Référence multimedia du sénégal
.
Google

SÉRIE D'ARRESTATIONS DE TRAFIQUANTS DE DROGUE À GENES: Encore deux dealers sénégalais épinglés pour trafic de cocaïne

Article Lu 11907 fois

La série d'arrestations de dealers issus de la communauté sénégalaise se poursuit dans la province de Gênes. Deux dealers sénégalais récidivistes, l'un âgé de 31 et l'autre de 34 ans, ont été pris en flagrant délit de vente de cocaïne, respectivement à Sampierdarena et à Cornigliano. En détention, ils attendent d'être jugés.



SÉRIE D'ARRESTATIONS DE TRAFIQUANTS DE DROGUE À GENES: Encore deux dealers sénégalais épinglés pour trafic de cocaïne
GENES - Deux émigrés sénégalais ont été épinglés le mois de décembre dernier par les services de police anti-drogue, dans deux localités dif­férentes de la province de Gênes, devenue une plaque tournante dans le commerce de toutes sortes de drogue.

Le premier, dont le nom n'a pas été donné, mais qui est âgé de 31 ans, avait été longtemps pris en filature avant d’être épinglé à Sampierdarena en possession de 11 doses de cocaïne cachées dans sa bouche et 33 autres dissimulées dans la poche intérieure de son pantalon pour un poids global de 27,5 grammes. La perquisition effectuée par les policiers dans son appartement a permis de découvrir encore 3 ovules de la poudre blanche dans un armoire, du matériel destiné à la confec­tion du produit et 750 euros trouvés dans un tiroir représentant sans doute les fruits de ses activités illicites.

Quant au second, il a été interpellé à Cornigliano par les policiers qui avaient déjà de forts soupçons après ses incessants va-et-vient. Cependant, avant son arrestation, le Sénégalais avait réussi à avaler 12 gélules de 5 grammes de cocaïne. Conduit manu militari à l'hôpital Galliera de Gênes, la drogue a été extraite sans grande difficulté par les agents médicaux en service. Pris en flagrant délit de vente de substances prohibées, les deux émi­grés, qualifiés de récidivistes par les forces de police, ont été envoyés en prison, en attendant leur jugement.

Même si, à en croire nos sources, le commerce de la drogue ne nourrit plus autant son homme, il n'en demeure pas moins que les ressortissants sénégalais investissent de plus en plus ce créneau pour se tirer d'affaire.

Mais, le plus souvent, ils finissent par être épinglés par les forces de police qui déploient de gros moyens, humains et techniques, dans le cadre de la lutte contre les réseaux de trafic de stupéfiants.

Chérif MBAYE (Correspondant)
Source Le Populaire

Article Lu 11907 fois

Mardi 19 Janvier 2010





1.Posté par klmh le 20/01/2010 01:14
Hamet bachir kounta ,un ivrogne adepte du vin et de
rosée
Sokhna dieng , une pute , cette ancienne maitresse d'
un colonel de l' armée à Thies, aujourd'hui devenue
lesbienne célébre mariée à un autre non moins célébre
homosexuel , ces deux rejets de la bonne société
devraient fermer leur sale gueule d' enculés laudateurs
et ne pas toucher à ma religion pour défendre leur dieu
wade

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State