Référence multimedia du sénégal
.
Google

SNOBE PAR LE PDS ET REJETE PAR L’OPPOSITION : IDY MET EN DANGER SON AVENIR POLITIQUE

Article Lu 11691 fois

L’horizon s’assombrit pour Idrissa Seck après le refus du Pds d’aller aux élections locales en alliance avec Rewmi. L’ancien Premier ministre qui a annoncé fièrement et avec une assurance jamais égalée, ses retrouvailles avec Me Wade, s’est prêté à un jeu qui risque de lui coûter sa carrière politique. Car tout porte à croire que le Pds, avec la bénédiction de Me Wade, va s’opposer à son retour dans le parti pour le discréditer aux yeux de l’opinion.



SNOBE PAR LE PDS ET REJETE PAR L’OPPOSITION : IDY MET EN DANGER SON AVENIR POLITIQUE
L’ancien Premier ministre et président de Rewmi qui vient de sceller avec grand bruit ses retrouvailles avec Me Wade et, par ricochet, le Pds, n’aura pas le temps de savourer sa victoire et sa joie de retourner aux affaires. Les réactions qui ont suivi ces retrouvailles, n’augurent rien de bon pour Idrissa Seck. En effet, rejeté par la ‘Génération du concret’ de Karim Wade, snobé par la majorité des militants du Pds, Idrissa Seck qui était déjà repoussé par l’opposition dite significative, voit de plus en plus l’horizon s’assombrir. En fait, c’est l’avenir politique de l’ancien Premier ministre qui est aujourd’hui en jeu.
La formation politique (le Pds) sur laquelle Idrissa Seck comptait pour rebondir après son exil volontaire en France, ne semble pas très intéressée par son offre. En témoignent les nombreuses réactions de rejet en provenance des plusieurs fédérations du Pds et de hauts responsables du parti de Me Wade. Un coup dur pour Idrissa Seck qui avait annoncé fièrement une alliance entre Rewmi et le Pds aux élections locales de mars 2009.

La situation est d’autant plus critique pour Idrissa Seck et le Rewmi que le temps ne joue plus en leur faveur. Ils sont aujourd’hui obligés de reprendre tous leurs calculs pour ne pas être forclos le 20 janvier prochain, date retenue pour le dépôt des candidatures aux élections locales de mars.

Mais l’échec de la coalition entre Rewmi et le Pds est un problème mineur face à ce qui attend Idrissa Seck. L’ancien Premier ministre devra, pour s’en sortir aux prochaines élections locales, expliquer aux Sénégalais le pourquoi de ses revirements qui ont fini par entamer sa crédibilité et celle de son parti. Car la tragi-comédie jouée lundi dernier n’était qu’un remake d’un premier numéro exécuté en février 2007 et qui avait éloigné Idrissa Seck de l’opposition dite significative. C’est dire que le leader de Rewmi aura la lourde tache de regagner la confiance des Sénégalais au cours de la campagne électorale pour les locales. Son thème de campagne devra tourner autour de ça. Son avenir politique en dépend. Celui de son parti également. Et ces élections locales seront un grand test pour lui, avant de penser à briguer de nouveau la magistrature suprême à la prochaine présidentielle.

Cependant, tout indique pour le moment que Me Wade, en fin politicien, cherche à écarter définitivement Idrissa Seck de la course pour la succession, en le discréditant aux yeux de l’opinion. Ce qu’il est en passe de réussir avec la complicité d’Idrissa Seck qui s’est prêté au jeu.

En vérité, Me Wade veut emprunter le même procédé utilisé contre Macky Sall, pour tuer politiquement le leader de Rewmi. L’on se rappelle que le leader du Pds avait juste accordé une trêve à Macky Sall, avant que toutes les fédérations de son parti ne se mettent à réclamer son exclusion du parti et sa destitution de la tête de l’Assemblée nationale. Ce qui a été fait. Il en sera de même pour Idrissa Seck. Et ça a déjà commencé. Sa réconciliation avec Wade ne devrait pas aller plus loin que la conférence de presse tenue ce lundi par le patron de Rewmi - à la permanence du Pds s’il vous plaît - pour annoncer leurs retrouvailles. En effet, les résolutions rejetant son retour au Pds vont bientôt suivre celles qui ont fait échouer l’alliance entre le Pds et le Rewmi aux élections locales. Mais ce second échec de son retour au Pds signifiera-t-il, pour autant, la mort politique du président de Rewmi ? Rien n’est moins sûr qu’Idrissa Seck ne parviendra pas à rebondir.

Georges Nesta DIOP

Source: Walfadjri

Article Lu 11691 fois

Jeudi 15 Janvier 2009





1.Posté par Samuel le 15/01/2009 14:19
Parfois je me demande est ce que IDY nest pas marraboutisé par Wade pourquoi IDY est facile à tromper .pour les gens de PDS ils n ont qu a mettre en tête queIDY n a pas besion de leur amour ni de leur soutien pour être élu quelque part et je voie aussi quils ne dorment plus bien pourquoi tout simpement parceque IDY est plus fort qu eux on comprend donc pourquoi leur rale bole. Est ce que quelqun peut me donner un vraiment leader au PDS pour remlplacer Wade mais ya que des thiounés dans ce prti .

2.Posté par sonia le 15/01/2009 14:52
Idy se fou de la gueule des sénégalais.

il risque de tout perdre.

WADE a joué un tour, il est trés intélligent.

l'interventions de KARIM, de AWA NDIAYE , ALIOU SOW et autres gens du PDS, tout a été manigancé.

IDY EST VRAIMENT FAUX

3.Posté par duma le 15/01/2009 14:53
Idy ne respecte pas les sénégalais...Vive Karim

4.Posté par un passant le 15/01/2009 14:55
IDY n'est plus crédible il s'est jeté dans la gueule du loup c'est dommage mais c'est fini pour lui

5.Posté par parrain le 15/01/2009 14:59
je pense que nous devons nous referer a la declaration de Mr DIAKHATE sur le fait qu'il ya un deal entre le Me WADE et IDY. Car connaissant IDY,il a deja fait cette analyse donc il nous faut revoire les termes de cette accord avant de parler de liquidation politique. il est impensable qu'un politicien comme IDY se laisse berner aussi facilement . mais tout compte fait ils sont tous pareille tous aussi fourbe et sournois que jamais donc c'est a nous de prendre nos dispositions et d'écarter toute personne susceptible d'enfoncer le pays.

6.Posté par THIOUB**** le 15/01/2009 15:04
IDY SAIT TRES BIEN CE QU'IL FAIT.
UNE ALLIANCE DANS UNE MEME LISTE AVEC LE PDS EST IMPOSSIBLE CAR LE DELAI EST COURT.
CEUX QUI S'AGITENT ET QUI S'EN PRESSE DE FAIRE DES DECLARATIONS POUR LE NON RETOUR DE IDY N'ONT RIEN APPORTER A WADE . SINON QUE LE FAIRE ENFONCER D'AVANTAGE.
EN 2000 OU ETAIT AWA NDIAYE, ABIB SY, ALIOU SOW, BALDE, KEITA ? ILS NE SONT PAS DES MILITANT DU PDS MAIS DE LA GENERATION DU CONCRET. TOUT CE QUI LES IMPORTE AUJOURDHUI EST DE S'ALIGNER DERRIERE KARIM CAR IL Y VA DE LEUR INTERETS .
WADE DOIT SAVOIR QUE L'AVENIR DU PAYS EST DANS LES MAINS DE IDRISSA SECK? IL EST LA SEULE PERSONNE CAPABLE DE LE REMPLACER ET DE REDRESSER LE PAYS .


POUR UN VRAI CHANGEMENT IL NOUS FAUT IDRISSA SECK

7.Posté par tribun le 15/01/2009 15:30
Alhamdoulilah, rendons grace à Dieu de nous avoir montré le vrai visage de Idy, un ndioublang de grande espèce, pire que son maitre et mentor de Wade. Car, comme dit l'adage, "on peut tromper le peuple, pour une partie du temps, mais jamais tout le peuple, tout le temps", il était temps que Idy se démasque.
Wade = Idy
Les surpris sont ceux qui étaient des inconditionnels de ngorsi, mais les avertis, qui lisaient toujours entre les lignes de ses discours, savaient que de idy a toujours tenu son retour au pds plus que ses yeux, il s'était toujours dit que pour prendre enfin la place du maitre, il faut reconquérir le parti. Le moment était venu pour lui, car se disait il, le pds est agonisant.
Mais c'était sans compter sur les vautours qui tiennent aujourdhui plus qu'hier à le tenir en respect., mème s'il faut reconnaitre que pour certains caciques de ce parti mourrant, la reconciliation avec idy valait mieux que de voir le pds dans la nasse de la génération du concret, khaléyou teggui ndawal, qui récolterait de ce fait des dividendes sans jamais investir quoi que ce soit.
Aujourdhui il a montré à la face du peuple qu'il n'est pas digne de la confiance et de la crédibilité accordée par une partie des sénégalais.
ce retour est vraiment insensé, et avec ce revirement à 180 degrés, il tombe naivement (?) dansle piège tendu par goorfui, qui cherchait toujours à le discréditer aux yeux du peuple, car le connaissant surement mieux que quiconque.
Mais, on a beau chasser le naturel, il revient au galop, wade et idy kif kif. C'est comme ce couple qui ne peut vivre ensemble, et qui ne peutaussi se séparer. Chacun surveille l'autre, et fomante pour sa mort. Et dans ce combat de gladiateurs, Idy vient de recevoir un coup qui peut lui ètre fatal.

8.Posté par tribun le 15/01/2009 15:36
Alhamdoulilah, rendons grace à Dieu de nous avoir montré le vrai visage de Idy, un ndioublang de grande espèce, pire que son maitre et mentor de Wade. Car, comme dit l'adage, "on peut tromper le peuple, pour une partie du temps, mais jamais tout le peuple, tout le temps", il était temps que Idy se démasque.
Wade = Idy
Les surpris sont ceux qui étaient des inconditionnels de ngorsi, mais les avertis, qui lisaient toujours entre les lignes de ses discours, savaient que de idy a toujours tenu son retour au pds plus que ses yeux, il s'était toujours dit que pour prendre enfin la place du maitre, il faut reconquérir le parti. Le moment était venu pour lui, car se disait il, le pds est agonisant.
Mais c'était sans compter sur les vautours qui tiennent aujourdhui plus qu'hier à le tenir en respect., mème s'il faut reconnaitre que pour certains caciques de ce parti mourrant, la reconciliation avec idy valait mieux que de voir le pds dans la nasse de la génération du concret, khaléyou teggui ndawal, qui récolterait de ce fait des dividendes sans jamais investir quoi que ce soit.
Aujourdhui il a montré à la face du peuple qu'il n'est pas digne de la confiance et de la crédibilité accordée par une partie des sénégalais.
ce retour est vraiment insensé, et avec ce revirement à 180 degrés, il tombe naivement (?) dansle piège tendu par goorfui, qui cherchait toujours à le discréditer aux yeux du peuple, car le connaissant surement mieux que quiconque.
Mais, on a beau chasser le naturel, il revient au galop, wade et idy kif kif. C'est comme ce couple qui ne peut vivre ensemble, et qui ne peutaussi se séparer. Chacun surveille l'autre, et fomante pour sa mort. Et dans ce combat de gladiateurs, Idy vient de recevoir un coup qui peut lui ètre fatal.

9.Posté par vrai le 15/01/2009 15:36
MAUVAIS CALCUL IDY MAUVAIS CALCUL. TU T ES FAIS AVOIR COMME UN ENFANT. SURTOUT QU EN 2007 ON T A FAIT LE COUP. FAUT ÊTRE UN VIEUX SINGE QU ON T APPRENNE PLUS A FAIRE DES GRIMASSES.MDR

10.Posté par pro le 15/01/2009 16:01
DUMA tu a bien parlé kan tu as dit idy ne respecte les sénégalais mais tu as tout verser en disant vive karim

11.Posté par biba de barca le 15/01/2009 16:24
idy khamoul foumouy takhaw demal rek lisi kanam rawouli beut.

12.Posté par wer le 15/01/2009 16:30
TOUT CA C BIEN POUR SA VIELLE GUEULE DE MERDE DE GUEWAL ILS SONT TRO[P OPPORTUNISTE LES GUEWALS C CA LEUR PRINCIPALE DEFAUT

13.Posté par valérie le 15/01/2009 18:29
Idrissa Seck est l’auteur lui-même des bisbilles qui ont amené Me Wade à se séparer de lui, en installant au sommet de l’Etat une dualité en violation flagrante de l’esprit et de la lettre de la constitution.
Durant toute la période qu’il est resté à côté du président Wade, il a fait l’impossible pour que le bilan de l’alternance se solde en échec sur le plan économique, social et institutionnel. Afin qu’il en face une récupération politique pour détrôner celui qui l’a nommé.
Certes, le pape du sopi veut jouer au rassembleur, ce qui est louable, mais il gouverne mieux sans Idy. Et les années de son absence dans l’appareil d’Etat en témoignent

14.Posté par dia le 15/01/2009 18:51
sont tous deux des diables....

15.Posté par leuk sene le 15/01/2009 19:31
je demande aux senegalais dètre serieux tout sauf des injurres.
Qu'ant a IDY c'est sur qu'il a signè sa lettre de mort politik.Encore les politicients (certaints)vienent de nous tromper.NOUS paysants soiyonts vigilants.


16.Posté par Max le 15/01/2009 19:47
Salut!
Lapolitik est vraiment dégueulasse!
Mais, Thiopaty, please, c'est pas décent de poster des injures! En plus ça ne sert à rien!
Qu'Allah guide nos pas!
diêgueulou!
Wa salam

17.Posté par thiopaty le 15/01/2009 20:36
je m'excuse consernant le commentaire prècèdent ki a ètè fait à mon nom.kelk1 d'autre a utiliser mon site pour s'exprimer d'une façon ke je condamne parsk'ètant incorrect.en ce ki me concerne js8 un grand souteneur d'idy ce ki explik ma dèception sur son ralliement au pds'les propos k'il a tenu lors de sa conf de press(en pèriode de guerre vaut mieu s'allier à cotè de son père ke de s'allier avec l'ènemi pour tuer son père) m'ont beaucp fait mal,il s'est tromper d'objectif car ce père dont il parle n'a pas èsiter à salir son nom et l'envoyer en prison ,pdt cetmps le peuple s'ètè mobilisè derrièr lui pour condamner cette injustice.frères sènègalais nous avons 1 combat à mener,molbilisons nous lors des èlections locales pour chasser ces incompètants du pouvoir

18.Posté par zapatta le 16/01/2009 13:49
Au nom de l'amour et du patriotisme que vous clamer haut et fort pour le pays soyez professionnels messieurs et madames les journalistes. Que vous critiquer ou defendre le regime en place, soyez honnetes en ce que vous ecrivez avec des preuves a l'appui et au moins un peu de deontologie dans vos ecrits. On comprend que vous avez des obligations envers vos journaux mais re-verifier vos sources avant d'ecrire vos articles car ils ont tendance a detruire la reputation de bcp de gens et d'entites qui n'ont rien a se reprocher. En plus, ARRETER, ARRETER et encore ARRETER de nous bombarder avec des titres sensationnels avec un developpement decousu et totalement disconnecte du sujet traite et des fois avec la propre analyse de la chose politique du journaliste en question. Je pense que la 4eme institution doit etre le socle ou la base d'une democratie sereine mais si vous vous lancez dans la meme demarche que vos critiques alors la j'ai peur pour le pays.

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State