec l’autre. Elle demande aux visiteurs, venus prendre des nouvelles, leur nom car elle n’arrivait pas à les identifier. Say Kébé a pris la fuite après son acte atroce. Mais son père, Mbakhar Gningue, dit savoir ou se flanque sa fille et est disposé à aller la dénicher pour la livrer à la justice. Le vieux, visiblement très malade, regrette l’œuvre de son enfant et ne pense pas « prendre la défense d’une personne capable d’accomplir ces actes abominables. Il a, par ailleurs, tenu à faire une précision disant que le produit utilisé par sa fille n’est pas de l’acide mais du « khémé ». La dame Sokhna Sall qui s’est faite opérée l’œil vit des moments durs car elle ne peut rien avaler puisqu’elle a aussi pris le liquide à la bouche.

Source: L'observateur

Article Lu 1904 fois

Samedi 15 Mars 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State