Référence multimedia du sénégal
.
Google

SALY : Séance de remise à niveau pour les sénateurs

Article Lu 1414 fois


Le Sénat a démarré, hier, un séminaire de renforcement des capacités et de mise à niveau de tous ses membres. Après son installation, l’adoption son Règlement Intérieur et l’installation de ses organes, la deuxième Chambre compte mettre à disposition, à l’ensemble des Sénateurs, des outils nécessaires pour faire face avec succès et efficacité à la fonction de législateur. Hier, les sénateurs ont eu droit à un cours magistral du Pr Serigne Diop, l’un des plus grands constitutionalistes du pays. Hier, soir, Pape Diop a proposé la création d’une commission paritaire de 7 Sénateurs et 7 Députés et la nomination d’un Médiateur parlementaire. Une lettre sera adressée à Me Wade.

A la cérémonie d’ouverture, Pape Diop a rappelé le souci du président de la République renouant avec le bicaméralisme. Le Président du Sénat a expliqué que pour Me Wade, « il s’est agi d’instaurer un bicaméralisme équilibré conçu comme le partage du pouvoir législatif entre deux assemblées parlementaires de plein exercice, mais suffisamment différenciées entre elles, pour permettre des représentations différentes, mais complémentaires, d’une même entité : la souveraineté nationale ». Le bicaméralisme, dès lors, constitue, pour lui, la forme la plus achevée de la démocratie représentative qui s’analyse, depuis Montesquieu, comme un système de freins, de contrepoids et de contre-pouvoirs. Le Président du Sénat poursuit dans son argumentaire en disant que ce système, multiséculaire a vu le jour en 1795 en France avec l’instauration d’une seconde Chambre en réaction contre les excès d’une Chambre unique, la Convention, qui avait fait régner la Terreur. Il n’y a pas de doute que le bicaméralisme constitue pour les jeunes démocraties d’Europe centrale et orientale, d’Afrique et d’Asie la forme la plus parfaite de la démocratie, a défendu Pape Diop.

Il a ajouté que le Sénat joue alors une fonction de consolidation de l’assise démocratique des Etats en assurant la représentation de groupes, d’ethnies ou de minorités qu’une représentation strictement et mathématiquement démographique pourrait laisser sur le bord du chemin.

L’autre avantage du bicaméralisme, c’est qu’il est un gage d’efficacité par sa fonction d’amélioration de la production législative. En effet, la navette parlementaire assure un plus grand respect du principe du contradictoire, laisse le temps de la maturation et permet à un nombre accru d’avis de s’exprimer. Avec le Sénat, les lois sénégalaises bénéficieront désormais d’un double regard pour le plus grand bien des populations. Prenant l’exemple de l’examen prochain de la loi des Finances, Pape Diop a indiqué que c’est une occasion importante pour les sénateurs relever le défi de la participation au débat parlementaire. Il a souhaité que dans la prise de parole, les maîtres-mots soient : courtoisie, rigueur et pugnacité dans la transmission des demandes des populations.

Le Pr Serigne Diop a déclaré à la presse à la pause-déjeuner que : « dans une démocratie responsable, il n’y a pas de moment particulier pour instaurer une institution par souci d’efficacité ».

Le constitutionaliste a précisé pour la question du choix du nombre de sénateurs à élire ou à nommer n’est pas fondamentale. Il a rappelé que dans beaucoup de démocraties dites majeures, les sénateurs sont nommés ou élus au suffrage indirect par un collège d’autres élus. Il a cité les cas de la Grande-Bretagne, de la France et du Canada. Le Pr Serigne Diop a ajouté qu’il ne faut pas perdre de vue sue le mode de désignation des membres des deux Chambres ne doit pas être le même, pour éviter de reproduire le même système. Il a conclu qu’un système où un partie des sénateurs est élue et les autres nommés constitue un bon système.

Source: Le Soleil

Article Lu 1414 fois

Lundi 12 Novembre 2007


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State