Référence multimedia du sénégal
.
Google

SALY Une Suissesse dévalisée par son amant sénégalais

Article Lu 1932 fois


En état d’ébriété, Babacar Mboup a pénétré dans le domicile de sa copine d’origine suisse par le mur. Et, pour accéder dans la chambre, il a cassé les vitres pour ensuite s’emparer du matériel comprenant un poste radio, un décodeur et des baffles. Pris de remords, il est revenu dans la maison pour restituer le matériel. N’empêche, sa copine a appelé les pandores qui l’ont arrêté et déféré au parquet de Mbour.
C’est par un coup de fil de la Suissesse que les pandores sont arrivés sur les lieux et trouvent Babacar Mboup complètement givré. Déjà, des traces fraîches de la casse étaient visibles sur le portail de la maison. Selon la Suissesse, depuis 2007, ils vivaient ensemble, mais son copain s’adonnait immodérément à l’alcool et à chaque fois qu’il était ivre, il lui causait des difficultés. Elle avait alors donné des instructions à son gardien de ne plus le laisser entrer dans le domicile. Mais l’amant a escaladé le mur, et après avoir défoncé la porte de la chambre, il s’est retrouvé à l’intérieur pour procéder à des fouilles et emporter le matériel qu’il a mis dans un sac. Au bout de quelques minutes, il est revenu et la dame a appelé les gendarmes pour l’arrêter. La dame, du nom de Josette M-B., âgée de 60 ans, n’est pas prête à pardonner à son amant puisqu’elle a porté plainte pour violation de domicile et destruction de biens appartenant à autrui. Interpellé sur ses agissements, Babacar Mboup a déclaré être l’amant de la dame depuis six mois. Le12 avril dernier, a-t-il raconté, il s’est rendu à son domicile pour l’inviter à une soirée dansante organisée à Saly et elle a répondu par la négative. Lorsqu’il a voulu sortir, il a constaté que son amante qui ne voulait pas qu’il sorte avait fermé la porte. Et c’est ainsi qu’il a cassé les vitres pour sortir. En partant, il a emporté le matériel. En cours de route, il a été pris de remords et il est retourné sur ses pas. Il demande la clémence de la justice car il était sous l’emprise de l’alcool. D’après les gendarmes, Babacar Mboup est connu dans leurs fichiers pour avoir été à deux reprises déféré au parquet pour ivresse publique manifeste et vagabondage. Né en 1977 à Dakar, il a été déféré au parquet de Mbour.

Source: L'observateur

Article Lu 1932 fois

Jeudi 24 Avril 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State