Référence multimedia du sénégal
.
Google

SOMMET DE L'OCI : les médiats arabes jettent des fleurs à Wade

Article Lu 1672 fois

Les media arabes félicitent Wade pour avoir « réconcilié » le Tchad et le Soudan lors du sommet de l’OCI tenu à Dakar. Ils sollicitent par la même occasion l’expérience Président sénégalais pour une probable médiation pour résoudre les problèmes de leadership dans le monde arabe.



SOMMET DE L'OCI : les médiats arabes jettent des fleurs à Wade
De Casablanca à Paris, de Riad à Dubaï, les media arabes ont titré sur la médiation du président Wade entre le Tchad et le Soudan, lors du sommet de l’Organisation de la Conférence Islamique (OCI) tenu les 13 et 14 mars à Dakar. « Tous les media arabes ont titré sur la grande réussite du président Abdoulaye Wade là où beaucoup ont échoué, notamment sur le règlement du conflit Tchad Soudan », a déclaré Ahmed Khalifa Niasse, ministre conseiller chargé de la ville dans le journal télévisé de 20 heures, vendredi. Les réactions sur Internet seraient positives selon Khalifa Niasse. Et le ministre d’ajouter que certains de ces media arabes seraient même intéressés par « le secret de Wade qui n’a pas de pétrole » (…..) et qui pourtant a réussi là où, les gens qui ont du pétrole et de solides « arguments financiers », ont échoué. Parmi les « 35 organes de presse arabes qui ont titré sur l’exploit de Wade », il y a notamment la chaîne qatarie Al Jazeera. D’autres journaux on même estimé selon Khalifa Niasse, qu’on devait solliciter la « médiation de Wade entre les arabes qui n’arrivent pas toujours à s’entendre entre eux ». Le ministre de la ville en veut pour preuve le projet de la tenue maintes fois reportée du sommet à Damas, en Syrie. « Les arabes n’arrivent pas à tenir le sommet à Damas. Il est tout le temps renvoyé. Alors qu’ils ont pu tenir le sommet de la Conférence islamique à Dakar », a dit M. Niasse.

Ce que le ministre conseiller chargé de la ville appelle « l’exploit de Wade » n’est pas cependant pas perçu sous le même angle par tous. Certains y restent prudents. Et ne considèrent même pas l’acte de Dakar comme un accord de paix en bonne et due forme : « Ce n’est pas un accord de paix en tant que tel. C’est une sorte de pacte de non agression qui a été scellé entre les deux parties », a dit Albert Bourgi, universitaire et spécialiste de l’Afrique sur les antennes de RFI. Il faut être extrêmement prudent », averti M. Bourgi.

Face à la résolution de la crise soudanaise, quelques langues prétendent que les arabes n’ont pas voulu véritablement la juguler. Et qu’a contrario, « ils soutiennent discrètement cette crise » a estimé Assane Diop dans l’émission ‘’le Débat Africain’’ sur les antennes de Rfi dimanche.

Source: African Global News

Article Lu 1672 fois

Mardi 25 Mars 2008





1.Posté par usher le 25/03/2008 09:31
il faut tjrs que ces maudits français viennent jeter leur venin dans nos histoires.

2.Posté par Babs le 25/03/2008 10:30
Comment l'Oci peut-elle etre une réussite si le taux de présence est de moins de 40%?
Comment l'Oci peut-elle etre une réussite si le Senegal est resté paralysé une journée entiere?
Comment l'Oci peut-elle etre une réussite si tout Dakar devient inaccessible; probleme de sécurité oblige?
Comment l'Oci peut-elle etre une réussite si aucune résolution n'est prise?
Comment l'Oci peut-elle etre une réussite si les Senegalais ne mangent pas à leur faim?
Comment l'Oci peut-elle etre une réussite si les Senegalais n'arrivent pas à se faire soigner?
En plus, il est abherrant de parler de la médiation de Wade au Darfour d'autant qu'il s'est autoproposé.
Le ridicule ne tue pas au Senegal

3.Posté par MARVEL le 25/03/2008 10:53

SJD est vraiment mal placé pour donner des leçons de courage à l'opposition et à la société civile


Tout d'abord, "Oui", le régime wadien ne comprendra que la force, le langage de la rue, etc…. cela pour lever toute équivoque. Cette méthode est très fortement recommandée avec ce régime, et depuis bien longtemps.

Il semble que Souleymane Jules Diop ne digère pas l'indifférence à son égard que montre l'opposition, quelques membres influents de la société civile et des journalistes connus pour leur professionnalisme et leur liberté de pensée. Il est vrai que nous n'entendons jamais ceux-là faire la moindre référence à SJD ou à ses dires. C'est d'ailleurs plutôt le contraire, SJD qui prétextant d'être au courant de tout ne fait souvent que répéter ce que ceux-là ont déjà dit. C'est certainement cette indifférence qui pousse régulièrement SJD à de véritables séances d'intoxication contre eux, des intoxications que l'on lui fait remarquer depuis plus de deux et avec des démentis clairs à l'appui, mais tu continues à persister dans tes contre vérités.

La démarche qui rend SJD si nuisible et malhonnête consiste à dire "Wade est le diable, mais tous les autres qui veulent prendre sa place ne sont pas mieux ou pires, de plus toute opposition et société civile qui vous dit une chose à part moi, sachez qu'ils sont des incompétents, des traîtres, des vendus, manquent de courage, et ne méritent pas que vous les souteniez, ……….." sauf lui SJD certainement !!!

Il y'a énormément de points qui peuvent être soulignés dans le parcours de SJD, dans ses nombreux discours, ses émissions, pour démontrer cela comme certains le font déjà depuis un bon moment. Mais nous allons juste prendre l'occasion de sa dernière chronique pour souligner quelques points.

1° L'intoxication sur le pseudo accord de l'opposition au sujet du report

SJD raconte (dans son émission comme dans sa chronique) que certains membres de l'opposition ont été demander à Wade de reporter également les élections. Il est très facile de savoir que c'est de la pure invention.
Pourquoi SJD qui a cité le nom de tout le monde, révélé tant de choses, ne cite t-il pas le nom d'un traître qui selon lui ferait croire qu'il s'oppose alors qu'il négocie en dessous avec Wade ? Qui hésiterait à donner le nom à part quelqu'un qui n'a aucun nom à donner ?

SJD avait usé de la même stratégie pour tenter de discréditer un Niasse à qui il ne pardonne pas de n'avoir pas donné suite à ses sollicitations d'informations ou d'interview. Je crois aussi savoir que d'autres leaders de l'opposition avaient refusé ces discussions. Ils ont leurs raisons car SJD n'est pas ou n'est plus un journaliste.



2° La contre vérité au sujet des listes de l'opposition

SJD dit aussi que l'opposition n'était pas prête de toute façon pour les locales alors que - tout le monde a vu l'opposition bien préparée et très motivée à aller à ces élections - tout le monde a vu l'opposition se présenter au niveau de l'administration pour déposer ses listes, et renvoyée comme un malpropre en toute illégalité par cette administration qui se devrait d'être neutre et respectueuse des lois.


3° Ses soi-disant contacts avec l'opposition

Quelle opposition serait en permanence en contact avec SJD pour lui livrer des informations dégradante sur elle-même. Si par contre SJD parle à des gens qui se disent de l'opposition alors que leur seul objectif est de profiter de son audience et lui racontent plein d'âneries pour qu'il les répète, et au diable la pertinence, cela ne l'honore certainement pas,



4° Son incohérence au sujet des fraudes électorales

Si pour SJD Wade n'a pas usé de techniques de fraude pour détourner les suffrages à son profit et se faire réélire, pourquoi alors SJD parle t-il dans sa chronique de "journée de deuil national au lendemain des élections" ? Trouve t-il cohérent que 56 % des sénégalais soient tous plongés en état de deuil après la victoire de leur candidat ? Tout le monde peut parler de deuil national sauf SJD, à moins qu'il nous donne une autre explication de ce deuil à part celle qui saute aux yeux



5° Son plantage spectaculaire au sujet des législatives

Tout le monde se souvient aussi de son plantage spectaculaire au sujet des législatives pour lesquelles SJD soutenait partout que les sénégalais iraient voter en masse et ne suivraient jamais l'appel au boycott de l'opposition. Le résultat, SJD se garde d'en parler depuis lors (sauf très timidement) dans la suite de ses commentaires. Plus de 80 % des sénégalais n'ont pas été de son avis.


6° Son incohérence grossière au sujet du boycott ou non boycott

- SJD avait traité l'opposition de tous les noms parce qu'elle était restée à l'Assemblée National après le report des législatives de Juin 2006, leur reprochant de tenir à des postes. Pourtant tous les leaders étaient sortis de l'Assemblée pour laisser les "petits" prendre leurs places.

- Quelques mois après, cette même opposition, qui selon SJD s'accroche à des postes de député, accepte de cracher sur 5 ans de poste à l'Assemblée en posant un acte symbolique par un boycott, et c'est le même SJD qui crie au scandale en disant qu'il ne faut jamais être absent de l'assemblée,

- Le même SJD nous revient encore pour crier au scandale contre l'opposition coupable de ne pas boycotter les postes d'élus locaux après le report des locales

- Demain, SJD insultera l'opposition si elle s'aventurait de boycotter les élections locales


7° SJD est très mal placé pour parler du manque de courage de l'opposition

SJD loue la manière dont Wade s'opposait par rapport à cette opposition qui se dit républicaine.

- D'abord, Senghor et Diouf, malgré leurs nombreux défauts n'ont pas atteint les extrêmes que dépasse allègrement Wade. D'ailleurs, autres temps, autres mœurs.

- De plus, si Wade était un si fantastique opposant, pourquoi a-t-il duré 26 ans dans l'opposition ? Combien de fois ne s'est-il pas compromis, fait humilier, fait emprisonner, fait ministre ? D'ailleurs, Senghor n'a-t-il pas placé tranquillement son dauphin sous les yeux de Wade (l'opposant extraordinaire) et sous les yeux des sénégalais ?

- Cette opposition-ci n'en est qu'à 7 ans d'opposition et ce sont des sénégalais tétanisés, terrés chez eux quand il faut manifester, ou planqués au Canada qui osent la qualifier de molle. Peut-on reprocher déjà à ces vieux et moins vieux, malades pour certains, les Niasse, Dansokho, Bathily, Momar Samb, Tanor, de manquer de courage, et de ne pas mettre le feu dans les bus, les cabines, etc… Où sont les sénégalais qui ne mangent pas à leur faim quand ceux là qui ont pourtant tout les appellent dans la rue ?

C'est malhonnête de tirer continuellement sur ces braves gens qui ont refusé depuis 8 ans toutes sortes d'offres, là où des transhumans ont fait le grand saut pour 10 ou 100 fois moins. Que peuvent-ils faire si les sénégalais qui doivent bouger veulent que tout soit réglé pendant qu'ils sont tranquillement à la maison ?

- Mais toi SJD qui dénonce une opposition molle, que fais-tu à des milliers de kilomètres ? Pourquoi ne prends-tu pas exemple sur les Abdou Latif Coulibaly, sur les Yérim Seck, sur les Madiambal Diagne, sur les Soro Diop, sur les Penda Mbow, sur les Tamsir Jupiter, sur les Mouhamadou Mbodj, les Jacques Habib Sy, etc… Que n'ont-ils pas dit sur ce pouvoir kleptocratique, sans devoir s'exiler pour le faire ? Crois-tu être plus courageux parce que tu participes à des manif à New York où il y'a plus de force de l'ordre chargés d'assurer votre sécurité que de manifestants ?


Condamner ce régime qui est en train de tuer ouvertement le pays est un devoir de tout citoyen. Mais dire derrière que les autres ne valent pas mieux, sont des incompétents, des ignorants, etc…, consiste à dire "laissez alors ce régime à sa place en attendant". Mais en attendant quoi ? Et généralement SJD dénigre ces braves gens de l'opposition et de la société civile, et toutes leurs initiatives sans argumenter, et souvent avec des mensonges très facilement vérifiables à l'appui. C'est en cela que sa démarche est dangereuse, malhonnête et hypocrite. Cette indifférence de l'opposition ou de la société civile à l'endroit de SJD a peut-être des explications, et SJD devrait essayer de les trouver, plutôt que de travailler à les dénigrer et à jeter du sable dans la marmite. SJD pousse ceux qui sont encore sensible à ses propos, soit à voter pour que se perpétue le régime wadien, soit à s'abstenir de voter, et dans les deux cas, c'est "le diable" qui est gagnant et qui doit bien en rigoler.



MARVEL
marvel@hotmail.fr


4.Posté par alain le 25/03/2008 11:14
c est du jamais vu.......on remercie wade a l etranger hors que dans son propre pays .....il n arrive pas a se reconcilier avec son opposition................c est catastrophique...............

5.Posté par Abu le 25/03/2008 13:23
Il faut bien discerner la source du message. Ahmed Khalifa NIASSE n'a aucune credibilite.

6.Posté par beuleup le 25/03/2008 17:57
L’heure est arrivèe de dire basta c’est fini à Abdoulaye Wade et son comportement.

Il y’a 20ans, tous les jeunes sénégalais dignes et soucieux de leur avenir et celui du Sènègal organisaient des grèves dans les lycees et universités.

Ils organisaient des manifestations qui débouchaient généralement sur des meutres (affaires des policiers). A l’époque, alors que Me wade était dans l’opposition, nous avions tentés et avions réussi à prendre le pays en otage rien que pour faire partir le régime socialiste qui avait fini de mettre le pays à genoux, après 40ans de régime.

En 8 ans, Abdoulaye Wade et son régime ont mis le Sénégal en chaos, et pourtant je suis certain que le même peuple qui avait créé l’alternance est toujours là.

Cependant, nous sommes devenus du coup passif et c’est très dangereux, car Abdoulaye WADE utilise l’argent pour fermer la bouche de certaines personnalités, de certains opposants etc. Avec cette salle méthode, il a fini de tuer toute vertu de diom, ngor et de fouleux qui étaient en eux.

Il se taire derrière ces personnes pour prendre lui même en otage le pays, il utilise l’appareil judiciaire pour intimider toute personne qui ose lui dire non ou qui ose avoir la même ambition politique que son fils Karim WADE.

C’est avec le regime de Wade que nous avons vécu tous les malheurs du monde allant du bateau jola aux différentes fosses communes dans lesquelles on enterre des miliers de jeunes sénégalais qui fatigués d’attendre l’espoir pour lequel ils se sont battus décident finalement de se lancer dans des pirogues de fortunes à la recherche de lendemains meilleurs.

Le recrutement des jeunes pour aller travailler dans les plantations en espagne me rappelle la traite négrière. Et cela doit attirer l’attention de tous les africains, car il me semble que l’Europe veut une chose et son contraire. Ou alors est-ce le complexe que nos chefs d’Etats ont vis a vis des autorites européennes ? Elles soutiennent que : « nous avons besoin des émigrés mais pas n’importe lesquels, nous avons besoins des meilleurs de vos jeunes ».

Aujourd’hui Abdoulaye Wade peut combattre tout le monde. Il a le pouvoir entre ses mains, mais il ne pourra jamais combattre l’Ange Gabriel qui viendra lui arracher la vie un jour.
Son véritable problème c’est karim Wade seul face aux sénégalais, c’est pourquoi il est entrain, par gymnastique et acrobatie, de chercher à leguer le pouvoir à son fils.

Celui-ci avec sa génération du concret (GC) que j’appelle moi « Geewu cartes xaliss » car toutes les personnes qui s’identifient à ce mouvement sont des charognards qui sont prèts à vendre leur âme au diable pour de l’argent.

Si le peuple ne réagit pas, nous risquons de vivre le pire dans les périodes à venir car il me semble qu’il existe un deal entre l’opposition et le pouvoir car avec leur doctrine d’opposition républicaine, ils permettent à Abdoulaye wade de faire tout ce qu’il veut parceque il dit que c’est des poltrons, ils ont peur de la prison.

Je n’apprends à personne qu’Abdoulaye Wade ne connaît qu’un seul langage celui de la rue. Il faut qu’on remtte les mêmes stratégies que nous avions adoptées jusqu’à faire partir le régime socialiste.
Celui qui règne par les armes perira par les armes.

7.Posté par Magne le 25/03/2008 18:05

C'est vrai que dans une rencontre nommée "OCI", la moindre des choses aurait été d'observer une pause au moment de la prière, si tant était que les gens réunis en cette occasion étaient là pour l'Islam. Ils ont manqué une occasion de montrer et de pratiquer leur foi!!!
En outre, tous ces princes et émirs, assis sur des milliards de pétrodollards, n'ont manifesté aucun signe de compassion pour leurs corrégionaires qui meurent de faim. Alors, pouvez-vous me dire à quoi à servi cette "OCI" organisée à très grands frais, et pourquoi?


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:10 L’adultère est-il devenu une banalité ?

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State