Référence multimedia du sénégal
.
Google


hh



SCANDALE DANS UNE BOITE DE NUIT A DAKAR: Des gonzesses défilaient presque nues…

Sempiternelle ignominie, que celle de la dépravation des moeurs sous nos tropiques ! N’en déplaise aux ayatollahs les plus zélés, la capitale sénégalaise est sur le point de ravir la vedette aux grandes métropoles de l’occident. Le cortége de la débauche vient de s’enrichir d’une nouvelle donne. Pour cette fois, une célèbre boite de nuit, nichée sur la corniche ouest des Alamadies a servi d’abri aux démons de la perversion. Une vingtaine de jeunes filles, à moitié nues ont défilé sous les applaudissements de la foule, en présence de quelques «soi»- disant ténors du show biz sénégalais.



L’été bat son plein à Dakar. En marge du littoral qui amortit la forte canicule le jour, les boîtes de nuit prennent la relève, la nuit durant, et servent de réceptacle aux obscénités tous azimuts. Pour autant, la prestation qu’a abritée une boîte de nuit de la place, avant-hier, aux environs de quatre heures du matin, est le reflet tangible de la dégénérescence morale d’une jeunesse sénégalaise insouciante et victime de la tutelle de certaines soi- disants «vedettes» du show biz, nulles comme leurs pattes et qui n’ont de talent que la mise en branle de leurs instincts ! Mais quoi donc ? C’est sous le regard coupable de certaines de ces «stars» locales que la prestation a eu lieu. Pendant une bonne heure, tambours et trompettes se sont estompés, pour céder la place à une meute de jeunes filles, belles comme vénus mais ignares jusqu’à la moelle épinière. Et le ton était déjà calé et le mot d’ordre bien défini. Il s’agissait pour les jeunes nymphes, d’exhiber à qui mieux mieux, leur corps en entier et les parties intimes enveloppées sous de belles étoffes dites «deux pièces». Elles ont été une vingtaine à sacrifier à la pratique sous les applaudissements d’un public surexcité. Notons toutefois que de jeunes hommes ont aussi été de la partie. Shorts bien ajustés, torses nus, ils ont emboîté le pas à la gent féminine, fiers d’avoir accompli leur devoir. Il convient de retenir que le défilé initié par un célèbre mannequin n’a pas été un fiasco, eu égard aux nombreux participants. Deux grands ténors de la musique, très prisés par les férus du tam-tam, ont assisté à la séance, visiblement décontractés et très attentionnés. Au demeurant, les quelques spectateurs que nous avons interpellés au terme de l’évènement, nous ont fait état de leur satisfaction pendant que d’autres ont fustigé les organisateurs d’avoir initié cette séance obscène aux antipodes de la dignité humaine. Tout compte fait, c’est quand le rideau est tombé à l’aube que les mélomanes se sont éclipsés. Repus d’avoir consommé et consumé une nuit entière à se nourrir de contre valeurs. Ainsi s’annonce l’Apocalypse !

El Bachir THIAM
Source 24H Chrono

Jeudi 6 Août 2009




1.Posté par Ibou le 06/08/2009 20:42
xaléyou jiguénou teydji tékiwougnou dara.kouthi takk diabar saninga sa xaliss

2.Posté par MYMA le 06/08/2009 21:13
ibou ne di pas çà ya dé exeption

3.Posté par Khelcomleu! le 06/08/2009 21:34
Mais oui bro ibou a raison.Elles sont presque toutes foutu non seulement elles ont perdu ce monde mais aussi celui de l'au delà c'est triste qu'a même.Triste de voir nos demains(les jeunes) réagir comme un humain sans sens,sans penser ni remord.C'est vraiment dommage hein!

4.Posté par souley le 06/08/2009 22:13
mais elles sont a moitié nue ou a moitié habillé? nan parcque ça change tout...pis alors ya ce passage inoubliable que seul un grand journaliste pouvait reveler, je cite : Il s’agissait pour les jeunes nymphes, d’exhiber à qui mieux mieux, leur corps en entier et les parties intimes enveloppées sous de belles étoffes dites «deux pièces».
Alors la c'est formidable car el Bachir thiam vient de faire une decouverte digne du prix pulitzer, a savoir que les femme sont nues sous leur vetement!
c'etait une esclusivité 24h chrono! c'etait digne de l'as ou de walf grand place, enfin on les remercie avec eux on rigole tous les jours!

5.Posté par niougoubbbbbbbbbbbbbbbbbbbbb le 07/08/2009 05:13
ah dommage pour moi sinn j'allais en profiter a max aussi pourqoui pas meme tater un peu ohhhhh!!!!!

6.Posté par Alioune le 07/08/2009 05:37
Qu'est ce que vous allez faire dans ces lieux malsains. Allez dormir et vous ne verrez pas ce qui s''y passe comme moi et tant d'autres. S'il vous plait si vous y allez, gardez cela pour vous et ne nous le balancez pas pour perdre notre temps a discuter sur ces sujets de moeurs alors qu'il y a d'autres problemes plus importants. Merci

7.Posté par ous le 07/08/2009 10:42
mé les journaliste il faut preciser la boite

8.Posté par ndoxé le 07/08/2009 13:32
article tres nul!! tous ces journalistes à la recherche de telles scoops sont des frustés,compléxés où issus d'un milieu où la tlérance est méconnue.Arreter de nous barber avec de tels torchons! les jeunes vivent leurs temps comme on dit souvent,boys will be boys,il faut ke jeunesse se fasse! Nous n'avons pas besoin d'un pays islamiste ou d'une jeunesse cantonée dans des moskées ou des dahiras à chantonner du matin au soir au grand dam de certaines populations à la recherche de trankilité.

9.Posté par Taak fééy le 07/08/2009 13:49
ndoxé boul takh ma sagala ndéy dé way doul way yaw fo pas y meler nos moské et chant han fais gaff boy sino han bakhna rek enplus vs faites chier avc vos articles bidon bayiléne bollé kou def sa ndiakhoum ya koy yékk ya koy féy voila kou sombi euleuk yakoy nane ne ns amerdez pa nak waw parsk chacun a son compte a rendre ke le Bon Dieu nous guide vers le droit chemin lolou rek nagnou meuna gnane parsk deuk bi c foutu maintenant

10.Posté par alioune le 07/08/2009 13:54
Mais je ne vois pas pourquoi il est aussi frustré ce journaliste surtout en précisant lui même que les jeunes filles n'étaient pas nues (mais à moitié). Quelle est cette moitié qui est nue ou celle qui était vêtue. Si les parties intimes sont couvertes, je ne vois vraiment pas pourquoi il est aussi coincé au point de donner des leçons de gens. au contraire, il doit aller apprendre ses leçons, en tout cas de journalisme uisqu'en la matière, on dira qe ce sujet n'est pas une information. Et puis, en plus ce défilé s'est déroulé dans un endroit privé et fermé à une heure indue de la nuit (4 heures du matin). En quoi c'est embêtant. Il y a mieux ou prire à dre à Dakar que de raconter de telles inepsies.

11.Posté par khalé le 07/08/2009 15:39
ct au nivana et c oumou provoc ki avé organisé ca

12.Posté par TATI le 10/08/2009 16:43
je savais bien que c est elle wayé kou bone sa bopp kou bakh sa bopp dieu est témoin

13.Posté par BINETA le 21/08/2009 15:51
avant les putes ça faisait le trottoir, mais maintenant qu'elles créent des sociétés et stuctures ou ouvrent des boutiques de toutes sortes faut pas s'étonner qu'elles recrutent aussi et font progresser leurs business, deuk bé tass rek.........est ce que même vous voyez encore des putes sur des troittoirs? LOLL

14.Posté par codou le 21/08/2009 17:12
vous savez fi koufi beug bone kéne doula stopé mais ya des jeunes filles respectables dans ce pays, ki ne pensent ka une chose: réussir et gagner honnétement leur vie. c vraima domage pour celles ki ne valent plus rien!!!

15.Posté par evolution le 04/11/2010 17:12
allo c est moi ou il n ya plus de vrais journalistes serieux des trucs bien plus serieux et plus ignomineux qui se passent en ce moment ,le mec nous parle de boites de filles nues !!!!!!!!!!!

16.Posté par yss le 01/12/2010 23:33
ibou ne dis pas ca il y'a de tres bonnes filles bien educées .
Ecoute MYMA elle a reson et j'espaire que elle en faite parti.
Il y'a de bonnent filles comme MYMA

17.Posté par dresh le 08/06/2011 12:46
ah oui c la fin du monde tous le monde sont a la recherche de pitence le gor est remplacer maintena par le niak dioum mais gniiye bahe niougui bakh ba téye vs savé
kw dakar moye rééwoume dakhar dégdég démal ak sa 6éme sens ga hame fimaye wakhéééé

Nouveau commentaire :
Twitter








Plateforme d’information et d’intéraction a temps réel
Optimisé pour être vu en 1024x768 I.E. 6.0 ou plus récent

Info sur Xibar.net | Conditions d'utilisation | Données personnelles | Publicité | Aide / Contacts |
Copyright © 2007 Xibar multimedia Tous droits réservés