Référence multimedia du sénégal
.
Google

SÉQUESTRATION DU MINISTRE OUMAR SARR: Comment les gendarmes ont tiré le ministre des griffes de militants libéraux ivres

Article Lu 11998 fois

Sacré-Cœur/Vdn a reçu, vendredi, la visite de militants libéraux bien particuliers. Des jeunes, qui seraient en état d’ébriété en provenance de Dagana, ont débarqué chez le ministre Oumar Sarr, pour réclamer leur «secours Tabaski». Empêchant le ministre de vaquer à ses occupations. Il a fallu l’intervention de la brigade de gendarmerie de la foire pour tirer d’affaire le ministre.



SÉQUESTRATION DU MINISTRE OUMAR SARR: Comment les gendarmes ont tiré le ministre des griffes de militants libéraux ivres
L’incident survenu vendredi au quartier Sacré-Cœur/Vdn, plus précisément au domicile du ministre d’Etat, ministre de l’Urbanisme, de l’Habitat, de la Construction et de l’Hydraulique, continue d’être le principal sujet de discussion dans ce quartier. Les gens continuent à se poser des questions du genre : qu’auraient fait ces jeunes gens si la gendarmerie n’était pas intervenue ? Ou encore : comment les jeunes ont fait pour séquestrer un ministre de la République ? Des témoins oculaires des faits racontent que les faits se sont déroulés entre 14 et 17 heures. Et comme d’habitude le ministre et non moins chargé des élections du Parti démocratique sénégalais (Pds) distribue des secours pour le compte des indigents à l’occasion de la célébration de la fête de Tabaski. Mais cette fois, les choses ont mal tourné. Car un groupe de militants, composés essentiellement de jeunes en provenance de Dagana, a fait une descente inopinée chez le ministre. Mieux, certains de ces jeunes qui seraient en état ébriété ont tenu en haleine les riverains.

Ces jeunes ont d’abord manifesté de façon bruyante, à la devanture du ministre, mais face à l’inertie de ce dernier, ils sont passés à la vitesse supérieure. Selon toujours des témoins retrouvés sur les lieux, ils ont séquestré le ministre chez lui. C’est finalement la brigade de gendarmerie de la Foire qui est intervenue. Les hommes en bleu, conduits par le chef de brigade, adjudant-chef Mamadou Kandji, de manière ferme et décidée, ont ramené le calme dans ce quartier.

D’après certaines indiscrétions, le ministre ne voulait pas que les choses tournent au vinaigre, et il a demandé aux gendarmes d’user de leur tact légendaire pour rappeler à l’ordre ces jeunes. Ce qui a, d’ailleurs, été fait. Et tout est rentré dans l’ordre. Vers 17 heures, le ministre est sorti de chez lui sous escorte, pour aller chercher de l’argent pour ravitailler ces militants.

Les proches d’Oumar Sarr dédramatisent

Après avoir tenté en vain d’entrer en contact avec le ministre, nous nous sommes rabattus sur un de ses proches collaborateurs qui était au courant de ce qui s’est passé. Ce dernier est formel : l’incident a bel et bien eu lieu. Mais pour lui, ce sont des choses qui arrivent souvent durant les veilles de fête. Et pour lui, il ne s’agit, ni plus ni moins, que d’une preuve de la générosité de M. Oumar Sarr. Seulement, selon une version fournie par des proches des jeunes interpellés, ils n’étaient point en état d’ébriété. Ils assurent que c’est pour leur créer des problèmes qu’on les accuse d’avoir pris de l’alcool. On assure, cependant, que c’est parce que Omar Sarr n’a pas voulu casser la tirelire (ils leur auraient remis 300 mille francs) que la colère s’est invitée dans la partie.

Latir MANE et Daouda MINE
Source L'Observateur

Article Lu 11998 fois

Mercredi 2 Décembre 2009





1.Posté par BOUKI SINE le 02/12/2009 18:22
Ils étaient venu chercher leur part du gâteau. Depuis 2000 le PDS est obligé de payer ses militants.Sans compensation, il est impensable que l'on puisse voter pour un tel gouvernement

2.Posté par Sabina le 03/12/2009 12:43
khawmouma lou takh les jeunes de dagana niak fayda rek, aucune fierté. Dem léén liguéyi mo guen.

3.Posté par SOWEL le 07/12/2009 15:19
de toute façon ils est com c freres du pds niom gnump yém 6 ak 9 sont des mendikat rek ils feront tjr des bétises

4.Posté par limaham le 12/01/2010 13:39
en plus d'être des mendikats ils n'ont aucune dignité et ils oublient que la fin est pour bientôt. ils ont oublié leurs amis d'hier et ne regardent aucunement derrière eux. hey sou 2012 passé

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State