Référence multimedia du sénégal
.
Google

SAINT-VALENTIN : Trucs et astuces pour un couple harmonieux

Article Lu 14457 fois

La fête des amoureux. La Saint Valentin, célébrée le 14 février de chaque année, est également une période propice pour revisiter quelques trucs et astuces qui cimentent et pimentent la vie de couple.



SAINT-VALENTIN : Trucs et astuces pour un couple harmonieux
Il était une fois un 14 février... Plus poétiquement la fête des amoureux. Une belle période pour raviver la flamme que l’on porte à l’endroit de sa conjointe ou de son conjoint. Le moment est également choisi par certains qui sont en bisbille avec leur partenaire pour remettre les pendules à l’heure. Qui d’un cadeau - un pendentif, une lingerie coquine et coquette, une montre, un dîner en amoureux dans un restaurant ou à la maison, d’une sortie en boîte, les trucs et astuces foisonnent. La finalité est de plaire et faire plaisir à sa douce moitié, ou encore consolider la relation. Sur ce registre, les idées les plus originales sont légion.

Mariée au philosophe Mame Moussé Diagne depuis 1974, Andrée-Marie Diagne, maître-assistante au Fastef (Ex Ens), a ses petits secrets pour entretenir la «  longévité du couple  ». Comme pour une bonne recette de cuisine, explique-t-elle, il faut un «  savant dosage de plein de petits ingrédients  ».

Selon elle, l’essentiel, c’est d’avoir «  un diamant d’amour  », c’est-à-dire, à la base,  un sentiment solide, impérissable et qui se bonifie en vieillissant, qui résiste aux nombreuses intempéries, qui sache parfois se cacher sous la cendre, mais qui conserve à jamais son éclat.  A cela, il faut ajouter «  une bonne louchée de patience  » dont il ne faudra cependant pas abuser, mais dont on pourra user à volonté, à petites doses.

 Comme pour rompre avec la monotonie et varier l’ordinaire, de temps à autre, Mme Diagne suggère des «  pincées de surprise  » qui font «  repalpiter le cœur  », qui sont comme un baume sur «  les brûlures involontaires  », inhérentes dans une vie à deux.  Dans un élan plus coquin, un mignon petit encensoir, pour les jours de grand froid, ce qui n’empêche pas d’offrir, de retour d’un voyage, un petit coffret de parfum. Surtout, conseille Andrée-Marie Diagne, pour «  protéger tout cela  » : un foyer où rayonne la joie de vivre, d’accueillir les autres et voir s’épanouir sa descendance....

Non moins romantique, Ibrahima Solo Sambou, la trentaine et agent au commissariat de la police centrale de Dakar, pense qu’il faut d’abord que la relation soit fondée sur un amour sincère avant tout. Parce que, dit-il, sans amour il sera très difficile de «  supporter certains couacs que je trouve normal pour une relation  ». Ensuite, poursuit-il, la confiance réciproque, le respect mutuel, la bonne gestion du domicile conjugal, surtout chez la femme (propreté, cuisine, entretien du matériel). Du point de vue d’Ibrahima Solo Sambou, les visites inopinées des copines à longueur de journée peuvent causer des doutes chez l’homme devant certaines situations. De même, « un bon accueil peut aussi être un grand atout pour la femme envers le mari (après une journée bien chargée), mais aussi pour les hôtes  », insiste l’agent de police. Celui-ci est d’avis que l’homme aussi doit faire preuve d’une très grande responsabilité, savoir prendre les décisions aux moments précis, faire preuve de maturité, de tact devant certaines situations. Avec un savant dosage, «  il doit avoir un bon esprit de dépassement, éviter de trop contrôler la femme, la laisser un peu jouir d’une certaine liberté d’aller et venir  », résume M. Sambou.  A une nuance près, Fatou Kiné Sène, étudiante à l’université de Dakar, la vingtaine, soutient que pour qu’un amour dure le plus longtemps possible, il faut que la relation soit basée sur une bonne communication et une confiance réciproque. A cela, développe-t-elle, il faut adjoindre  : respect, fidélité et compréhension. Et pour entretenir cette fidélité et cette compréhension, Awa Dieng, coiffeuse, ne cherche pas loin pour entretenir sa flamme pour un mari qui vit au Portugal. Loin des yeux loin du cœur, Mme Diop n’adhère point à ce dicton. Pour tailler cet éloignement, «  je lui chuchote des mots doux, presque tous les jours, par le biais du téléphone  », confie-t-elle. Même si, confesse-t-elle, «  on se querelle dès fois au téléphone, pour ensuite nous réconcilier quelques temps après. L’important, c’est qu’on se voue une fidélité réciproque  ». Autre pratique utilisée par Awa Dieng pour consolider cette union, c’est l’affection de la belle-mère et, partant, celle de la belle-famille.

S’il y a des femmes et des hommes qui usent et abusent de subtilités -pour le moins romantiques- pour consolider leur relation, d’autres préfèrent emprunter des raccourcis pour «  ferrer  » leur conjoint ou conjointe. Et la trouvaille bien en vogue, c’est  : le philtre d’amour plus connu sous l’appellation d’origine «  incontrôlée  » de «  Niaam Joodo  ». Selon une étude de l’Agence dakaroise d’étude stratégique et de recherche (Adesr)/Dakar life), parue dans le numéro du mois de février, les femmes sont celles qui s’adonnent à plus à cette pratique, à en croire 74,3% des sondés. Aussi, l’étude révèle que le taux de croissance des philtres d’amour a atteint 75,7%. Pour ce qui est de la fréquence d’utilisation de ces «  Niaam Joodo  », que l’on retrouve dans les repas, l’enquête montre que ce sont les femmes dont la tranche d’âge se situe entre 25 et 34 ans qui en font plus usage.


El Hadji Massiga FAYE
Source Le Soleil

Article Lu 14457 fois

Samedi 13 Février 2010





1.Posté par SALAGNE SALAGNE le 13/02/2010 12:32
bonne féte a vous les amoureux

2.Posté par kessing kessing le 13/02/2010 14:37
bisooo a ts lé valentine

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State