Référence multimedia du sénégal
.
Google

SALIF SADIO SOUHAITE DIALOGUER

Article Lu 1701 fois

Va-t-on ver la paix définitive en Casamance ? L’aile dure souhaiterait renouer le dialogue. Salif Sadio serait prêt à négocier, mais pas avec le Comité des sages, encore moins avec le ministre Farba Senghor. Un émissaire a noué les premiers contacts à Ziguinchor, ce jeudi, selon Sud Fm.



SALIF SADIO SOUHAITE DIALOGUER
Espoir de paix définitive en vue en Casamance ? L’aile dure du maquis, proche de Salif Sadio a noué ce jeudi des contacts pour signifier sa disponibilité pour l’ouverture de négociations. L’unique condition de Salif Sadio, selon son émissaire, est de ne pas avoir comme interlocuteur le Comité des sages, avec à sa tête Farba Senghor. Les proches de Salif Sadio reprochent aux Sages d’avoir présenté aux yeux de l’opinion des combattants sortis du maquis depuis 2004 et réinsérés comme étant des maquisards du camp de Salif Sadio. L’émissaire, qui a voulu garder l’anonymat pour des raisons de sécurité, veut des négociations sérieuses. Ce combattant, comme en grande partie les éléments de Salif Sadio, vit en Gambie avec un front Nord ouvert dans le secteur. Depuis son départ de cette zone de Barakamanjoka, Salif Sadio est resté dans l’entourage du président gambien.

Les personnes contactées par l’émissaire à Ziguinchor sont optimistes, mais elles demandent au président de la République de s’impliquer dans ce dossier qui serait en bonne voie, dès lors que Salif Sadio veut renouer le dialogue.

Le camp de la paix, avec à sa tête le commandant César Atoute Badiate et ses hommes, avait montré sa disposition à s’asseoir autour de la table. D’aucuns pensent du reste que ces combattants de Kassolol seraient même sous la menace du Chef d’état-major de l’armée de la Guinée-Bissau, le général Tagme Na Way, qui les a poussés à négocier ou à lever leur camp.

De même, le séjour en Gambie de membres du Mouvement des forces démocratiques de Casamance (Mfdc) n’est pas de tout repos. Certains ont été arrêtés et emprisonnés au motif de complicité avec des gens qui auraient essayé de renverser le pouvoir du président Yaya Jammeh.

Source: Nettali

Article Lu 1701 fois

Vendredi 4 Juillet 2008





1.Posté par tam le 04/07/2008 23:37
Assez de dialogue, il faut passer au chose serieuse. Wade il faut prend exemple sur Alvaro Uribe, il vient de faire liberer Betancourt, et est en phase de securiser la Colombie. Le militaire est l'option number one.

2.Posté par inspecteur du travail le 05/07/2008 00:04
aller vérifier du coté de excaf plus de 10 000 employé sans contrat de travail
depuis l'avénement de l'excaf il a renvoyé plus d'une multitude sans raison valable

mais dites est ce qu'ils meritent une fréquence depuis l'avénement de la rdv
il a renvoyé plus de 50 employés pour n'importe kel motif


mais qui es ce ben bass

qui n'a aucun coeur


luii qui se reclame l'ami des procureurs


lui qui se réclame l'ami des inspecteurs de travail

mais qui ce ben bass qui y'a renvoyé des cmonteurs des realisateurs des agents commerciaux



qui est ce ben bass
qui fait du n'importe quoi



mais qui es ce ben bass a qui ont attribue des fréquences de radio
de televisio

mais qui est ce soidisant patron de presse
qui ne respecte pas la presse et qui ne milite pas pour les droits de la presse
et qui n'a jamais compatie lors de l'agression des journalistes

mais qui ce ben bass
qui aspire aune autre fréquence


mais dites moi
ou sont les defenseurs des employés

qui est ce ben bass qui se permet de renvoyer a tord des c techniciens ausecours

ausecours


mais qui es ce ben bass qui se croit tt permis



mais qui ben bass svp reponder moi

3.Posté par ben bass diagne l'homme qui se croit tt permis le 05/07/2008 00:07
je vais renvoyer autant de gensque je vdrais dixit ben bass diagne lors d'une réunion ils n'ont rien contre moi c ma boite
il n'est pas digne d'une subvention de l' état celui qui as revoie atord d'honnéte gens des journalistes des techniciens des imprimeurs des animateurs








depuis l'avénement de l'excaf il a renvoyé plus d'une multitude sans raison valable

mais dites est ce qu'ils meritent une fréquence depuis l'avénement de la rdv
il a renvoyé plus de 50 employés pour n'importe kel motif


mais qui es ce ben bass

qui n'a aucun coeur


luii qui se reclame l'ami des procureurs


lui qui se réclame l'ami des inspecteurs de travail

mais qui ce ben bass qui y'a renvoyé des cmonteurs des realisateurs des agents commerciaux



qui est ce ben bass
qui fait du n'importe quoi



mais qui es ce ben bass a qui ont attribue des fréquences de radio
de televisio

mais qui est ce soidisant patron de presse
qui ne respecte pas la presse et qui ne milite pas pour les droits de la presse
et qui n'a jamais compatie lors de l'agression des journalistes

mais qui ce ben bass
qui aspire aune autre fréquence


mais dites moi
ou sont les defenseurs des employés

qui est ce ben bass qui se permet de renvoyer a tord des c techniciens ausecours

ausecours


mais qui es ce ben bass qui se croit tt permis



mais qui ben bass svp reponder moi

4.Posté par BOY US le 05/07/2008 17:58
Chut up Salif. T'es qu'un mecreant. On ne discute pas sur l'integrite du territoire Senegalais. T'es en mauvaise posture pour essayer de gagner du temps bandes de malfrats, d'assassins. Combiens d'innocents avez vous tue a cause d'interets personels?Le Peuple du Senegal en a marre de ce jeu. Vous devrez etre le premier Senegalais a etre juge et pendu au Stade Aline Sitoe Diatta. T'es un pauvre ignorant sans ethique. Que vive le Senegal des Braves

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State