Référence multimedia du sénégal
.
Google

SENEGAL- Jean Paul Dias: 'Il faut élire des gens sérieux'

Article Lu 1710 fois

Invité de l’émission "Grand Jury" sur la RFM, Jean Paul Dias, avec son style énergique qu’on lui connaît, a fait le tour de l’actualité sénégalaise et du monde avec Antoine Diouf.



SENEGAL- Jean Paul Dias: 'Il faut élire des gens sérieux'
Interrogé sur l’état de l’économie sénégalaise, il pense que les difficultés économiques du Sénégal sont à mettre sur le compte de la mauvaise gestion. Il estime que l’Etat doit payer la dette intérieure des entreprises, contrairement aux chiffres avancés avoisinent, les 500 Milliards. Ce n’est pas normal, à son avis de ne pas payer les entreprises, les PME parce qu’elles-mêmes ne pourront payer les banques, leurs salariés.

Abordant la question du budget de l’Etat, il estime que 1700 milliards, "ce n’est pas réaliste, ce n’est pas possible et malheureusement l’Assemblée Nationale n’y peut rien". L’Etat compte tirer 200 milliards, de la fiscalité, alors que les entreprises ne peuvent plus payer, et une autre partie de l’extérieur, alors que ces pays sont frappés par la crise. Il pense que l’Etat devrait se serrer la ceinture, en rappelant qu’en 2000, l’économie était excédentaire.

Sur la question de la crise financière aux Etats Unis, il déclare que ceux qui disent que la crise financière n’aura aucune incidence sur l’Afrique "racontent n’importe quoi". Le Dollars qui est en train de monter est la monnaie de référence mondiale, et notre monnaie ne repose pas sur lui, mais sur l’Euro.

Sur le projet de l’emploi des jeunes en banlieue, M. Dias se pose la question de la pertinence d’un plan uniquement pour la banlieue : "pourquoi pas Castors, pourquoi pas les régions ? Et avec quel argent ?". Il avoue ne pas être convaincu par ce plan, même s’il ne peut pas dire que c’est un chimère puisqu’il n’ a pas tous les éléments.

Réagissant à l’élection d’Obama, il déclare, que le mouvement a commencé avec Rosa Park, cette femme noire qui a refusé sa place à un blanc, dans un bus, alors qu’on était en pleine discrimination raciale aux Etats Unis. Cela a permis, à son avis, à Martin Luther King de s’affirmer et qui a aussi permis à Obama se s’imposer comme il l’a fait. Il rebondit sur cette situation en affirmant qu’au Sénégal, les populations doivent s’inspirer de ces modèles : "il faut élire des gens sérieux". Il pense qu’on n’a pas toujours élu des gens sérieux. Il conclut en s’adressant aux populations : "si on vous donne de l’argent, prenez et faites ce que vous voulez, mais élisez des gens sérieux".

Source Nettali

Article Lu 1710 fois

Dimanche 9 Novembre 2008





1.Posté par serigne le 09/11/2008 21:26
BRAVO MR DIAS, vivement que le peuple sénégalais écoute votre message et élise enfin des dirigeants sérieux à la tête du pays; espérons que l'élection d'OBAMA donne plus d'ambition à tous les sénégalais

2.Posté par teuss2 le 09/11/2008 22:08
ki sont serieux?

3.Posté par kid le 09/11/2008 23:03
tel pere tel fils niom nieup yam a bas

4.Posté par yow le 10/11/2008 03:35

Dias jr fouut la merdde quand les négociations de Dias sr avec Wade commencent à bloquer. Tu vois ?

Ex:

Dias jr a voulu expulser Wade jr du cimetière Saint Lazare pour venger Dias sr qui s'était fait expulser par Wade de la Cathédrale de Dakar

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State