Référence multimedia du sénégal
.
Google

SOUCIEUSE DE SE RÉCONCILIER AVEC SON EX-MARI Elle sollicite les services d'un marabout qui file avec ses parures en or

Article Lu 11956 fois


Quelques mois après avoir été divorcée, son voeu le plus cher était de renouer le fil avec son ex-époux. Pour se faire, elle s'attache les services d'un marabout. Non seulement ses retrouvailles avec son ex tardent à se réaliser, mais - pire - elle n'a plus de bijoux à porter.
Âgée aujourd'hui de 37 ans, Nd. W. avait lié sa vie avec celle d'un homme en 1998 et avait rejoint le domicile conjugal sis à Grand Yoff. Après quelques années de vie commune, des bisbilles l'avaient opposée à son époux et leur ménage sanctionné par la naissance de deux bouts de bois de Dieu avait volé en éclats vers la fin de 2007. Ainsi, elle était retournée à la maison de ses parents située à Guinaw-Rails. Au bout de quelques mois, ne pouvant plus supporter sa nouvelle vie de célibat et soucieuse de retourner à son ménage, elle suit les conseils d'une tante qui lui a demande d'aller voir un marabout dont elle a entendu beaucoup de personnes vanter son pouvoir mystique. C'est ainsi qu'elle rend visite à Younouss Bangoura, originaire de la Sierra Leone et établi à Guédiawaye. Lorsqu'elle l'a mis au parfum de son désir de renouer avec son ex-mari, le marabout lui a répondu dans un wolof approximatif de remercier d'abord le bon Dieu de l'avoir orientée vers lui. Après une séance de voyance, il lui tient ce langage : « Considère que ton problème est réglé. C'est l'autre partie qui fera le déplacement pour te supplier de te réconcilier avec elle et ceci dans un très bref délai », soutient-il. Et comme son interlocuteur ne fait rien pour rien, il réclame à titre de "wéexal"( offrande) la somme de deux cent mille francs, pas un sou de moins. Ne possédant pas assez d'argent avec elle, Nd. W. marchande et propose ses parures en or composées d'une chaîne, d’une bague et d’une paire de bracelets qu'elle remet au marabout le lendemain, à savoir le mercredi 30 avril dernier. En échange de quoi, elle reçoit une potion magique avec laquelle elle doit s'enduire tout le corps avant de se coucher pendant quatre nuits. Rendez-vous est pris pour le mardi 6 mai dans l'après-midi pour récupérer un talisman et être édifiée sur les aumônes à faire. Quand elle s'est présentée comme convenu, sa surprise a été grande de constater que le marabout avait plié bagages et vidé les lieux. C'est le coeur meurtri que Nd. W. a débarqué à la police pour porter plainte contre Younouss Bangoura. Il ne lui reste qu'à souhaiter que le marabout tombe dans les filets de la police très rapidement.

Source: L'observateur

Article Lu 11956 fois

Samedi 10 Mai 2008





1.Posté par pékhé le 11/05/2008 18:51
ndaysann

2.Posté par S. Diallo le 12/05/2008 22:39
Je crois que ce n'est comme ça.
Il fallait tout faire pour ne pas perdre ton mari
"soo mougnone lii yeup doo la cii feck".

3.Posté par chon le 14/05/2008 18:03
bien parlé s diallo soo mougnone li yeup doco ci féck wanté séne adouna yeup marabouté là bakhna si mome


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State