Référence multimedia du sénégal
.
Google

SITUATION ENDEMIQUE DU CHOMAGE EN BANLIEUE: Les ambitions de l'Etat pour relever le défi

Article Lu 11764 fois

Un an après la création de l'Office pour l'emploi des jeunes de la banlieue (Ofejban), son directeur Boubacar Bâ était face à la presse dimanche à Golf sud, pour faire un diagnostic de la situation du chômage dans la banlieue. Non sans annoncer le programme envisagé par l'Etat pour relever le défi.



«Le taux de chômage est extrê­mement élevé dans la banlieue et l'Etat a pour mission de créer les conditions pour l'obtention d'em­plois.» Tels sont les propos tenus, avant-hier dimanche à Golf Sud, par Boubacar Bâ, le directeur de l'Office pour l'emploi des jeunes de la banlieue (Ofejban) lors d'une conférence de presse. «C'est pour­quoi l'Etat a, par le biais de l'Office, inscrit dans son programme des projets pour pouvoir relever le défi. Des projets qui ont commencé, d'ailleurs, à être exécutés dans la banlieue notamment dans le domaine routier avec les premières poses de couches de latérite avant l'arrivée des pavés pour l'érection de routes. Ce qui veut dire qu'au­jourd'hui, les Très grands projets (Tgp) du Président Wade sont deve­nus une réalité dans la banlieue», a expliqué Boubacar Bâ.

Parlant des solutions envisa­gées pour venir à bout de ce chô­mage des jeunes en banlieue, le directeur de l'Ofejban soutient que «l'Etat a prévu, par le biais de l'Office, des programmes pour résoudre le chômage en banlieue en formant les jeunes pour les inciter à être des opérateurs privés autono­mes avec des financements à l'ap­pui». A l'en croire, l'Etat ambi­tionne également d'insérer ces jeu­nes dans des programmes d'infra­structures comme celui de l'Usine de fabrique de pavés qui sera ins­tallée à Sangalkam où, d'après lui, 10 000 emplois sont prévus pour les jeunes. Cette usine sera le fruit d'une convention de partenariat entre l'Etat du Sénégal et l'Union européenne. Entre autres projets également évoqués par Boubacar Bâ au cours de sa conférence de presse, il y a le programme d'instal­lation de huit boulangeries qui devraient employer plus d'une cen­taine de personnes, mais aussi l'oc­troi de deux hectares de terrain à des jeunes diplômés de l'horticul­ture dans le cadre du projet Anreva à Ngomène et d'un projet de taxis pour la banlieue.

Par ailleurs, Boubacar Bâ a exhorté les autorités à davantage accompagner sa structure pour qu'elle réussisse sa mission dans l'intérêt des populations. «Je lance un appel à toutes les autorités étatiques, municipales et privées pour qu'elles accompagnent l'Office dans réalisation de cet ambitieux pro­gramme qui est l'emploi pour les jeunes de la banlieue», a insisté Boubacar Bâ.

Theodore SEMEDO
Source Walf Grand Place

Article Lu 11764 fois

Mercredi 30 Décembre 2009




Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:10 L’adultère est-il devenu une banalité ?

Mercredi 7 Décembre 2016 - 12:16 NDIGUEUL DU KHALIFE DES MOURIDES: 500F par personne

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State