Référence multimedia du sénégal
.
Google

SOIREE AFTER PARTY AVEC AKON Une publicité mensongère au grand dam des jeunes Dakarois

Article Lu 1570 fois

La venue de la star mondiale à Dakar pour le lancement de la Fondation «Konfidence» mise sur pied en collaboration avec son pote, Dioufy, a été exploitée par des promoteurs malhonnêtes. En effet, le Sénat a profité de la présence de Akon à Djolof pour arnaquer des Jeune fans de l’ami de Snoop et faire vendre leur soirée.



SOIREE AFTER PARTY AVEC AKON Une publicité mensongère au grand dam des jeunes Dakarois
Le Méridien Président était chaud ce Samedi. Ah! oui! Ça a bardé devant l’entrée du Sénat (la discothèque de l’hôtel). Et pour cause, des milliers de jeunes dakarois ont pris d’assaut les lieux, dans l’espoir de voir la star mondiale d’origine sénégalaise. Ceci, après une publicité mensongère de promoteurs sans scrupules, qui a vite fait d’annoncer un After Party avec Akon au lendemain du lancement officiel de «Konfidence». Voyez vous ça ! Quelle honte. De plus ils ont vendu tous les tickets d’entrée pour signifier ensuite que la soirée sera à guichet fermé. Et il fallait voir ces pauvres enfants, tous sapés made in Usa pour se rendre à la soirée. Ils étaient des milliers devant le Sénat et à l’intérieur, avec leur dégagement de «Kana». Et patatra ! Comme la boîte était pleine à craquer, les videurs ont refusé l’entrée à ces jeunes enfants. Eh ! oui ! C’étaient des jeunes, même très jeunes adolescents. On en voyait même qui n’avaient même pas 15ans, tout excités à l’idée de voir Alioune. Sauf que le copain et boss de Zoss (soos ! soosaat !), est rentré l’après-midi même. À 17h pile, le fils du percussionniste Mor Thiam, s’est envolé en compagnie de celui-ci. Là, aussi paraît-il, notre consoeur Mame Maty Fall a du suer sang et eau pour filmer la star dans son émission ( Punk id en version sénégalaise). Les Sénégalais oublient qu’Akon est Sénégalais certes mais « nak », il réfléchit comme un Américain, une star américaine. Mais, bon ! Revenons à notre soirée au Sénat. Pour dire que nak trop, c’est trop ! Parce que les pauvres jeunes venus si nombreux, n’ont non seulement pas vu l’ombre de Akon, mais ils ont été malmenés comme ce n’est pas permis, par les videurs, alors qu’ils ont acheté leur ticket d’entrée à 10 000 f à l’avance. Et dire que ces promoteurs se disent acteurs culturels. Nous avons tenté à plusieurs reprises d’entrer en contact avec les responsables du Sénat. Mais son téléphone sonnait toujours dans le vide

MAME SIRA KONATÉ
Source: L'observateur

Article Lu 1570 fois

Vendredi 6 Juillet 2007





1.Posté par DIDDY le 06/07/2007 16:20
DAMN, it just happens in senegal

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State