Référence multimedia du sénégal
.
Google

SOS : Non-assistance à entreprise publique en danger

Article Lu 11690 fois

Le consensus réalisé sur l'arrêt des gaspillages et scandales qui rythment le fonctionnement du Cosec depuis près de neuf ans n'ayant pas été respecté, je ressens comme une obligation ardente le devoir de lancer cet appel pour sauver cette entreprise publique à genoux et pourtant naguère prospère et dynamique. Je veux parler du Conseil sénégalais des chargeurs (Cosec). Les gaspillages et scandales ont noms :



SOS : Non-assistance à entreprise publique en danger
1 - Dépenses de près de 40 milliards dans le total mépris des textes qui régissent cette entreprise publique soumise à la loi 9007 du 26 juin 1990.

2 - Salaire mensuel de plus de 10 millions de francs au Directeur général.

3 - Une indemnité mensuelle de 3,5 millions au président du Conseil d’administration (Pca).

4 - 500 000 F de jetons de présence à chaque administrateur et pour chaque réunion.

5 - 2 000 litres de carburant de dotation mensuelle au Directeur général et au Pca.

6 - Soins médicaux et transfert en Europe aux frais du Cosec pour les principaux dirigeants.

7 - Près de 200 millions dépensés dans le cadre d'un ‘départ volontaire’ en vue d'une prétendue réduction d'effectifs pléthoriques. Le résultat fut que la plupart ou tous les postes ainsi libérés ont été aussitôt pourvus par des amis et des militants

8 - ‘3 milliards dépensés pour rien’ selon les propres termes du Premier ministre (journal le Témoin n° 954 du 1er Juillet 2009) dans un projet bidon de ‘bateaux-taxis’. Les rafiots acquis auraient entraîné la perte de plusieurs vies humaines (une autre catastrophe type ‘Joola’) s'ils avaient été mis en exploitation en mer.

9 - Vente de 4x4 et 406 à de hauts fonctionnaires à des prix ridicules et à crédit (200 à 300 000 francs l'unité). Ces ‘cadeaux’ ont été offerts aux représentants du Contrôle financier et du ministre de l'Economie et des Finances au Conseil d'administration.

Il y a aussi les nombreuses prises en charge en transport et en frais de mission de personnes étrangères au Cosec pour des déplacements n'ayant aucun lien avec les missions de cette entreprise qui a le statut d'établissement public (donc démembrement de l'Etat). Ces faits graves ne sont pas nouveaux. Car je les dénonçais déjà en juillet 2007 par des correspondances adressées au président du Conseil d'administration (23 et 27 juillet 2007) et au ministre de l'Economie maritime (5 septembre 2007), mais aussi par lettre du 24 février 2009 au Pca, par lettre du 12 mai 2009 adressée à tous les administrateurs du Cosec et par lettre confidentielle du 14 août 2009 adressée à Monsieur le Premier ministre.

Malgré ces nombreuses mises en garde, les scandales persistent, voire s'intensifient. Le résultat est inéluctable : la disparition prochaine du Conseil sénégalais des chargeurs par la faute de son Conseil d'administration, de sa Direction générale et, bien entendu, par celle de tous les responsables de ce pays qui en sont dûment informés et qui se taisent pour des raisons qui leur sont propres. Il faut mettre un terme à ce gâchis innommable !

Dans une très prochaine contribution ; si cette situation persiste encore, je rendrai publiques toutes les correspondances rappelées ci-dessus pour que nul n'en ignore. Car il faut sauver cette grande entreprise publique et ses agents. La responsabilité de tous ceux qui sont investis de la moindre autorité pour mettre un terme à cette dilapidation de ressources nationales est engagée si le Cosec venait à disparaître par la faute de ses actuels dirigeants.

Saliou SARR
Administrateur civil en retraite
c.kms@hotmail.fr
Source Walfadjri


Article Lu 11690 fois

Jeudi 24 Septembre 2009





1.Posté par Senegalhacker le 24/09/2009 17:16
Merci monsieur Sarr c'est ça le devoir d'un citoyen modèle, la balle est dans le camp du grand Jules et du président Wade, il faut prendre des mesures immédiates et envoyer la cour des comptes faire des vérifications pour situer les dérives et condamner les fautifs.

2.Posté par Weuz Diagne le 24/09/2009 17:34
BarakAllahou fiyka monsieur Saliou Sarr et sachez que le Sénégal de la vertu vous est reconnaissant de cet acte noble que toutes les sentinelles de nôtre cher Senegal doivent imiter où qu'ils se trouvent .
Et il fera bientôt jour et les prévéricateurs et autres hommes de main de cette hideuse mafia s'en rendront compte à leurs dépens.
Et celà les dirigeants des sociétés nationales ou parapubliques et autres gestionnaires de deniers publics doivent le savoir; ils sont condamnés à rendre compte et, demain , leurs commanditaires se refugieront derriére l'immunité pour les laisser seuls devant le tribunal de la wadésie.

3.Posté par Moussa SARR le 24/09/2009 18:15
Je pense là qu'on est en face d'un acte hautement citoyen, et j'en appelle à la société civile de porter cette affaire devant les juridictions compétentes et aisin de soutenir cette bonne volonté qui n'est motivé que par son amour pour sa patrie. J'ai l'habitude de dire que le mal du Sénégal n'est pas que politique, à défaut d'etre absolument sure de malversations à l'ANOCI, voila du pain sur la planche de ceux qui se battent pour que les deniers de l'état soient gérer dans la légalité et la transparence.

4.Posté par Analyste le 24/09/2009 18:44
Depuis longtemps ce monsieur parle du COSEC. Pour ce j'en sais, il en a été DG sous Diouf et que, semble-t-il, broutant maintenant dans les prairies bleues, il fait un intense lobbying pour revenir a la tete du COSEC. Donc, je me garderai de prendre pour argent comptant ses affirmations!

5.Posté par XXX le 24/09/2009 19:30
Obama s'est engage a proteger les "whistle-blowers" en Afrique,, il faut proteger ce Monsieur. Ce geste est digne d'admiration

6.Posté par Salac le 24/09/2009 20:43
Vousêtes vraiment trop naïf ! Lui c'est un ex direceur du Cosec et s'il est aussi bien renseigné c'est parceque les gens qu'il avait embauché de son temps y sont toujours et peuvent le renseigner.
Il a fait pareil et souhaite récupérer le Cosec mais inchallah ce n'est pas comme ça qu'il va y arriver.
Posez vous des questions, pourquoi il n'attaque que le Cosec alors qu'il ya tant de choses d'autres à dire.
Moi je ne le considère pas comme un bon sénégalais mais plutôt comme quelqu'un de vraiment jaloux.
Dailleurs il n'a qu'a vous parler de l'argent qu'il a demandé aux dirigeants du Cosec et qu'ils lui ont refusé. Ce n'est que du chantage.

7.Posté par Pape le 24/09/2009 22:50
Encore ce Saliou Sarr!
On doit se demander pourquoi cet ancien Dg s'attaque toujours au COSEC?
1°) Le liquidateur de la n ième société que Saliou Sarr a mise en faillite (SATOMAR) a convoqué aujourdhui même les actionnaires pour la liquidation totale de Satomar le 20 Octobre
2°) Les actionnaires veulent toujours mettre Saliou Sarr en prison pour détournement. Les maliens et Burkinabé sont prêts à descendre à Dakar
3° Saliou Sarr a été Dg de l'ONCAD ( faillite celebre), DG de COSENAM( Faillite) Les employés du COSEC devraient remercier le bon Dieu du départ de ce Prédateur
4°) Saliou Sarr est entrain de faire un chantage au COSEC. Administrateur civil, comme lui même le précise, il devrait savoir qu'il n'a pas droit à des indemnités de départ à la retraite. Attention à vous qui le prenez pour un vertueux, il réclame 400 millions!!! après un calcul qu'il a fait sur le salaire de l'actuel DG
5° Et pourtant, sur le saint coran, lui même l'a dit après l'Assemblée generale d'Abidjan, il ne remerciera jamais assez l'actuel DG!

8.Posté par Saliou de Diourbel le 24/09/2009 22:56
Demandez nous, nou sde Diourbel. Il n'ya pas plus méchant et misérable que ce Saliou Sarr

9.Posté par moussa le 24/09/2009 23:00
Arrêtez de croire n'importe qui qui attaque un dirigeant ou une entreprise sous le pretexte que c'est contre le pouvoir actuel qu'on en veut. Ce saliou sarr a fait Wdes pieds et des mains pour reçu par Wade. même Serigne Saliou a été mis à contribution. Et c'est la seule raison d'alleurs qui a fait que Wade ne l'a pas mis en taule

10.Posté par Pape le 24/09/2009 23:03
Saliou, je peux te croire sur la méchanceté.
Alors que grâce aux efforts du COSEC et de son Dg en particulier, le Sénégal a ratifié hier seulement la convention de Rotterdam et que toute l'Afrique félicite le Sénégal, Ce rancunier qui n'a jamais digéré son manque de charisme surtout à l'international balance ses contre vérités sur le NET.
Pourquoi n'a t-il pas dit que son dossier de chantage est pendant devant la justice?

11.Posté par Pape le 24/09/2009 23:13
Ce que Saliou Sarr n'a pas dit, c'est que sa fille est mariée à l'Inspecteur d'Etat qui a contrôlé le COSEC. A til volé des informations sur le portable de son gendre? Son gendre, un haut fonctionnaire est dans tous ses états et très mal à l'aise .
Saliou Sarr ne pense qu'à ses intérets, détrompez vous Senegalhacker, il ne pense pas au senegal.
Sinon comment comprendre qu'il ne dise pas que le dg actuel ne doit pas gagner dix millions ( encore qu ele chiffré est completement erroné) mais voila ce qu'il a fait:
salaire dg acuel - mon salaire)* 10 ans*&é mois que j'ai été Dg = X francs
pareil pour le carburant, le logement etc...
et resultat, j'écris au cosec pour reclamer 400 millions. Il commence à être débile ce vieux.
Ah si tous les fonctionnaires partis à la retraite réclamaient un différentiel de salaire.....

12.Posté par agent cosec le 25/09/2009 13:58
Mais dans quel monde sommes nous?
Nous agents du COSEC qui sommes là depuis longtemps savons beaucoup de choses.
la première, c'est ce même Président du Conseil d'administration, que Saliou Sarr est entrain de dénigrer aujourdhui qui avait à l'époque multiplié le salaire de Saliou sarr par 3!!!
Demandez à Saliou Sarr comment il a construit le batiment siège actuel du COSEC; Ce batiment qui n'avait même pas de papier. Il a fallu l'arrivée du DG actuel pour régulariser cette situation.
En tous cas , tout agent honnête du COSEC, peut vous dire que sa situation sociale s'est nettement améliorée avec la gestion actuelle. Il n'y apas que le salaire du DG (comme du temps de Saliou Sarr) qui a été augmenté.
Quelqu'un a dit qu'il avait porté plainte contre un agent qui a déposé son fils avec le véhicule de service, aujourdhui tous les cadres ont véhicules .
Une entreprise en danger ne peut pas se permettre de mettre ses agents dans de bonnes conditions.
Ce qui irrite Saliou Sarr, ce sont les réalisations exceptionnelles de l'équipe actuelle. DA fa Boonne. Jalousie quand tu nous tiens.



13.Posté par agent cosec le 25/09/2009 14:04
Le maitre chanteur, Saliou Sarr écrit :"Dans une très prochaine contribution ; si cette situation persiste encore, je rendrai publiques toutes les correspondances rappelées ci-dessus pour que nul n'en ignore."
En réalité, il veut dire si le COSEC ne céde pas au chantage d'ici là......Saliou on se connait

14.Posté par Cheikh Bâ le 25/09/2009 15:25
Vrai ou pas, il n'est pas normal qu'un ancien fonctionnaire et surtout un ex DG d'une société qu'il a eue à gérer, face une sortie pareille. C'est contraire à l'éthique . Si ces accusations ne sont pas fondées , l'actuel DG doit le poursuivre pour diffamation et pour son honneur

15.Posté par Laye NIASS le 25/09/2009 20:06
Vraiment ce Saliou SARR constitue une honte. Car étant ancien DG dans une sociéte tu devrait avoir honte de raconter ces bétises à travers le net. Personnellement je ne connais pas bien l'actuel DG du COSEC mais je sais que c'est un travailleur car il a su mettre les intérêts de l'entreprise et des travailleurs en avant, car l'image de marque de l'entreprise est positive. Cher saliou soit républicain et sérieux.

16.Posté par Administrateur civil le 25/09/2009 20:19
Ancien administrateur civil, Saliou Sarr constitue la honte du corps des administrateurs civils.
Saliou doit répondre aux questions suivantes:
A-t-il vraiment demandé des indemnités de départ à la retraite au COSEC?
Existe t-il un dossier pendant devant la justice contre le COSEC?
Monsieur Sarr, de grâce , répondez à mes questions!!!
J'ai honte pour mon corps si cher

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State