Référence multimedia du sénégal
.
Google

SEQUESTRATION ET VIOL: L'horrible abus sexuel contre une domestique

Article Lu 13738 fois

A. Faye, une jeune fille originaire de Diouroup a quitté son village natal à la recherche de travail à Dakar. Son séjour s'est soldé par une déception signée par un quadragénaire violeur habitant le quartier Noire-Foire. Séquestrée dans une cuisine pendant 20 jours, Mlle Faye a été solidement ligotée puis bastonnée avant d'être violée par son bourreau qui a pris la clé des champs. La victime admise à l'hôpital Abass Ndao a porté plainte pour viol, violence physique et torture.



Teint clair, taille fine, les pom­mettes bien remplies, regard fou­droyant, A. Faye est une de ces beau­tés à damner un saint. Mais sa beauté fera son malheur. Venue de Diouroup (département de Fatick), elle est allée grossir la cohorte des jeunes filles squattant chaque jour les environs du rond-point Liberté VI en attente d'un employeur qui les prendrait comme bonnes. Un jour, un homme s'est présenté et dit être à la recherche d'une domestique. Il vit seul dans un appartement à Nord­-Foire et ce point n'inquiète pas du tout Pa Samaké, cette sorte de cour­tier de bonnes, encore moins A. Faye ciblée par le quidam. En présence de Pa Samaké, ils discutent du salaire mensuel et s'accordent sur 30.000F. La fille de Diouroup embarque alors

avec son nouveau patron et ils pren­nent la direction du quartier rési­dentiel de Nord-Foire, histoire de faire visiter le domicile à A. Faye et lui permettre de prendre service dès le lendemain matin.

A. Faye ne ressortira pas de la maison. En effet, aussitôt arrivés, le patron qui se révèle être un maniaque sexuel, affiche des inten­tions lubriques, sadomasochistes, pour dire le mot. Là, la pauvre jeune fille est violée, puis enfermée dans la cuisine pendant trois jours. «Si tu cries, je te coupe la tête dans la minute même», aurait menacé le violeur dont les propos sont rap­portés par sa victime qui semble revivre cet épisode douloureux vécu dans une cuisine fermée pendant 20 jours, du 10 au 30 août denier. Elle en est ressortie avec des stig­mates : son teint clair est devenu terne, sous l'effet conjugué de la soif de la faim, de l'angoisse et de l’outrage. Trois semaines cauchemardesques.

Par ailleurs, informe la victime, le maniaque sexuel, âgé de plus de 40 ans, a divorcé et son épouse native du Fouta, est rentrée chez elle avec leur fille de 22 ans.

Moussa Sibo MBALLO

Source: Walf Gran Place

Article Lu 13738 fois

Vendredi 12 Septembre 2008





1.Posté par DEFENDARD le 12/09/2008 10:14
mais dite moi grand place, pourquoi vous en dite pas plus sur ce tortionnaire, pas de detail pas d'initales, pourquoi vous etiez vous acharné sur un toubab qui navait fait de mal a personnne et la rien sur le gars, ya des trucs bizarre kan meme, messia diop t'es vraiment un enfoiré ...
PS: le gars en kestion devrait se prendre 10 ans, je suis desolé pour elle c'est vraiment ignoble..

2.Posté par sall le 12/09/2008 11:19
si la justice à du yermandé li dey guena youk rek

3.Posté par DUBAii le 12/09/2008 15:12
ET QU EN EST IL DE CE CONNARD MAINTENANT OU ES CE QU IL EST

4.Posté par diallo le 12/09/2008 18:03
lii niaw na

5.Posté par ablaye wade le 12/09/2008 20:37
je veux k'on me dise où se trouve noire foire au senegal et j'en fais une nouvelle commune,comme niéti mbar,diamegueune,guinaw-rail...etc.

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State