Référence multimedia du sénégal
.
Google

SON ÉPOUX AURAIT ENCEINTE UNE FEMME : Elle plonge son mari dans le coma d’un coup de pilon

Article Lu 12545 fois

Ndèye Diakhaté Fall a assommé son mari d’un violent coup de pilon à la tête. Celui-ci est plongé dans le coma et il lutte contre la mort. La scène, à la limite du pathétique, était tout bonnement insoutenable. Mieux, elle frisait hier le scandale dans le populeux quartier de Diamagueune Sara à Kaolack. Ndèye Diakhaté a plongé son mari dans le coma après lui avoir administré un coup de pilon à la tête. Après près d’une trentaine d’années de mariage, elle a réagi avec violence à ce qu’elle appelle le mauvais comportement de son époux à qui elle a aussi cassé le bras. Il est environ 13 heures. Une chaleur d’étuve balaie les rues désertes de ce quartier périphérique de Kaolack. Au moment où on se prépare à regagner la grande mosquée pour la prière du vendredi, une forte clameur se soulève du côté du foyer de Diamagueune. Le spectacle est inédit. Une femme, la quarantaine dépassée, nue comme un ver de terre, court à travers les rues, sans destination précise. Elle se faufile entre les gens qui tentent difficilement de la neutraliser. Tout le monde s’affaire à la stopper afin de lui faire porter un pagne pour cacher ses parties intimes. Comme saisie par le diable, elle s’oppose, à coups de mâchoires et de griffes, à toute personne l’approchant, menaçant les uns, s’attaquant aux autres.



Elle crie haut et fort, déclarant qu’elle vient de tuer son mari. Le motif : celui-ci aurait enceinté une femme autre qu’elle après près d’une trentaine d’années de mariage. Vrai ou faux ? Des proches de la famille ont infirmé ces propos. Des personnes parmi l’assistance ont eu l’idée de téléphoner à la police. Cette dernière ne tarda pas à venir, mais les policiers ont eu beaucoup de difficultés à maîtriser la dame qui continuait à délirer. Il a fallu, d’ailleurs, l’aide de trois solides gaillards du quartier, un civisme que salue l’inspecteur Sow de la police judiciaire, en entendant sur procès verbal ces derniers dans les locaux du commissariat central de Kaolack où tout ce beau monde a été conduit pour maîtriser la fugitive et la mettre dans le panier à salade. Sur place, l’on apprend que la dame Ndèye Diakhaté est mariée à un garde pénitentiaire. Sa victime, qui est dans le coma, est entre la vie et la mort, nous a-t-on appris de sources médicales.

Vendeuse de légumes et de poissons secs au marché Guèdj, Ndèye Diakhaté, après les faits, et prise de panique, s’est réfugiée dans la fuite et les allégations contre son époux. Elle se trouve depuis hier en début d’après midi entre les mains des policiers qui attendent d’en savoir plus sur l’état de santé de la victime avant de l’entendre. Une enquête a été ouverte.

Mamadou CISSE
Source Le Soleil

Article Lu 12545 fois

Samedi 28 Février 2009





1.Posté par lazim le 28/02/2009 03:50
NDEYSANE

2.Posté par Z le 28/02/2009 04:58
À quel âge s'est mariée cette dame qui, âgée d'une quarantaine d'années, a fait une trentaine d'années?
"Sa victime, qui est dans le coma, est entre la vie et la mort"! Peut-il se trouver ailleurs qu'entre la vie et la mort s'il est dans le coma?

3.Posté par didi le 28/02/2009 11:15
elle aurait du viser les testic....

4.Posté par dom le 28/02/2009 12:20
diéguengni deysane kholam mo diékhe si djequerem bou bonby
wanté so tané be guéne hopitale warnagnouco emprisonner par ce il est
iresponsable et laissé cette femme en liberté c est son mari qui a trahi

5.Posté par poumba le 28/02/2009 15:10
Z,
la quarantaine dépassée,
Peut etre 47,48,,ou 49
compris?

6.Posté par poumba le 28/02/2009 15:13
DOM,
TU EST SURE?

7.Posté par vraiment!!! le 28/02/2009 15:15
il n'a eu que ce qu'il merite, vicelard indigne..

8.Posté par thiey le 28/02/2009 15:55
Cette Femme est tres mechante.oubien elle est folle. l'homme as le droit de faire ce qu'il veut .

9.Posté par hakeem le 28/02/2009 17:46
Mais ou sont tous ces feministes qui hurlent des qu'un homme egratigne une femme? Je pense qu'il vaut la peine de s'appitoyer sur le sort de cet homme aussi, ne pensez vous pas? Pas de double standard, soyons pour les droits de tout le monde et non pour un groupe determine.

10.Posté par A le 28/02/2009 19:34
Z: La quarantaine dépassée = 41,..........49, même au delà
Prés de trente ans de mariage = 1,..........29
A l'avenir essaies de comprendre au lieu de critiquer s'il te plait

11.Posté par Leuk le 28/02/2009 19:50
Bien fait pour lui meme si c'est mechant , elle la fait au tacotac mais c'est sur qu'elle regrette goor gni sama gars yi bugn di yabeulo ki gnu fonkk waay.

12.Posté par m le 01/03/2009 08:49
jigeen gnie pour man kene bakhouci dagniye am diakare am faar

13.Posté par Alimatou le 01/03/2009 13:25
Ah, oui, vraiment il le merite, j'aimeraí voire des reactions au cas ou c'etait une femme qui etaít infidèle et tombait enceinte de son amant au dos de son mari... Vous vous rappelez du cas de la femme nigerianne lapidé pour infidelité? Double standar, comme toujours. On verra la fin de cette histoire. En tout cas, c'est quand meme amusant...

14.Posté par hakeem le 02/03/2009 05:52
PS: Cher journaliste, je vous prie de rayer le verbe "enceinter" de votre vocabulaire. C'est nul.

15.Posté par mama le 02/03/2009 10:47
Je ne dirai pas c'est bien fait pour lui, car il est avant un être humain avec tout ce que cela entend. Mais les maris d'aujourd'hui c'est autre chose. Ils sont tellement différents de nos grands péres et péres ; eux ils respectaient leurs épouses et leurs enfants , le mariage , la famille , la dignité , bref les valeurs étaient sacrées.
Contrairement à aujourd'hui où tout est bafoué.
Nous les femmes nous comprenons l'acte désespéré de ndèye DIAKHATE qui s'est sacrifiée pour son mari (vendeuse de poissons, à des heures indues et avec tous les risques) qui l'a humilié en menant la belle vie. Moi je sûre et certaine qu'elle ne lui donnait rien et à ses enfants. De grace retournons à nos valeurs et respectons le mariage selon les règles de l'ISLAM.

16.Posté par lisa le 02/03/2009 17:52
M-----no meuner wakh li, djiguene mo la djour. djiguene yallah mo ko soutourale. gniye bakh gnoungi bakh ba taye

Nouveau commentaire :
Twitter

Insolites





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State