Référence multimedia du sénégal
.
Google

SEXUALITE TABOU: Kédougou forme ses enfants à la vie

Article Lu 1740 fois

Si parler de la sexualité n’est plus tabou, la pratiquer à l’âge de neuf (9) ans est jugé scandaleux. Tel est le constat qu’ont fait les membres de l’organisation non gouvernementale(Ong) « la lumière » dirigée par Ibrahima Sory Diallo. Ces derniers viennent de subir une formation de trois jours au Cdeps de Kédougou.



Les responsables de l’organisation non gouvernementale « La lumière » viennent de tirer la sonnette d’alarme. Même s’ils ont l’habitude de s’investir dans le secteur minier pour la sauvegarde de l’environnement et le respect des droits humains, cette fois-ci, ils ont changé de fusil d’épaule. Selon Ibrahima Sory Diallo, secrétaire exécutif de l’Ong, les enfants de Kédougou, filles et garçons confondus, connaissent pour la plus part, de manière précoce la sexualité. « Je suis d’ici mais ce qui se passe à Kédougou est vraiment dommage car à neuf (9) ans les enfants se livrent à la sexualité », a indiqué le secrétaire exécutif de l’organisation.

Et de préciser « que connaître la sexualité à cet âge est regrettable », raison pour laquelle poursuit-il, « nous avons décidé de renforcer nos capacités pendant trois jours pour que nos agents nous servent de relais dans les communautés rurales », a-t-il ajouté. Les compétences de vie courante (Cvc) sont un paquet de services composés de six modules qu’on inculque aux adolescents pour qu’ils s’occupent de leur insertion dans la vie sociale. Il comprend différents modules traitant de la santé de la reproduction, le règlement des conflits, les droits humains, la communication, les prises de décision et l’insertion socio-économique.

Chaque module pourrait faire une dizaine de séances à en croire le directeur du Cdeps de Kédougou, Mouhamadou Dieng. Après avoir subi une telle formation, le formé devient un éducateur paire (Ep) ou animateur qui aura la lourde tâche d’étudier un cas et d’en tirer les conclusions. L’Ong « La lumière », après avoir réussi plusieurs paris dans le secteur minier et surtout dans l’implication des populations les plus défavorisées pour qu’elles puissent être remises dans leurs droits au cas où ils seraient bafoués, est sur le point d’alerter l’opinion en prenant le taureau par les cornes pour que cette frange de la population puisse grandir et mener une vie normale.

Les membres de l’organisation non gouvermentale « La lumière » vont aussi former plus d’une vingtaine de jeunes venant des dix communautés rurales et cinq autres de la commune. Ceux-ci au sortir de leur formation seront chargés de faire la démultiplication dans leurs localités respectives. Le phénomène de la sexualité précoce peut être causé par plusieurs facteurs dans ce département où sévit la pauvreté. Il faut aussi prendre en compte la position frontalière de Kédougou coincé entre le Mali et la République de Guinée

C’est pour cette raison qu’il est nécessaire de mener une grande sensibilisation pour atteindre les couches les plus reculées. En effet, il existe jusqu’à présent dans ce département des poches où on n’écoute ni la radio ni la télévision nationale.

Source: Sud Quotidien

Article Lu 1740 fois

Samedi 1 Décembre 2007





1.Posté par citoyen le 01/12/2007 12:11
ah oui, ce serait vraiment scandaleux. La sexualité précoce c'est la fin précoce de l'enfance, et le debut prématurée d'une vie d'adulte: l'enfant est parti pour être un adulte pervers

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State