Référence multimedia du sénégal
.
Google

SERIE D’AGRESSIONS AUX ALENTOURS DE L’UCAD : « Baba Diola » et son acolyte tombent

Article Lu 1711 fois


Ils avaient fini d’instaurer la loi de la terreur aux abords de l’Université Cheikh Anta Diop. Ils étaient armés et redoutables. Il s’agit de la bande à Souleymane Diba et consorts. Le chef de la bande, Souleymane Diba alias « Baba Diola » et Mohamed Bâ, son complice, ont été finalement arrêtés et déférés au parquet par les limiers du commissariat de l’arrondissement de la Médina. Souleymane Diba et ses acolytes avaient multiplié les actes de vols avec violence sur les passagers et les automobilistes dans le périmètre compris entre les feux optiques tricolores près du Codesria et la passerelle menant à la Cité Claudel. Armés fortement de couteaux et de machettes, les malfaiteurs dépouillaient régulièrement leurs victimes de leurs biens avant d’escalader le mur de l’école Manguiers pour retrouver leur tanière.

Déjà, selon les hommes du commissaire Abdoulaye Faye, 16 déclarations de vols avec violences commis par deux ou quatre individus ont été enregistrés durant les cinq derniers mois dans ce périmètre. Appréhendé par les éléments de la brigade de recherches dans la soirée du 8 janvier 2008 alors qu’il circulait sur l’avenue Cheikh Anta Diop pour rallier le restaurant à l’enseigne « Nandos » au Point E, Souleymane Diba alias « Baba Diola » a reconnu les faits qui lui sont reprochés. Au cours de son interrogatoire, il déclare aussi être l’auteur, de concert avec Boubacar Bâ, de l’agression de la ressortissante française Chantal Pimpernelle, au mois de septembre dernier. D’ailleurs, son complice purge une peine de 26 mois présentement à la Maison d’arrêt et de correction de Dakar pour avoir commis un délit de vols à mains armées. Avec l’attaque de la ressortissante française, Souleymane Diba déclare avoir emporté plus de trois millions de francs, des bijoux en or et des documents administratifs.

Au sujet de la destination de son butin, le délinquant dit avoir cédé une partie de la somme à Mohamed Bâ, domicilié à la Médina. Lequel a nié les faits. « Baba Diola », résident à Yoff Thonghor, réputé multirécidiviste, et Mohamed Bâ ont été déférés au parquet pour répondre de leurs actes.

Source: le Soleil

Article Lu 1711 fois

Mardi 29 Janvier 2008





1.Posté par khady le 29/01/2008 22:37
tres bien ils doivent tous disparaitre de notre senegal

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State