Référence multimedia du sénégal
.
Google

SIT-IN INTERDIT : Momar Ndao et Jean-Pierre Dieng à la barre aujourd’hui

Article Lu 1452 fois


SIT-IN INTERDIT : Momar Ndao et Jean-Pierre Dieng à la barre aujourd’hui
Arrêtés dimanche dernier suite à l’interdiction de leur sit-in contre la cherté de la vie, les dirigeants consuméristes Momar Ndao et Jean-Pierre Dieng passent aujourd’hui devant le juge des flagrants délits. Leur avocat en appelle à l’apaisement dans l’intérêt de tous.

Les responsables consuméristes, Momar Ndao, président de l’Association des consommateurs du Sénégal (Ascosen) et Jean-Pierre Dieng de l’Union nationale des consommateurs du Sénégal (Uncs) seront jugés aujourd’hui devant la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar, selon leur avocat maître Massokhna Kane. Ils ont été déférés, hier, en début d’après-midi, précisément vers 14h, selon une source policière. Puis, ajoute Me Kane, MM. Ndao et Dieng ont été libérés vers 16h, après avoir été entendus au parquet. L’avocat déclare ne pas connaître les délits retenus contre ses clients, car « nous n’avons pas accédé au dossier ».

Mais, selon une source policière, MM. Ndao et Dieng ont été déférés pour divers délits graves : participation à une manifestation non autorisée, incitation à la violence, manœuvres et actes visant à compromettre la sécurité de l’Etat, actes et propagandes portant le discrédit sur les institutions. C’est le fameux article 80 du Code pénal tant redouté. Dubitatif, Me Massokhna Kane estime que « si on les poursuivait pour ces délits, ils ne seraient pas en liberté provisoire après que le procureur a examiné leur dossier ». L’avocat se dit confiant de l’issue du procès d’aujourd’hui. Revenant sur les faits ayant conduit à l’arrestation de ses clients, Me Kane explique que lorsque l’interdiction du sit-in a été notifiée aux responsables consuméristes, Momar Ndao se rendait sur les lieux de la manifestation pacifique pour notifier aux participants cette décision administrative. Ensuite, les manifestants devaient se retrouver à leurs sièges respectifs.

Mais, un cordon sécuritaire bouclait déjà les lieux, et c’est en rejoignant ses camarades que Momar Ndao a été interpellé, ajoute l’avocat. Jean-Pierre Dieng réagit en s’interposant lorsque les policiers ont malmené M. Ndao. Ce qui a conduit aussi à son arrestation, poursuit Me Kane. « Il n’y a même pas eu de début d’exécution du sit-in », se désole l’avocat qui trouve un intérêt de tout le monde à aller vers l’apaisement dans cette histoire.

Source: Le Soleil

Article Lu 1452 fois

Mercredi 2 Avril 2008





1.Posté par dieng le 03/04/2008 02:35
j'aime le sengal n'empeche il ne faut pas se foiler la face
la vie elle est chere eh oui that's right

un peuple , un but , une foi telle est la devise du sunugal etant tous y embarques hé mister le capitaine leve
pas de speedy gonzales la mer est agitée il ya des familles entieres,sans vivres

excuses


Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State