Référence multimedia du sénégal
.
Google

SEAN PAUL EN CONCERT A DAKAR

Article Lu 11770 fois

Décidément, Dakar se réveille et tend de plus en plus à s’affirmer comme une plaque-tournante d’événements musicaux de dimension internationale. Après l’immensément célèbre I Jah Man Levi, puis le Morgan Heritage, voilà qu’un autre poids lourd jamaïcain est attendu dans la capitale sénégalaise sous l’égide des labels « One Way Production » et « One Stop Entertainment », selon le chargé de communication Cheikh Ibra Fall.



Le nom de cet artiste : Sean Paul, maître incontesté (du moment) de la dance hall. Il est attendu à Dakar le 18 mars pour une conférence de presse au « Just 4U » avant de monter sur scène au stade Demba Diop le 23 mars pour un concert unique. L’artiste devra ensuite se rendre à Abidjan (Côte d’Ivoire). Artiste confirmé, Sean Paul a mené une longue route avant d’atteindre la notoriété qui est aujourd’hui la sienne. Né en 1973, il hérite d’un lourd patrimoine. Fils d’une célèbre peintre jamaïcaine, il est également le fruit de plusieurs racines puisqu’il est un mélange d’origines issues des continents africains, asiatiques, et européens.

Dès l’adolescence, il découvre à l’école non pas une vocation pour les maths mais plutôt pour le sport. C’est toutefois dans ce domaine qu’il va dans un 1er temps essayer de faire son trou. Il représente la Jamaïque lors de compétitions internationales en water-polo, mais retourne à ses premières amours, la musique. Mais son immersion dans ce milieu ne sera pas aisée, la Jamaïque étant alors jalouse de son Reggae roots, et les métis comme Sean Paul, avec leur genre slackness, inspirent plutôt l’ostracisme musical.

SEAN PAUL EN CONCERT A DAKAR
Encouragé par les compliments de ses proches, il fait jouer ses relations et parvient peu à peu à se faire un nom dans le milieu. La 1ère preuve de son talent sort en 1996 sous la forme d’un single intitulé Baby Girl. Dès lors, la voie est ouverte pour d’autres titres tels que « Hot Gal Today », « Deport Them », Infiltrate, ou « Excite Me ». Son 1er album « Stage One » sort quatre ans plus tard, en 2000.

« Dutty Rock » connaît un succès considérable et reste classé 75 semaines en tête des charts reggae américains. Fin 2005, Sean Paul lâche « The Trinity ». En 2007, il remet ça avec « A New Age ». Il sera présent à Dakar pour la première fois. Big up, more fire !

Source: Sud Quotidien

Article Lu 11770 fois

Samedi 16 Février 2008





1.Posté par abc le 16/02/2008 07:37
premier

2.Posté par inconnu le 16/02/2008 14:49
Bi moom doumako raté

3.Posté par ******** le 16/02/2008 20:37
Tay deukeu bi tass!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

4.Posté par ahhhhhhhhh le 18/02/2008 02:57
de ma begue gnibi, de ma begue gnibiiiiiiiiiiiiii

5.Posté par jesica le 20/03/2008 01:28
je tai rater ds ma vil natal libreville(gabon) le samedi 6 decembr 2007 car jetai dja ici a dakar mai j taten avec impatience o senegal!!! oh mon sean paul j croi rever mai c vrai!!! j taten jtm tu chante si bi1 j sui fan d toi dpui tjr!!!!

6.Posté par jesica le 20/03/2008 01:30
jtmmmmmmmmmmm seannnnnnnn ala foliiiiiiiii!!!!!!

7.Posté par jesica le 20/03/2008 01:31
j t verai enfin!!!! et j sui vraimen heureuz

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State