Référence multimedia du sénégal
.
Google

SOMMET DE LA DEPRAVATION A SALY - SEXE ET LEGUMES: Un sexagénaire français filme des dames mûres

Article Lu 15103 fois

La Petite côte, ou précisément la station balnéaire­ de Saly est, certainement, par excellence, le milieu touristique le plus important du Sénégal et ceci grâce à ses plages attrayantes et â l'implan­tation dans cette zone, de nombreuses chaînes hôtelières. Saly, c'est la ville-symbole de la réus­site du modèle touristique du Sénégalais et le lieu de convergence de plusieurs étrangers. Mais, cette station ne cesse d'alimenter un débat qui interpelle tous ses habitants et même tous les citoyens de ce pays. Il s'agit d'un tourisme pas du tout honorable pour le pays, le tourisme sexuel qui est, aujourd'hui, à l'origine de la «dégradation des mœurs». L'on n'a pas fini de parler d'une nou­velle façon sournoise de se prostituer, à savoir le massage à domicile, que nous tombons sur une autre facette de la décadence des moeurs dans cette ville : il s'agit de la pornographie louée par les filles et femmes du terroir. L'image de la société sénégalaise est en train d'être ternie par des pratiques venues d'ailleurs, la culture et les valeurs africaines qui se meurent petit à petit. L'homosexualité, le vagabondage sexuel, bref, il y a fréquemment des scandales de ce genre que la presse relaie de temps à autre.



Dans la Petite côte, à Saly, pendant que les touristes, les véritables, ceux-là qui s'inté­ressent à la culture africaine en général et à la culture sénégalaise en particulier font le tour du pays à visiter les monuments historiques et autres sites prévus à cet effet, un ressortissant français, âgé de plus de 65 ans, en vacan­ces avec sa femme, a trouvé une façon bien à lui pour pas­ser le temps. II veut juste s'amuser un peu. En effet il recrute des femmes, (des driankés) mûres, certaine­ment pour ne pas avoir à faire avec la police en faisant appel à des mineures, pour des séances de photos et films pornographiques. Plutôt que de les regarder devant sa télé en compagnie de son épouse aussi âgée que lui et qui, cer­tainement, n'a plus le coeur à cela, le Monsieur X préfère, dans le cadre d'un huis clos, dans son appartement, sans que personne ne s'en rende compte, recruter des femmes majeures pour se livrer à son hobby. Mais des photos et films à quelles fins ? L'on ne saura jamais le dire. Par contre il existe sur Internet, des sites privés et club res­treints où l'on vendrait ces genres de photos à des prix élevés.

Car c'est toujours la même histoire, un homme étranger qui passe inaperçu et s'adonne tranquillement à ses vices qu'il fait partager. Aucun risque de se faire remarquer, mais quelque mois plus tard on va découvrir par hasard des photos, clichés ou films, laissés par inadvertance. Et c'est le scandale. On ne sait pas qui des complices ou des curieux a fait l'oeuf et/ou la poule, mais de bouche à oreille, l'on tombe sur cette affaire. L'épanouissement du touriste qui arrive, c'est l'ob­jectif recherché, mais les écarts de comportement pro­voquent aussi une déprava­tion des moeurs.

Sur les photos que nous avons en possession, le mon­sieur, un Français, qui à l'heure actuelle est tranquille­ment rentré chez lui avec ses films et clichés, fait faire à ces dames des pratiques que l'on ne peut qualifier.

Ce sont trois femmes mûres, car ayant plus d'une trentaine années et qui ont été actrices en l'espace de quelques heu­res pour jouer le film et faire les photos. II leur demande, non pas de faire l'acte sexuel avec lui, mais plutôt de se mettre toute nue, de se mas­turber en introduisant des légumes dans leur sexe. Comme dans les sites porno d'ailleurs appelés «sexe et légumes».

On peut voir l'une des fem­mes se mettre dans le sexe une banane. Une autre de se faire pénétrer par un navet ou une carotte. La troisième usera d'une aubergine d'abord, puis d'un gros vibro­masseur noir muni d'un déclencheur. La scène se passe tantôt dans la cuisine de l'appartement qu'il avait loué à Saly, tantôt dans la salle de bain ou dans le lit de sa chambre.

Des images qui choquent, car on y voit des femmes qui se livrent à leur besogne sans gêne et sans la moindre pudeur. Des images que nous ne pouvons en aucun cas reproduire pour ne pas cho­quer votre pudeur. Ces dames aux moeurs légères appré­ciaient le spectacle qu'elles donnaient et s'en délectaient même. Le vieillard lui, se contentait d'apprécier la scène en prenant des photos et en filmant. Mais le plus choquant de toutes ces pho­tos, celle qui retiendra surtout l'une des dames a tout bon­nement introduit, tenez vous bien, un pilon de mortier dans son sexe, dans la cuisine. Mais qu'est-ce qui peut bien pousser ces dames sur les photos que nous avons reçues à de telles pratiques ? Une sexualité à la manière des animaux, sans pudeur, ni gêne ou retenue. La pauvreté ne doit en aucun cas être fac­teur de perte des valeurs, qu'elles soient culturelles ou religieuses.

Voilà déjà quelque temps que Saly -c'est un constat de la majorité des gens- est devenue un lieu de convergence de très jeunes filles, venues de toutes les régions du pays et de la sous-région, pour faire les premiers pas dans le plus vieux métier du monde. II y a lieu de s'interroger sur le mental d'une ville touristi­que qui se développe certes, en faisant entrer beaucoup de devises pour son pays, mais qui reste cependant indiffé­rente ou en tout cas qui subit sans réaction aucune, la perte de ses valeurs les plus fonda­mentales.

Rokhaya THIAM

Source: La voix Plus

Article Lu 15103 fois

Samedi 31 Mai 2008





1.Posté par momm le 31/05/2008 06:17
encore des senegalaises au service d'un blanc mais quand vont s'arreter ces pratiques? je vis en france mais j'ai honte pour mon pays.Cette vie d'animal rien que pour l'argent montre que la morale; les moeurs bref toutes nos valeurs se sont evaporées au profit des desirs de ces chiens de touristes sexuels. Mais sachons que DIEU est le meilleur temoin et a tous les films de la vie. La tombe et la ressurection nous attendent. A chacun son oeuvre, sa recompence ou sa punition et ce pour bientot pas plus d'un siecle. INA LILAHI WA INA ILAYHI RADIOUHOUNA. GLOIRE A ALLAH

2.Posté par dio le 31/05/2008 09:03
je suis contre tout cela mais le wolof a bien dit celui qui aime les "acaras" doit aimer le pument.....l'evolution que nous aspirons chaque jour va avec ces malheureuses pratiques ..il faut alors choisir...

3.Posté par wewe le 31/05/2008 09:59
LA HONTE SI JE POUVAIS ETRE LE PRESIDENT DU SENEGAL BEAUCOUP DE SES CONNES PAYERONT POUR LEUR MEFAIT

4.Posté par deugdeug le 31/05/2008 11:45
Je lance un appel aux patriotes de notre pays pour lutter contre ces pratiques dégradantes de l'humain.
Qu'est ce qui nous empêche de voter une loi interdisant la pratique de la prostitution dans notre pays. Si nos élus en sont incapables le peuple doit prendre ses responsabilités en reprimandant sévérement les prostitués et en les traquant partout au sénégal.
Face à la complicité de nos élus, j'estime que cette lutte doit être initiée et dirigée par les chefs réligieux musulmans et chrétiens de notre pays sans quoi ils auraient failli à une de leurs missions.
Si ce problème ne se régle pas pacifiquement, un jour viendra où il se réglera par la violence.

5.Posté par Bouba le 31/05/2008 14:03
Il ne faut pas se faire des illusions, ce gens de pratiques personne n'y peut rien! Même pas l' Etat: Cela se fait en privée et vous venez juste d' écrire que ça s'était fait avec des adultes consentents. Pour moi, s' il n' y a des mineurs concernés, qu' avec des acteurs majeurs et consentents et que cela ne se fait pas sur les lieux publics, je trouve qu' ils en ont droit! Tout le monde a le droit de mettre ce qu'il veux dans son sexe...à partir du moment qu' il ( elle ) le fasse en privée!

Et puis il faut savoir ce qu' on veut: A partir du monment on ouvre ses frontières aux des étrangers, c'est vrai qu'il faut aussi veiller, mais ce genres de choses vont aussi venir avec. Parce que ce genres de choses se font souvent en Europe.
Et je suis aussi persuadé que cela se fait entre sénégalais!

Moi, je pense qu'il faut éduquer suffisamment les gens ( comme on le ferait avec ses enfants ) pour qu' ils aient assez de bagages intellectuelle, assez autonomie intellectuelle, pour pouvoir faire la part des choses ensuite le faire confiance!
On ne peut pas eternellement enfermer ou barricader les gens au nom des bonnes moeurs, cela ne marchera pas!
Par exemple, les filles que leurs parents essaient de bariccader ou d'enfermer, s'était souvent les filles qui tombaient accidentellement enceintes!
L'Homme a besoin de liberté, de liberté controlée certe mais de liberté de faire ce qu'il veux de son corps s'il ne fait pas de tort à autrui!

Bouba

6.Posté par seck le 31/05/2008 14:11
MANE D PILON BI MO MA SAF.....HAHAHAHA

7.Posté par gorou youssou lou waye def bopam le 31/05/2008 14:52
like saying my grand mother
on ne récolte que le fruit de ce que l'on a semé
c dur que dieu nous préserve de des bestialités

8.Posté par alain le 31/05/2008 16:22
tout cela s est l oeuvre de la famine..........les gens cherche a gagner de l argent par tout les meyens pour avoir de quoi se mettre sous la dent...........il faut les comprendre............c est la situation sociale qui l exige.........

9.Posté par ma waarou le 31/05/2008 16:45
Sale pratique.
Qui peut me donner un site ou on peut trouver des senegalaises. Je n`arrive pas a croire qu`il y en a qui font cela sur le net.
Un site .

10.Posté par oui le 31/05/2008 16:57
hypocrisie quand tu nous attrapes!!!!
mais c leur vie, elles ne font ce qu'elles veulent pilon ou fruit, on va attraper le blanc et le frapper ou lamenr en prison.
Je suis sure que même nos hommes font pire, aprés chacun vit sa sexualité comme il l'entend.
Parlons dautres choses et avançons , aye senegal meti na dé

11.Posté par capsigirl le 31/05/2008 18:24
bouba yow mi nitt nga ,depuis kan liberte rime t-elle avec depravation?negation de la morale,le respect de soi.faut pas nous fatiguer wayy avec vos notions de liberte a 2 balles,i mean c koi la liberte????vous lisez un bouquin sur nietzsche,max ...et vous croyez k vous etes les detenteurs de la raison pure.man,xhel bou meuble wayy.

12.Posté par dioulabi le 31/05/2008 18:54
TEUSS!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! BRIGADE DES MOEURS LUY LIGGEYE AM? ANA IMAAM YI AK BOROOM XAMXAM YI ? ENTRE MBAXALU GOOR JIGGEEN ET PORNO ET TOUT CECI EN UNE SEMAINE DANS LES COLONNES DES JOURNAUX- YALLAH NANU YALLAH SUTURAAL WAAY!!!!!!!!!!!!!!!!!!! ANA NGÄM GUI? WALOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOY!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

13.Posté par djago le 31/05/2008 19:29
ca ne nous regarde pas. chacun est libre de faire ce qu'il veut avec sa vie. surtout si il le fait dans sa chambre, dans le privee.
vous journalistes vous nous emmerder. vous en fantasmer c'est tout...

14.Posté par niamatos le 31/05/2008 23:06
ou est le blanc ?

15.Posté par liw le 01/06/2008 12:22
pilon dans le sexe?

16.Posté par john le 02/06/2008 10:53
Astafoullah, je peux pas y croire, C'est trop gravve çaaa!

17.Posté par anonyme le 03/06/2008 09:55
pilon nak, ndaw leuf lou reuy!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

18.Posté par doub@l le 04/06/2008 00:03
Que des hypocrites ces sénégalais!
Vous vous prenez pour des saints et dés que l'on vous met vos turpitudes sous le nez vous prenez la mouche!
Mais arrêtez un peu!

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State