Référence multimedia du sénégal
.
Google

SAMUEL SARR SUR LA HAUSSE DU PRIX DE L’ELECTRICITE: « La faute au baril de pétrole »

Article Lu 1778 fois

L’électricité va une fois de plus subir une nouvelle hausse. Cette augmentation de 8% est devenue officielle et va entrer en vigueur le 1er juillet prochain. L’information a été confirmée hier, mercredi 24 juin, par le ministre de l’Energie et des biocarburants, à l’occasion d’une conférence de presse tenue à cet effet au sein dudit ministère.



SAMUEL SARR SUR LA HAUSSE DU PRIX DE L’ELECTRICITE: « La faute au baril de pétrole »
La rencontre a porté sur l’évolution des tarifs de l’électricité et sur la situation de la Société africaine de raffinage (Sar), ainsi que de la Senelec. Le ministre de l’Energie, Samuel Sarr impute cette nouvelle hausse de l’ordre de 8% à la flambée du prix du baril de pétrole qui est passé de 40 à 70 dollars US. Sur ce, M. Sarr a tenu à préciser qu’en ce qui concerne son département, la responsabilité est assumée. « Nous en assumons la responsabilité », a-t-il déclaré tout en précisant que « la mission de fixer le niveau des tarifs de l’électricité est du ressort de la Crse ».

Cette nouvelle mesure va être applicable le 1er juillet prochain. C’est sur cette question que le ministre de l’énergie s’est beaucoup attardé. Parce que s’agissant d’une équation cruciale qui risque de provoquer la sensibilité des populations. Ces dernières qui, depuis un certain temps sont confrontées non seulement à la flambée des prix des denrées de première nécessité mais aussi à des interminables délestages. Ces perturbations notées dans la fourniture d’électricité que le ministre de l’Energie explique par une défaillance au niveau de la centrale Gti, un partenaire assurant la production de 50 mégawatts par rapport à la demande nationale qui est à hauteur de 396 mégawatts et qui ne joue pas actuellement sa partition.

Interpellé sur l’échéance retenue pour la fin des délestages, le ministre de répondre : « évitez la question à quand la fin des délestages parce que je ne peux pas le déterminer ». Revenant sur les tarifs, le ministre déclare que : « eu égard au poids des charges des combustibles qui ont représenté près de 52% en 2008 et une moyenne de 43% des charges globales de la Senelec, entre 2005 et 2009, la requête finale de la hausse des tarifs de la Crse, basée sur la notion de Revenu Maximum Autorisé (Rma), devrait se situer entre 16 et 20% au lieu de 8% ». Le ministre d’ajouter : « en attendant le niveau définitif de la hausse que déterminera la Crse d’ici le 1er juillet prochain, c’est le gouvernement qui a envisagé une hausse de tarif qui se limiterait à 8% pour l’instant ».

Concernant la situation de la Senelec, le ministre de l’Energie fait savoir que le gouvernement envisage un plan conjoncturel pour renforcer la capacité de production d’électricité avec de nouvelles installations modernes et performantes de 226 mégawatts. Pour ce qui est de la Sar, le gouvernement comme l’a rappelé le ministre, a décidé de prendre la gestion en main. Cette mesure s’accompagnera de la mise en œuvre d’un programme prioritaire d’expansion et de modernisation qui devrait nécessiter des investissements de l’ordre de 250 milliards de FCfa afin de porter la capacité de raffinage de 1,2 millions de tonnes à 3 voire 4 millions de tonnes, grâce à l’entrée dans le capital de la Sar d’un partenaire stratégique.

Assane Mbaye
Source SudQuotidien

Article Lu 1778 fois

Jeudi 25 Juin 2009





1.Posté par seuh le 25/06/2009 08:19
Aternatives powers!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!1

2.Posté par Mouss le 25/06/2009 09:43
est-ce la seule justification?

3.Posté par bara le 25/06/2009 10:30
MENTEUR NIAK DIOM

4.Posté par cissé le 25/06/2009 11:42
avec tout l'énergie solaire quil ya au senegal, on n'est pas foutu de promouvoir une politique dinstallation de panneau solaire... c'est du grand nimporte koi

5.Posté par progrès le 25/06/2009 13:04
Arrêtez de prendre les gens pour des CONS!!!!

6.Posté par tiero le 25/06/2009 16:34
la seule chose a faire pour mettre ses imbesiles ou vaurien qui sont a la tete de la compagnie senelec pour a la regle est de ne plus payer les factures.Mais domage nous senegal on n a pas le courage d impose nos droits ou on est des igorants ou nous aimons coucher avec nos femmes toutes les niuts que de lutter pour contre ces injustices pour le future de notre pays c est pour cela que nos autorites qui sont des incompetants nous trettent comme des chiens nous sommes la a dire [ oui moussé oui moussé]

7.Posté par saltigue le 25/06/2009 21:56
Quel hausse du prix du baril???????????????????
De 160$ en juin 2008 nous sommes à 67.06$
Sa ma ga yi ne vs faite plus avoir par ses macaques

8.Posté par doff le 25/06/2009 23:51
pour moi je croix qu' ils n'ont pas de coeur . ils vont nous tuer mais wade lui doit quitter le pays et tout sera regler.

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State