Référence multimedia du sénégal
.
Google

SERIGNE MODOU KARA MBACKE EXPLIQUE SON IMPLICATION DANS LA MUSIQUE: « C’est moi qui dois vulgariser la dimension méconnue de Serigne Touba »

Article Lu 13377 fois


Serigne Modou Kara Mbacké organise ce samedi 25 avril 2009 au Méridien Président, une journée de poésie dédiée au fondateur du mouridisme, Cheikh Ahmadou Bamba. En prélude à cette manifestation, le leader du Mouvement mondial pour l’unicité de Dieu a accordé des audiences pendant deux mois à des personnalités de toutes obédiences : musiciens, politiques, écrivains, sportifs, journalistes… Le chef religieux a même été reçu en début de semaine au palais de la République par le chef de l’Etat qui aurait accepté de présider la manifestation. L’objectif étant pour Serigne Modou Kara de s’épancher sur la portée et le sens de l’événement qu’il veut grandiose. Il a profité de ces audiences pour expliquer l’intérêt qu’il porte sur la musique. Selon lui, l’œuvre de Cheikh Ahmadou Bamba comporte des dimensions inconnues du grand public et que c’est lui qui va se charger de les vulgariser. C’est ce qui expliquerait la « carrière musicale » du "général de Bamba", qui n’a fait que commencer, selon l’intéressé.


Serigne Modou Kara Mbacké prépare des œuvres magistrales sur le plan musical. Le petit-fils de Cheikh Ahmadou Bamba compte « inventer » une nouvelle gamme parallèlement aux deux existantes jusque –là dans le monde (la gamme orientale et la gamme occidentale). « Cette gamme sera universelle et les notes ne seront pas disposées telles que pratiquées dans le solfège. Elles seront inversées afin qu’elles puissent être en adéquation avec la mélodie divine ». « Tout ceci je l’ai déjà testé avec mon piano, et cela donne des résultats impressionnants », atteste le marabout qui ne veut pas donner plus de détails. Il avance tout de même un chiffre de plus de 300 titres déjà composés qu’il mettra, le moment venu, à la disposition des « artistes qui sauront les chanter comme il faut ».

Selon lui, son implication dans la musique peut naturellement étonner certains, mais cela se justifie. « Serigne Touba est un homme multidimensionnel. Malheureusement, il n’y a qu’une infime partie de son œuvre qui a été exploitée et donc connue du public. Alors qu’il y a une autre dimension assez large mais entièrement méconnue des profanes. La musique, dans son entendement spirituel, en fait partie », estime le chef de l’orchestre philarmonique Diiwaan qui ajoute : « ce sont des gens comme moi qui doivent se charger de sa vulgarisation ».

Toutes ces révélations ont été faites dans le cadre des audiences que le fondateur du Mouvement mondial pour l’unicité de Dieu a accordées à plusieurs personnalités évoluant dans tous les domaines de la vie sociale du pays. Ainsi, les musiciens, Ismael Lô, Baaaba Maal, le poète Amadou Lamine Sall, le Tigre de Fass, Moustapha Gueye entre autres, ont fait le déplacement jusqu’au Méridien pour rencontrer le marabout. L’implication de ces différentes personnalités a été sollicitée par Serigne Modou Kara pour la réussite de l’événement qu’il organise ce samedi 25 avril. Il s’agit d’une journée de poésie en wolof à la gloire de Cheikh Ahmadou Bamba pour magnifier son œuvre colossale dans ce domaine. « L’œuvre poétique de Cheikh Ahmadou Bamba est incommensurable, c’est normal de lui rendre hommage à travers une journée de poésie », justifie le marabout.

Le célèbre poète Sénégalais Amadou Lamine Sall a été choisi pour coordonner la manifestation. C’est lui qui, avec d’autres spécialistes, va désigner les trois lauréats. Entre temps, l’accueil des hôtes dont le chef de l’Etat se fera d’une façon, on ne peut plus originale. Car, « 3333 personnes toutes de blanc vêtues vont jalonner le parcours des hôtes, en tenant entre les mains, un stylo feutre de couleur blanche et noire, utilisé en général dans les écoles coraniques pour la réécriture du Saint Coran ».

Source: Nettali

Article Lu 13377 fois

Samedi 25 Avril 2009





1.Posté par makhou kara le 25/04/2009 20:08
thiey sunu général ya matta gueume ya matta wolou fassyéné ligueyal kou tedd ki ba biir firdawsi.on pe pa te payer mbacké doundeul waaay

2.Posté par koubakhe le 25/04/2009 20:52
hèè kholale yaw modou mame marièma boundiou fonto ligaye deff yalla wakhou ko yonèenta wakhou ko cheikh akhemad bamba wakhou ko
YAW AK BèTHIO THIOUNE YèNA YèèME SI KEUR GUI YAROUWE Lèène diangou lène

3.Posté par billyny le 25/04/2009 23:16
Juste une question
Serigne Touba nous a exhortes a s'approprier ses innombrables ecrits (khassaids)Il a meme avance que ses ecrits sont ses "kiramas".
Dans quel khassaid Serigne Touba a fait reference a la musique ?.
Au cours des gamous que Serigne Touba organisait a Keur gou mack(Diourbel)il y avait plusieurs groupes dissemines a travers le Pencc qui chantaient les poemes de Serigne Touba, et c 'etait Serigne Massamba Mbacke frere cadet de Serigne Touba qui faisait le tour des lieux pour s'assurer qu'un seul baton ne soit tape sur un objet a plus forte raison un tam-tam.
Serigne Abdou LAHAT le batisseur a interdit ,entre autres choses, le Tam-tam a Touba.A ce propos d'ailleurs il disait avec la perspicacite qu'on lui connait "De toutes les choses que j'ai interdites a Touba je suis certain que les gens ont obtempere en ce quiconcerne le battement de tam-tam car je ne l'entends plus"


4.Posté par bec le 26/04/2009 02:15
Kara laisses Serigne Touba tranquil! Sinon tu seras découvert
Attention soula Yallah soutouralé da ngay soutoural sa booppa

5.Posté par Deug le 26/04/2009 17:45
On sera découvert ? ? ?

Et après, vous allez faire quoi 'impuissants comme vous êtes. N'importe quoi.

6.Posté par mk le 03/05/2009 14:07
j madress a bec et a koubakh vs ets indicipline rew e plus sene ni wadiour yarougnoulene yalla nalene serignee touba yeureume vs etes perdu

7.Posté par mouride bou dof le 06/07/2009 20:05
bec ak kou bah
yéne dangéne dof. il est di ke DIEU ne parle kaux doué de raison nespa? saché ke vous nen faites pas parti. le baatine cé ésotérique seul les initiés comprennent. yalla naléne sunu BOROM tahawou way.

8.Posté par amdy kara le 15/07/2009 15:27
diadieuf sama gayi zair nalénne bec ak kou bakh vous avez dis ce que vous pensez de cheikh modou kara mais est ce que serigne touba a interdit la musique .Essayer de comprendre serigne modou kara il veut que le monde sache qui est bamba et c par la musique et la poésie qu'il compte faire passer son message je vous demande d'écouter sa musique ce sont des khassida de serigne touba il y a un site qu'on va mettre sur place www.karacom.org ca va vous guider et vous allez comprendre .

9.Posté par ibrahima diagne diallo le 13/03/2010 21:29
dieuredieufe borom touba la paix est celui qui suit le droit chemin j"etais un tidiane je n"aimais pas cheikh ahmadou bamba mais j"aimais trop baye kara tous les membres de ma famille sont des tidiane mais j"ai un grand frere qui est mouride c"est grace a lui que je me suit devenue un talibe de baye kara donc merci aziz diallo (mon grand frere). je demande aux talibes etre poly car la ou nous sommes nous representons baye kara mon numero c"est 771687234 ou 768803904 merci et santaty borom touba (je mappelle ibrahima diallo)

10.Posté par cheikh diop kara le 12/12/2010 18:58
a onzou bila bismilahi ina walli yallah
dieureudieuf serigne touba
SANTATI SERIGNE MODOU KARA MBACKE NOREYNI
Je suis né mouride .pere ,mouride mere mouride mais cheikh modou kara mbacké qui ma fait savoir qui est serigne touba
C'est grace à lui que j'ai maitrisé certaines khassaids de serigne touba
C'est lui aussi qui ma arraché du monde de l'enfer:je ne vais pas au soirée dansantes je ne danse pas j'ai lassé les filles *
et j'attend chaque seconde un ndigueul de serigne touba...............................ETC
SANTATI SERIGNE MODOU KARA MBACKE NOREYNI
YALLA NAFI YAGUE TE WEER

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State