Référence multimedia du sénégal
.
Google

SENEGAL: Korité sous l’orage ?

Article Lu 11846 fois

La korité est pour bientôt. La dernière ligne droite du ramadan est entamée. Les préparatifs de cette fête musulmane qui signe l’épilogue d’un mois de jeune et d’abstinence ne semblent pas cette année obnubilés les populations. La crise qui sévit dans le pays et les pluies qui se succèdent, au jour le jour, plaçant une bonne partie des sénégalais dans le désarroi des inondations, en sont sûrement pour quelques jours. L’on risque de faire cette fête sous les eaux, sous l’orage.



SENEGAL: Korité sous l’orage ?
Les marchés ne font pas le plein. Les ateliers des couturiers ne drainent pas comme à l’accoutumée, les enfants et leurs mamans. L’on ne sent pas vraiment l’ambiance et le décor qui accompagnaient dans le passé cet évènement. Il y a quelque chose qui ne va pas. Les gens semblent timides. Ils ne montrent guère d’intérêt à l’occasion. Ont-ils les ailes trop mouillées par les averses qui dictent leur loi ? Les sénégalais ont-ils perdu leur goût dionysiaque des fêtes ? Les sénégalais deviennent-ils plus conscients en tournant le dos au gaspillage ? Cette crise inqualifiable qui parait structurelle les a-t-elle rendus anxieux?

En général, le moindre évènement au Sénégal est une occasion pour s’accaparer dans la griserie des festivités et se laisser aller naturellement comme Pangloss en se disant que tout est au mieux dans le meilleur des « Sénégal » possibles. Les femmes, en premier lieu, se mettaient à se natter les cheveux, à faire le pied de grue chez le tailleur du coin, à se bousculer dans les marchés avec une cacophonie dont les échos rythmaient tous les coins et recoins du pays.

Les enfants affichaient la gaieté, trop pressés de voir la fête arrivée et de porter leurs nouveaux habits.

Les marchands de poulets et autres condiments, non plus, n’affichent pas le sourire. Parviendront-ils à écouler toutes leurs marchandises dans une atmosphère de hausse irraisonnée des prix comme ils ont coutume d’opérer en de pareils évènements ?

L’Etat du Sénégal, par contre, devra afficher le sourire. Il vient de recevoir des centaines de milliards de francs CFA de la part du gouvernement d’Obama.

Les USA ont donné de consistantes étrennes aux concitoyens de Maître Wade. L’histoire retiendra sûrement cette action qui intervient dans une période où la guigne demeure le plus petit dénominateur commun de nos compatriotes. Les pluies diluviennes, la hausse effective du prix de l’électricité, les coupures intempestives de courant, la reprise des hostilités au Sud du pays, le cycle de grève de faim de certains chômeurs, le spectre des ouvertures de classes, l’insécurité dans les villes et dans certaines campagnes, entres autres trahissent les espoirs de joie des populations et s’impactent négativement sur le panier de la ménagère.

Toutefois l’espoir d’une grande félicité n’est pas totalement annihilé. L’hivernage promet de belles récoltes. Les paysans espèrent un rendement agricole abondant. Le Sénégal enregistre une verdure opulente dans le monde rural. La korité est d’ailleurs un bon moment pour implorer davantage, partout dans le pays, la divinité pour que les fleurs réalisent leur promesse de remplir les greniers.

Après la pluie, le beau temps ! Bonne fête de Korité !

Ousmane Thiendella Fall
Source Sununews.com

Article Lu 11846 fois

Vendredi 18 Septembre 2009




Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:10 L’adultère est-il devenu une banalité ?

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State