Référence multimedia du sénégal
.
Google

SEYDINA FALL, DIT BOUGHAZELLI : «Fils ou frère du Président Macky ; personne ne peut m’empêcher d’être tête de liste de Bby à Guédiawaye»

Article Lu 1339 fois



Le sang risque de gicler entre le maire de ville de Guédiawaye, Aliou Sall, et son camarade député de l’Apr, Seydina Fall, dit Boughazelli. Aucun des deux responsables de l’Apr du département ne semble être dans les dispositions de lever le pied pour céder à l’autre le poste de tête de liste départementale de la coalition Benno Bokk Yakaar. Le parlementaire de Golf Sud a réaffirmé avec vigueur sa volonté de diriger la liste départementale de Bby, ce samedi, lors d’un vaste rassemblement des militants «authentiques».

La bataille autour de la position de tête de liste départementale de la coalition Benno Bokk Yakaar (Bby) continue de faire des vagues dans la ville de Guédiawaye. Malgré la désignation du maire de ville de Guédiawaye, Aliou Sall, comme tête de liste de Bby, par les coordonnateurs et coordonnatrices de commune dans le département ainsi que les cadres et jeunes du parti, le député Boughazelli lorgne toujours le poste et refuse catégoriquement de lâcher du lest. «Aucun responsable de l’Apr, fut-il un fils ou un frère du Président Macky, ne peut m’empêcher d’être candidat et surtout tête de liste de la coalition Bby dans le département de Guédiawaye», a martelé Boughazelli.

««Le magnouk Sall» de Guédiawaye (allusion à Aliou Sall) travaille à la perte de l’Apr, avec ses achats de conscience à coup d’offres de voiture»
Le coordonnateur communal de Golf Sud a menacé de croiser le fer contre quiconque pour défendre les intérêts du parti dans le département. Boughazelli a pris l’engagement de payer de sa vie pour combattre les camarades-ennemis de l’Apr. «Je suis prêt à payer de ma vie pour que l’Apr continue de rester debout. Je combattrai n’importe qui pour défendre cette cause noble. Ceux qui ont désigné le magnouk de Guédiawaye (faisant allusion à Aliou Sall) comme tête de liste départementale de Bby à Guédiawaye, n’ont plus de légitimité ni de représentativité. Tous les militants et responsables authentiques du parti sont avec moi pour soutenir ma candidature. Je suis et resterai candidat à la tête de liste. J’ai été investi par la population, qui veut désormais un fils de Guédiawaye comme moi pour aller défendre ses intérêts à l’Assemblée nationale».

«Je mettrai de l’acide dans la bouche des pro-Aliou Sall pour arracher leur langue de vipère… Le Président doit organiser des primaires pour tester la représentativité des gens»

Boughazelli a répliqué à la sortie au vitriol du maire de ville de Guédiawaye, Aliou Sall, menaçant de fourguer du piment dans la bouche de ses détracteurs, notamment, Seydina Fall. «Je mettrai, quant à moi, de l’acide dans leur bouche pour leur arracher la langue de vipère. Je les combattrai jusque dans leurs derniers retranchements pour les massacrer et les réduire à néant. J’interpelle le Président Macky Sall en vue d’organiser des primaires de l’Apr aux fins de tester la légitimité et la représentativité des responsables dans le département. Je suis plus légitime et représentatif que ces gens-là. Je reste cependant à l’écoute du Président Macky. S’il décide de me mettre sur la liste nationale, je suivrai ses consignes sans broncher», a-t-il indiqué.
Vieux Père NDIAYE


jotay.net

Article Lu 1339 fois

Lundi 20 Mars 2017




Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State