Référence multimedia du sénégal
.
Google

SENEGAL - Généreux sans être juste

Article Lu 1396 fois

Charles de Gaulle n’était pas seulement ce héros qui avait permis à la France de retrouver son honneur perdu, suite à la débâcle de la France face à l’Allemagne hitlérienne. Le natif de Colombey-les-deux Eglises était aussi un remarquable homme d’Etat qui avait une haute idée de la fonction présidentielle. Le sens élevé de l’Etat du général de Gaulle le conduisit à payer, sur ses propres deniers, ses factures d’électricité, tout le temps qu’il occupa le palais de l’Elysée. Ils ne sont pas nombreux, les chefs d’Etat qui montrent une telle probité dans leurs charges.



SENEGAL - Généreux sans être juste
Au contraire, sous nos tropiques, accéder à une charge publique est devenu un moyen considérable de s’enrichir et d’entretenir une clientèle politique.

Le Sénégal n’échappe malheureusement pas à ce mal endémique. En effet, depuis l’avènement de l’Alternance, on assiste à une sorte de course vertigineuse à l’enrichissement avec l’explosion des dépenses publiques. Sous le défunt régime socialiste, l’Etat avait dû pratiquer une désastreuse politique d’ajustement structurel, sous la contrainte des bailleurs de fonds. Cette cure d’amaigrissement avait laissé l’Etat presque exsangue mais avait eu un effet collatéral positif : le pays avait renoué avec une bonne tenue des finances publiques et, après cette thérapie de choc, l’Etat était redevenu solvable. Bénéficiant de ce petit miracle économique et profitant d’une conjoncture particulièrement favorable, le Président Wade a commencé aussitôt à dépenser sans compter. A tout seigneur, tout honneur, le Chef de l’Etat a commencé à donner l’exemple en s’entourant d’une kyrielle de ministres d’Etat, ministres, ministres conseillers, conseillers spéciaux, conseillers en tout genre, tous évidemment grassement payés.

Dans un document publié dans la presse et qui n’a pas encore été démenti à ce jour, l’opposition a accusé le régime libéral d’avoir multiplié par cinq le budget de fonctionnement de la Présidence de la République. Dans sa générosité, le Président de la République est allé jusqu’à offrir gratuitement de luxueuses voitures de fonction aux ministres qu’il a congédiés. Dans le souci de rendre performante une administration à bout de souffle, le Président de la République a aussi augmenté sensiblement les émoluments des membres du commandement territorial et de la Magistrature. Ces hausses vertigineuses de salaire ont eu comme conséquence immédiate de plonger le pays dans une sorte de surenchère corporatiste et d’enclencher des revendications tous azimuts, chaque fonctionnaire réclamant sa part de cette manne financière. De même, sous l’initiative présidentielle, on assista à une sorte de dédoublement fonctionnel de l’Administration, avec la prolifération d’Agences, échappant souvent au régime juridique commun, brassant des milliards avec des contractuels payés avec des contrats spéciaux faramineux.

Est-il dès lors étonnant que se soit ancré dans la mentalité collective l’idée dangereuse qu’être dans les bonnes grâces présidentielles est devenu le plus court chemin pour accéder à la félicité ? Cette course vertigineuse vers l’argent facile et les honneurs, a intensifié la "transhumance", cette plaie de la démocratie. Dans une formule frappante passée à la postérité, l’universitaire français, Jean-françois Bayart a qualifié ce mal : " la politique du ventre".

Abda Soulèye
Source: African Global News

Article Lu 1396 fois

Mercredi 5 Septembre 2007





1.Posté par tyrla le 05/09/2007 12:48
En tout cas le senegal vit dans 1précarité terrible le "GOOR GOORLOU" ne sait plus quel chemin prendre .Si vraimt mr Kama de CNES le dit ily'a de quoi avoirp peur.

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State