Référence multimedia du sénégal
.
Google


hh



SELCTIONNEUR DES «LIONS» DE FOOTBALL: Lobbies, pressions, intox autour d'un choix

Qui de Jacques Santini, Alain Giresse (France), Sven-Goran Erikson (Suède), Aliou Cissé (Sénégal) et Volke Finke (Allemagne) sera le prochain sélectionneur des «Lions» ? Le successeur de Joseph Koto devrait être connu avant la fin de l'année. Ce qui accentue lobbies, pressions et autres intoxications autour d'un choix.



SELCTIONNEUR DES «LIONS» DE FOOTBALL: Lobbies, pressions, intox autour d'un choix
Dans quatre jours le voile devrait être levé sur l’identité du futur sélectionneur de l’équipe nationale de football du Sénégal. Depuis l’éviction de Joseph Koto à la tête des «Lions» pour «objectifs non atteints», la Fédération sénégalaise de football (FSF) est envahie par des dossiers de candidatures pour la plupart de techniciens européens en chômage. Ils sont une soixantaine.

Mais depuis le 14 décembre dernier, l’instance fédérale a effectué un avant dernier écrémage pour sortir une short-list de cinq techniciens. Jacques Santini, Alain Giresse (France), Sven-Goran Erikson (Suède), Aliou Cissé (Sénégal) et Volke Finke (Allemagne) sont appelés à disputer le dernier match.

Après le jeu de ping-pong entre le ministère des Sports qui a refilé à la Fédération «sa» liste pour plus de «précisions et d’éclairages», sur les profils, ambitions et autres prétentions financières des candidats, le Sénégal du foot retient son souffle.

Dans les colonnes des journaux, chaque jour et son lot d’informations. Si ce n’est pas Alain Giresse ou Jacques Santini qui n’est pas mis en pôle position, c’est Aliou Cissé qui aurait viré à la tête avant de se faire rattraper par Volke Finke.
Des lobbies et autres pressions des agents, anciens internationaux notamment ceux de la génération 2002, s’accentuent sur les membres de la Fédération sénégalaise de football qui s’emmurent dans un silence bruyant de paroles, pour marquer la rupture dans leur communication considérée comme le talon d’Achille. «Tout ce qui est écrit ou dit est loin d’être la vérité. Ce ne sont que des supputations», peste d’ailleurs un vice-président de l’instance fédérale proche de Me Augustin Senghor.

Mieux, ajoute notre source : «les candidats vont tous être auditionnés en principe», sans préciser quand. Quid du choix qui serait déjà porté sur l’Allemand Volke Finke parce qu’il serait moins «gourmand» financièrement que ces adversaires, notre interlocuteur répond : «le moins cher, c’est Aliou Cissé. Il demande un peu plus que Joseph Koto qui gagnait six millions, mais ses prétentions salariales ne dépassent pas huit millions».

«Quant à l’Allemand, s’est-t-il empressé de préciser, c’est une recommandation de PUMA. N’oubliez pas que nous allons vers une prolongation de notre contrat de sponsoring en 2014. L’équipementier, conscient du potentiel de joueurs dont dispose le Sénégal, serait prêt à appuyer si on prend (Volke) Finke». Comment ? Financièrement ? Mystère et boule de gomme !

Toutefois, notre source tient à relever que «rien ne nous oblige de travailler avec lui dès maintenant. Ça pourrait se faire dans le futur». Quand ? Aucune réponse.

Ce qui est clair en revanche, c’est que la Fédération sénégalaise de football entend fixer des objectifs au prochain sélectionneur. Le premier objectif est la qualification à la coupe du monde ainsi qu’une honorable participation au Brésil en 2014.

Ensuite, le retour du Sénégal à la coupe d’Afrique en 2015. Des ambitions «titanesques» qui risquent encore de plomber les négociations.

Abdoulaye Thiam
Source Sudonline.sn

Samedi 29 Décembre 2012



Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >







Plateforme d’information et d’intéraction a temps réel
Optimisé pour être vu en 1024x768 I.E. 6.0 ou plus récent

Info sur Xibar.net | Conditions d'utilisation | Données personnelles | Publicité | Aide / Contacts |
Copyright © 2007 Xibar multimedia Tous droits réservés