Référence multimedia du sénégal
.
Google

SON COPAIN AVOUE L’AVOIR VIOLÉE ET ENCEINTÉE L’élève de 16 ans disculpe son amant et désavoue ses parents

Article Lu 11477 fois

Depuis quelques mois, la région de Kaolack est secouée par une série de viols qui hante le sommeil des populations. Si ce délit est aujourd’hui sévèrement condamné par la loi, en revanche on prétend que la plupart de ces cas de viols portés devant la justice sont de la pure fiction voire des règlements de comptes orchestrés par les membres de la famille des victimes. Témoignage de la victime F.K, une élève âgée de 16 ans dont les parents poursuivent son copain pour viol et détournement de mineure.



F.K. est une élève dans une école primaire de Kaolack. Agée de 16 ans, la fillette est tombée amoureuse, depuis un an, d’un jeune homme qui se trouve être un apprenti-menuisier. Après un heureux compagnonnage, la relation amoureuse des deux tourtereaux était sue des populations de leur quartier, mais aussi de leurs parents. Malheureusement plus tard, la gamine tombe enceinte des œuvres de son copain. Mis au parfum de cet état de grossesse, l’oncle de la jeune fille pète les plombs et promet d’en découdre avec son futur beau-fils. Très remonté, il saisit la police et porte plainte contre le mis en cause, B.S., pour viol et détournement de mineure. Non contente de la décision de ses parents d’emprisonner le père de l’enfant qu’elle porte, F.K. alerte l’opinion publique. «Je ne suis ni de près ni de loin mêlée à cette plainte émise contre mon copain. Ce sont mes parents qui m’ont ordonné de l’accuser de viol. Même si la grossesse était indésirée, je n’ai jamais été abusée. J’ai été consentante», a déclaré F.K. Interpellée sur les circonstances qui ont conduit à ces relations sexuelles avec son copain, F.K soutient qu’elle s’était rendue de son propre chef chez son copain alors qu’elle était de retour d’un baptême dans leur quartier. «Contrairement aux déclarations de mes parents, je n’ai pas été droguée par mon copain. On s’aime. Je ne veux pas le faire plonger», a ajouté la plaignante, les larmes aux yeux. Se disant fidèle et toujours amoureuse de son copain, elle soutient que celui-ci s’est toujours occupé d’elle surtout depuis sa grossesse. Déposée depuis le jeudi dernier au commissariat de police de la ville, la plainte est actuellement entre les mains des enquêteurs qui n’ont pas encore arrêté le mis en cause.

Source: L'observateur

Article Lu 11477 fois

Mardi 18 Décembre 2007





1.Posté par Machiavel le 18/12/2007 16:07
Deukk bi tass na tassaaaaaaarrrrr

2.Posté par Machiavel le 18/12/2007 16:25
Deukk bi tass na tassaaaaaaaaaaaaaaaarrrrrrr

3.Posté par cheikh le 18/12/2007 17:02
a 16 ans elle est tjrs au primaire?

4.Posté par tieusstieuguine le 18/12/2007 18:52
looool cheikh wakh nga deug de a 16 ans elle est toujours au primaire wayyeh fegne na tay

5.Posté par tieusstieuguine le 18/12/2007 18:57
ce ki m'etonne c'est le titre ne se reflete pa dans les faits ya aucune phrase ki dit ke le copain a avoue ou reconnait un viol.

6.Posté par thio le 18/12/2007 19:54
Lay lah ki dé tay rek yayam ak papam réy ko akh torokhal bimou léne torokhal ni wanté nak dafa beugue rek thieuy li

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State