Référence multimedia du sénégal
.
Google

SENEGAL – IRAN : Un nouvel accord entre opérateurs économiques

Article Lu 1996 fois

Les opérateurs économiques sénégalais et iraniens sondent depuis hier les voies et moyens d’intensifier leurs relations commerciales. C’est à l’occasion d’une mission qu’effectuent à Dakar des chefs d’entreprises iraniennes qui vont avoir pendant deux jours des rencontres et d’échanges avec le secteur privé sénégalais.



Un nouvel accord de coopération est en vue entre Sénégalais et Iraniens, dans le souci d’asseoir un cadre d’échange et de concertation entre leurs opérateurs économiques des deux pays. Ce sera au terme de la mission iranienne organisée par la Chambre de Commerce et des Mines d’Iran qui s’est engagée à donner un coup de fouet aux échanges entre le secteur privé iranien et sénégalais.

Les relations commerciales avec l’Iran fortement dominées par l’exportation de phosphate a connu une période de léthargie consécutive à l’arrêt des exportations du phosphate brut. Et comme l’a constaté le président de la Chambre de commerce de Dakar, Mamadou Lamine Niang, la suspension depuis 1999 des exportations de phosphates de calcium a causé un renversement de la balance commerciale devenue déficitaire. “ A partir de 1998 aucune opération d’exportation de produits sénégalais vers l’Iran n’a été enregistrée alors que durant la même période les importations en provenance de ce pays n’ont cessé de croître ”, relève M. Niang. Ces importations essentiellement composées de pierres, céramiques et verre, de produits textiles, de matières plastiques, de vaseline brute, d’accessoires pour lignes électriques, sont en effet passées de plus de 439 millions de FCFA à plus de 621 millions de FCFA. Les exportations sénégalaises en Iran composées de produits halieutiques, d’ouvrages en matière plastique et autres légumes frais, etc. estimées à environ 123 millions en 2005 ont chuté à seulement 51 millions en 2006. Le président de la Chambre de commerce de Dakar est d’avis que les opérateurs économiques sénégalais doivent reconquérir de nouveau les marchés iraniens en proposant des produits compétitifs. Quant au président de la Chambre de Commerce d’Iran, Seyed Shams Dine Khargani, il s’est félicité de cette mission susceptible de garantir la stabilité des relations bilatérales dont l’un des objectifs est d’élargir les relations économiques entre les deux pays.


Adama MBODJ
Source: Le Soleil

Article Lu 1996 fois

Mardi 19 Juin 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State