Référence multimedia du sénégal
.
Google

SAINT VALENTIN : Des cartes pour le dire

Article Lu 12749 fois

La Saint-Valentin ou fête des amoureux est célébrée aujourd’hui dans le monde entier. Même si la fête coïncide, cette année, avec le Magal de Touba, donc un grand rush vers la capitale du Mouridisme, nombre d’amoureux entendent se retrouver pour démontrer ou renouveler le pacte à l’endroit du bien ou de la bien-aimée.



SAINT VALENTIN : Des cartes pour le dire
Devant la table du photographe installé au campus universitaire, deux jeunes filles attendent leur commande de cartes de vœux. Implanté au campus depuis quelques années, ce photographe affirme constater, à chaque Saint Valentin, un engouement surtout des jeunes filles pour des cartes de vœux. Une des filles, Aïssatou, étudiante à la faculté des Lettres, attend sa carte. Elle veut y inscrire pour son « bien aimé » quelques mots afin de « lui prouver son amour ». Dans la panoplie des cartes proposées par le photographe, on y trouve plusieurs messages d’amour. Pour Aïssatou, la Saint Valentin est un jour spécial. « C’est un jour pour prouver à mon valentin, mon attachement ainsi que l’amour que je lui porte. C’est pourquoi à chaque occasion, j’essaie de lui envoyer une carte avec quelques mots ». L’autre fille qui l’accompagne, Bintou, souligne qu’elle est venue acheter une carte sur insistance de sa copine parce qu’elle n’avait pas l’habitude de célébrer la Saint Valentin. « C’est la première fois que j’envoie quelque chose à mon copain le jour de la Saint Valentin », dit-elle.

Rencontré sur les allées du campus, Birame, un étudiant à la faculté de Médecine, dit avoir oublié que la Saint Valentin va être célébrée bientôt. « C’est ma copine qui me le rappelle tout le temps. Elle me presse de lui envoyer un cadeau ou une carte parce que, dit-elle, toutes ses copines reçoivent quelque chose le jour de la Saint Valentin. L’année passée, je lui avais acheté un gâteau. Je vais luis donner la même chose cette fois ci ». Mais loin de ce tumulte qui entoure la Saint Valentin, Abdou, inscrit dans une école de formation, trouve l’évènement « futile et sans fondement ».

« Les gens ne font que du suivisme, déplore-t-il. Je ne crois pas à ces histoires de Saint Valentin. Pour moi, on peut prouver son amour à sa copine, tous les jours sans verser dans le voyeurisme », ajoute-t-il. Un avis que ne partage pas une autre étudiante qui soutient, mordicus, que « tous les jours ne sont pas pareils dans une relation amoureuse. On a besoin de montrer pour une fois à son compagnon ce qu’on ressent à son endroit. Des actes comme une carte d’amour, un poème ou un dîner aux chandelles fortifient les relations ».

Elle ajoute que la Saint Valentin n’a plus d’engouement à cause du fait que les gens ont « peut-être pris de la distance par rapport à ces histoires ».

Oumar NDIAYE
Source Le Soleil

Article Lu 12749 fois

Samedi 14 Février 2009





1.Posté par Rakumi le 14/02/2009 05:22
To: masjidtawheedchicago@yahoogroups.com
From: masjidtawheedchicago@yahoo.com
Date: Thu, 12 Feb 2009 08:05:28 -0800
Subject: [MasjidTawheedChicago] Valentine's Day

Presentation of the question with the title: Celebrating ‘Eid ul-Hubb (Holiday of Love, or Valentine’s Day)

Question:
In the recent times there has spread the celebrating of ‘Eid ul-Hubb (Valentine’s Day) – particularly among the female students. And it is a holiday from the holidays of the Christians, and the clothing will be completely in red garments and shoes, and they exchange red flowers with each other. We hope from your eminence an explanation of the ruling of celebrating the likes of this holiday. What is your advice to Muslims regarding the likes of these affairs, and may Allaah preserve you and protect you?

Answer:
In the Name of Allaah, the Most Merciful, the Giver of Mercy
Wa ‘alaykumus-salaam wa rahmatullaahi wa barakaatuh
Celebrating the Holiday of Love (i.e. Valentine’s Day) is not permissible for various reasons.
The first: That is an innovated holiday that has no basis for it in the Sharee’ah.
The second: That it calls to passion and infatuation.
The third: That it calls to busying the heart with the likes of these affairs that are trivial and opposed to the guidance of the Righteous Predecessors (As-Salaf us-Saalih), may Allaah be pleased with them.
So it is not permissible to introduce on this day (i.e. Valentine’s Day) anything from the aspects of holiday celebrating, regardless of whether it is foods, or drinks, or clothing, or exchanging gifts, or other than that. It is incumbent upon the Muslim to be distinguished and noble with his religion, and that he not be a characterless person who follows everyone who cries out. I ask Allaah, the Most High, to protect the Muslims from all of the trials, whatever is apparent or hidden of them, and that He guards over us with His care and His aid.

Written by Muhammad Saalih Al-‘Uthaymeen on 5/11/1420 hijri.
Al-Muftee: Muhammad bin Saalih Al-‘Uthaymeen
Source of the Fatwaa: Majmoo’ Rasaa’il wa Fataawaa Ash-Shaikh Muhammad bin Saalih Al-‘Uthaymeen

Translated by Aqeel Walker

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State