Référence multimedia du sénégal
.
Google

SEDHIOU : BALLA MOUSSA DAFFE CONTRE BOULY TAMBA: Les motifs d’une profonde divergence entre libéraux

Article Lu 1732 fois

En géométrie cela s’appelle deux droites parallèles c’est-à-dire celles qui ne se touchent jamais. Telle semble être la vision du professeur Balla Moussa Daffé député maire de la commune de Sédhiou et son frère ennemi Bouly Tamba secrétaire général de la section communale PDS de Sédhiou et membre du Conseil de la République.



SEDHIOU : BALLA MOUSSA DAFFE CONTRE BOULY TAMBA: Les motifs d’une profonde divergence entre libéraux
Malgré moult tentatives de réconciliation, les deux hommes se promettent toujours l’enfer et chacun nourrit une profonde aversion aussi bien contre la personne de l’autre que ses idées quelle que soit, par ailleurs, leur pertinence. Cette situation pour le moins délétère prend ses origines dans un passé plus ou moins lointain. Et visiblement, l’enjeu des prochaines élections municipales et locales, alimente ces divergences.

La situation de ni paix ni guerre a été brisée d’abord par le professeur Balla Moussa Daffé au lendemain des élections législatives du 03 juin dernier. Il avait, en effet, déclaré que Bouly Tamba avait prôné un vote sanction contre la liste SOPI sous prétexte qu’il n’aurait pas été investi. « Je suis sûr que Bouly Tamba a voté contre la liste de la coalition SOPi. La preuve, c’est d’abord le nombre de personnes et non des moindres, qui m’ont affirmé qu’il les avait fait la cour pour voter contre notre liste. Il a fait cette campagne aussi bien à Sédhiou qu’en milieu rural comme à Salikégné Pakao. Cela est vraiment triste d’autant que lui, avait la confiance du président de la République qui l’a nommé au Conseil de la République avec un véhicule de fonction », explique t-il.

En son temps, au début du mois de mai 2007, Bouly Tamba avait réagi d’un ton très ferme et acerbe. Cette semaine, il est revenu à la charge avec un ton beaucoup plus virulent à l’occasion d’un point de presse qu’il a organisé à son domicile : « l’animosité que Balla Moussa Daffé nourrit à mon endroit ne date pas des élections du 03juin 2007. Elle est faite de méchanceté gratuite, de préjugés, de rancœur comme en témoigne ma nomination au conseil de la République , nomination qui lui est restée en travers de sa gorge car il ne cesse d’en parler dans le mauvais sens comme pour extérioriser cet objet dur qui l’empêche d’avaler sa salive. En 1999 déjà, Balla Moussa Daffé en complicité avec les forces obscures du mal à travers des manœuvres de bas étage sous le régime socialiste, a réussi à me faire affecter à Foundiougne (…).

Avant l’élection présidentielle il a tout fait pour retirer de mes mains le poste de coordonnateur du comité électoral au prix de sa vie. Il fera main basse sur les dix millions destinés à l’accueil du secrétaire général national puis sur les 20 millions et les 30 moulins offerts par le Président de la République aux femmes de Sédhiou », soutient Bouly Tamba. Et de poursuivre d’un ton encore plus dur : « c’est quelqu’un qui réclame tout pour lui et rien pour les autres ; n’est ce pas lui qui a osé dire à Macky Sall que les populations de Sédhiou veulent voir Balla Moussa Daffé figurer dans le prochain gouvernement. Il a un orgueil très mal placé par rapport aux titres qu’il se donne méprisant les autres au passage (…)

Comment dans un scrutin secret peut-on affirmer sans se sourciller le choix fait par un électeur ? Lui-même Balla Moussa Daffé (et personne d’autre) ne peut apporter la preuve de son choix électoral. S’il n’avait pas été candidat, je pourrais de bonne fois, mettre en doute son vote à cause de sa filouterie et sa versatilité. Il s’agit assurément là d’un débat byzantin comme pour demander le sexe des anges ou déterminer qui de l’œuf ou de la poule est le plus âgé » conclut-il.

Balla Moussa Daffé répond par un mépris.

Joint au téléphone par nos services, Balla Moussa Daffé n’a pas trouvé nécessaire de faire une quelconque réplique « j’ai déjà fait savoir sur ce que je dois dire sur la personne de Bouly Tamba et le parti prendra les mesures qui s’imposent au moment venu », souligne au passage l’édile de Sédhiou d’un ton très serein. Pour mémoire, il avait affirmé qu’il avait pris Bouly Tamba la main dans le sac prônant un vote sanction et surtout que celui-ci le dénigre avec des velléités de l’ « enterrer politiquement vivant alors qu’il n’entreprend absolument rien pour le développement de la ville de Sédhiou. C’est en réalité quelqu’un de très avare, de très mesquin et de très méchant. Cela n’est plus un secret pour personne à Sédhiou ».

Les jeunes constatent, déplorent et rappellent à l’ordre

« Les querelles des adultes renforcent le mépris du pouvoir central de notre parti à notre endroit ». Ces propos sont de Seyni Mandiang, secrétaire général de l’UJTL de la fédération A de Sédhiou. Il les a tenus hier à l’occasion d’un point de presse qu’ils ont tenu pour fustiger un tel état de fait et décrier par la même veine l’absence des cadres de la nouvelle région de Sédhiou dans l’attelage du nouveau gouvernement de Cheik Aguibou Soumaré. Aussi dans sa communication, Mamadou Lamine Mané, le secrétaire général du Comité de liaison communale de Sédhiou a fait savoir en présence de leurs camarades de la fédération B que les querelles de leurs aînés ne feront que nuire à la bonne marche du parti dans la nouvelle région de Sédhiou « il nous faut prendre notre sort en main et demander à nos adultes de serrer les rangs ou de se mettre à l’écart et nous devons à présent travailler dans ce sens ». L’homme de la rue pense à peu près de la même façon : « cette situation ne fait que régresser l’essor socio-économique de Sédhiou surtout dans ce contexte de l’érection du département en une collectivité régionale ».

Moussa Dramé Correspondant permanent
Source Sud Quotidien

Article Lu 1732 fois

Vendredi 29 Juin 2007


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 11:54 Macky Sall à Versailles chez Abdoulaye Wade

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State