Référence multimedia du sénégal
.
Google

SENEGAL:Une violence policière secoue le lycée mixte Maurice Delafosse

Article Lu 11487 fois

Des affrontements ont opposé hier jeudi 26 mars les forces de l’ordre aux élèves du Lycée Mixte Maurice Delafosse de Dakar. Selon les quelques témoins des faits, « tout est parti d’un mouvement d’humeur déclenché par les élèves du Centre de formation professionnelle et commerciale qui réclamaient leurs bourses ».



SENEGAL:Une violence policière secoue le lycée mixte Maurice Delafosse
Les élèves qui sont en effet descendus dans la rue pour se faire mieux entendre des autorités et du public, ont été durement réprimés par « les éléments du Groupement mobile d’intervention qui avaient pris d’assaut le terrain de basket de l’établissement munis de grenades lacrymogène qu’ils lançaient de tous les côtés ».

Sous l’effet des gaz lacrymogènes et des coups assénés par les policiers, plusieurs élèves sont tombés évanouis. A en croire les témoignages d’un des professeurs du lycée, « les policiers ne sont pas contentés de lancer des grenades lacrymogènes mais en plus, ils ont écrasé sur leur passage des tables bancs ».

Le même témoin d’ajouter que « face à cette situation, les professeurs ont été obligés d’interrompre les cours ». Mais à leur grande surprise, « à la sortie du lycée certains élèves qui n’étaient impliqués dans le mouvement ont été durement tabassés par les limiers jusqu’à s’évanouir ». Et à en croire plusieurs témoins, il y a au moins « quatre élèves qui ont été victimes de blessures graves, et un caméraman de la télévision privé 2stv malmené et son matériel confisqué ».

Les affrontements enregistrés hier jeudi au Lycée De la Fosse ( un établissement souvent en marge des grèves répétitives), interviennent au lendemain d’une rencontre entre les ministres de l’enseignement secondaire, élémentaire et enseignement professionnel et les syndicats d’enseignants cherchaient à mettre un terme à la crise qui secoue le secteur depuis la rentrée des classes.

Et les discussions entre les parties protagonistes avaient donné lieu à quelques lueurs d’espoirs pour un règlement définitif des différentes plateformes revendicatives des enseignants. En effet, aussi bien les indemnités de correction du baccalauréat et du Brevet de fin d’études moyennes que celles liées au reclassement universel ont trouvé déjà un accord.

Les protagonistes qui devaient se retrouver aujourd’hui (hier) autour de la question de la formation diplômante et de celle du remboursement des ponctions opérées sur les salaires des enseignants grévistes, étaient dans de bonnes dispositions pour s’accorder sur quelque chose pour désamorcer la crise. Ce qui expliquerait d’ailleurs, la suspension de la marche qui était prévue hier par le Cusems. Il semble également que le Premier ministre lui-même a instruit les ministres en charge du secteur de trouver une solution définitive à cette crise qui n’a que trop duré.

Mamadou Amadou Diop
Source SudQuotidien

Article Lu 11487 fois

Vendredi 27 Mars 2009





1.Posté par Badiane le 27/03/2009 09:13
Apres avoir subi l'humiliation du peuple senegalais en recompense à leur arrogance et leur incompétence face aux obligations republicaines qui leur incombent, SA MAJESTE et son valet principal, C.T.SY, viennent de renouer avec la violence contre le peuple Senegalais.. La seule solution, c'est de leur appliquer la loi du talion. C'est à dire soumettre leurs familles aux memes sevices perpetres par les forces de repression. Cette meme loi devrait aussi s'appliquer à tous les magistrats pour qui le "droit" se résume au désidérata de Wade et ses gangsters.

2.Posté par iseck70 le 27/03/2009 09:36
les policiers forces de l'ordre vous etes du peuple vous avez vos famillies vos enfants ,les fruits de la lutte seront au profit de tous les citoyens senegalais il faut prendre exemple à vos freres malgaches ,les hommes passent ,le peuple demeure tout le monde connait la passe de ce cheikh t.sy

3.Posté par bonne homme le 27/03/2009 14:02
Je me demande dans quel Etat sommes nous. Vraiment tout est difficile, je lance un appél sollennel à tous les croyants de lutter pour le respect des normes et lois religieuses car à mon avis beaucoup de gens les transgressent sans se rendre compte du mal que cela peut engendrer.
Je suis persuadé que seule une rétrospection sur notre vie peut panser cette vie actuelle que nous menons.
QU'ALLAH nous préserve sur les vices de ce bas monde et nous aide à respecter ses normes. Amen!
Paix sur vous!!!

4.Posté par joe sylla le 27/03/2009 14:05
c bien ils sont assez idiots pour jouer aux tontons macoutes c bien allez y vous vous rappellez de 1993 ce sera pire la prochaine fois

5.Posté par jolofman le 27/03/2009 16:51
GMI yi dagnou yakar ni gno mome deuk bi, koul lene nekh doore et rien dou lene thi feke.

6.Posté par beau le 27/03/2009 17:10
GMI SE SONT DES IMBECILS KI OBEISSENT A DES DOMOURAM

7.Posté par kékendo le 28/03/2009 12:33
ses forces du désordre continuent de déverser leur idiotie et la brutalité de leur ministre sy.Méfiez vous de cette milice de Wade qui tue et massacre tout ceux qui s'opposent à leur idéal surtout avec cette défaite de djombor.
Une police républicaine et celle là qui met les citoyens au méme pied.
Un homme de tenue est une bète personnalisée.

8.Posté par mamadouaw le 23/12/2010 10:13
bou beusse ba gnou donne reee di na gnou dal te un grand champion

9.Posté par mamadouaw le 23/12/2010 10:14
slt les amies pour en savoir plus s v p n hesitez pas a me joindre sur ...

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State