Référence multimedia du sénégal
.
Google

SAISON 2007-2008 DE LUTTE -ERECTION D’UNE ARENE NATIONALE: Les assurances fermes d’Issa Mbaye Samb

Article Lu 11044 fois

La saison de lutte a pris date, ce samedi, avec la journée d’information organisée au stade Léopold Senghor. Ces assises tenues sous l’égide du ministère des Sports ont permis de jeter les bases du futur de la discipline traditionnelle. Mais elle aura surtout permis aux acteurs gravitant autour de la lutte de recevoir des assurances fermes du nouveau ministre Issa Mbaye Samb, pour l’érection future de l’arène nationale, point focal de la revendication des lutteurs du Sénégal.



SAISON 2007-2008 DE LUTTE -ERECTION D’UNE ARENE NATIONALE: Les assurances fermes d’Issa Mbaye Samb
La famille de la lutte était en conclave, ce week-end, avec la deuxième journée d’information sur les nouvelles mesures que le Comité national de gestion de la lutte va introduire au cours de cette présente saison qui a officiellement ouvert ses portes, le mercredi 24 octobre.

A l’instar des précédentes journées, l’ouverture de ces assises a été présidée par le docteur Issa Mbaye Samb. Une occasion pour le nouveau ministre en charge du Sport pour réitérer la volonté de l’Etat d’ériger l’arène nationale qui reste jusqu’ici une des principales doléances du monde de la lutte. A en croire le successeur de El Hadji Daouda Faye, cette exigence sera bientôt concrétisée au cours de la saison 2007-2008 par la mobilisation dans le prochain budget national d’une enveloppe de 1 milliard de FCfa. Outre, l’édification de l’arène, le ministre des Sports a dans la même mouvance, mis l’accent sur le renforcement du volet social en intégrant une mutuelle de santé, un fond de promotion, d’une coopérative d’habitat aux lutteurs, ou encore la création par l’Etat d’un ordre des lutteurs.

Outre les assurances du patron du Sport, le Comité de gestion de la lutte mis à profit cette rencontre pour informer sur les nouvelles mesures prévues pour la prochaine saison de lutte. Il s’agit, entre autres, de la suppression de la règle des quatre appuis remis au goût du jour depuis deux saisons, mais que la structure de gestion de lutte décide de réintroduire.

Dans la mesure où cet aspect du règlement considéré a été épinglé comme l’une des règles les plus controversées. Il est aussi question de la proscription du port des effigies de personnalités religieuses ou d’autres signes visibles d’appartenance à des formations politiques, le port de treillis militaires et paramilitaires, le port de fuseaux à la place d’un pagne ou “ Nguimb“ dûment noué. Le président Alioune Sarr a également annoncé une kyrielle de mesures en vue d’accompagner la bonne marche de l’arène. Dans ce lot, on note les mesures restrictives sur l’occupation spatiale de l’enceinte de la lutte, la limitation des accompagnateurs de lutteurs.

Tout comme l’imposition de protége-dents aux lutteurs. Cette mesure serait toutefois en instance en attendant d’être l’objet d’une réflexion plus approfondie.

Source: Sud Quotidien

Article Lu 11044 fois

Lundi 29 Octobre 2007


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 11:44 Pénurie d’eau à Dakar : la véritable raison…

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State