Référence multimedia du sénégal
.
Google

SE FAISANT PASSER POUR UN ADMINISTRATEUR DE SOCIÉTÉ Un Belge réussit à escroquer trois Sénégalais de plus de 22 millions

Article Lu 1621 fois

Plus fort que le sieur E. N., tu meurs! Pour parvenir à ses fins, il n’a pas hésité à se faire passer pour un administrateur de société plein aux as. Narguant tout le monde sur son passage et faisant tourner la tête aux demoiselles. C’est ainsi qu’il a grugé trois Sénégalais d’une somme équivalant à 22.900.000 FCFA. Mais la goutte d’eau qui fera déborder le vase, c’est certainement le harem qu’il entretenait. Il avait 2 épouses et sortait avec la cousine de l’une d’elles. Pire, il y avait une quatrième femme dans sa vie. Et toutes les quatre vivaient sous le même toit, parce qu’il leur avait promis de les naturaliser. E.N. fera face ce matin au tribunal des flagrants délits.



C’est aujourd’hui que le tribunal des flagrants délits de Dakar devra statuer sur le sort du sieur E. N. De nationalité Belge, il vivait à Dakar depuis près de 3 ans et se faisait passer pour un administrateur de société. La première de ses arnaques fut de louer une maison à la dame Rose Ndiaye, à qui il devait verser mensuellement une certaine somme. Mais il n’en fera rien. Bien au contraire, il va transformer la maison en club privé et ne versera aucun sou à la dame. Lui faisant perdre ainsi 10 millions. Toutefois, il ne s’arrêtera pas en si bon chemin. Le sieur Babacar Dieng en fera aussi les frais. Il lui a extorqué 6 millions, pour une histoire de voiture qu’il devait lui vendre. Ce sera dans les mêmes circonstances qu’il escroquera également Cheick Thiam de 6.900.000 FCFA. Un grand restaurant sis aux Almadies a également subi les ravages du Belge. Cette fois, il leur a promis de leur vendre un groupe électrogène et a encaissé leur argent. Et ceux-là n’ont pas vu l’ombre d’un groupe électrogène. Décidées à mettre fin à ses agissements, les victimes de ses arnaques ont porté plainte contre lui. À la police où il a été interrogé sur les accusations qui pesaient sur lui, il a tout simplement refusé de répondre en précisant qu’il ne parlerait qu’en présence de son avocat. Lors de sa garde-à-vue, les femmes qui partageaient son foyer ont été entendues. Deux d’entre elles sont ses épouses. Tandis que les deux autres sont ses concubines, l’une d’entre elles est une parente à l’une des épouses. Pour avoir accepté cette situation, elles ont toutes affirmé qu’il leur avait promis de les naturaliser Belge. C’est ainsi qu’il a été présenté au procureur et placé sous mandat de dépôt. En attendant d’être fixé sur son sort.

Maria Dominica T.Diédhiou
Soure: L'observateur

Article Lu 1621 fois

Mardi 3 Juillet 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State