Référence multimedia du sénégal
.
Google

SE DISANT AGRESSES PAR DES NERVIS ENVOYES PAR DES RESPONSABLES DU PARTI Eric Ndour et Pape Elimane Fall de «Xaley Rewmi» décident de porter plainte

Article Lu 1703 fois


Ca a chauffé mardi dernier au siège de Rewmi. Une bataille rangée a opposé les jeunes de «Xaley Rewmi», avec à leur tête, Eric Ndour et Pape Elimane Faye, à d’autres jeunes dirigés par Boubacar Dial. Les uns voulaient tenir une réunion sans l’aval du secrétaire national chargé de la jeunesse, Yankhoba Diattara. Ce que les autres n’ont pas accepté. Finalement, les deux camps se sont affrontés et certains s’en sont sortis avec des blessures. Et le camp de Pape Elimane Faye informe de sa décision de porter plainte dans un communiqué rendu public hier.
Dans un communiqué parvenu hier à notre rédaction, « Xaley Rewmi », par la voix de Pape Elimane Faye, porte-parole du jour des jeunes du parti d’Idrissa Seck signataires du Manifeste des 103, déclarent qu’ils ont été agressés mardi dernier au siège de leur parti par des nervis envoyés par des responsables du parti, alors qu’ils voulaient y tenir une réunion. Ils ont décidé de porter plainte contre leurs agresseurs, qu’ils disent avoir identifiés. Pour ces jeunes, au regard du grand mutisme et du flou qui gangrènent le fonctionnement de leur parti, eux, jeunes de Rewmi, et par ailleurs animateurs du Manifeste des 103, avaient voulu organiser une rencontre afin de restaurer le dialogue et la réflexion au sein de «Xaley Rewmi ». A les en croire, leur surprise a été d’autant plus grande que sur les lieux, ils ont trouvé des larbins accompagnés d’un groupe de nervis qui se sont déchaînés sur eux. Ils ont été agressés verbalement et violentés physiquement. Ils ont même blessé un de leurs frères. Faux ! Rétorque Boubacar Dial. A l’en croire, aucun responsable n’a envoyé de nervis. C’est lui-même qui a pris l’initiative de convoquer les jeunes de Rewmi pour leur interdire l’accès des locaux, parce que Pape Elimane Faye et ses camarades avaient décidé de quitter Rewmi pour le Pds. Ils ne sont plus considérés comme faisant partie de Rewmi. S’ils veulent revenir, il faut qu’ils fassent une déclaration publique. Selon Boubacar Dial, des jeunes de Rewmi ne peuvent tenir une réunion au siège de leur parti sans l’aval du secrétaire national chargé de la jeunesse, Yankhoba Diattara. C’est pourquoi, il a demandé à ses camardes de barrer la route à ceux qui ont quitté Rewmi pour le Pds.

Source: L'observateur

Article Lu 1703 fois

Jeudi 15 Mai 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State