Référence multimedia du sénégal
.
Google

SAINT-LOUIS Un pêcheur roue de coups son neveu âgé de 10 ans jusqu’à ce que mort s’ensuive et le balance à la mer

Article Lu 11158 fois

Alioune Seck et Amadou Massar Cissé croupissent en taule depuis hier matin après leur déferrement devant le procureur de la République. Le premier nommé est accusé d’avoir torturé son neveu I.T âgé de 10 ans jusqu’à ce que mort s’ensuive avant de balancer le corps sans vie du garçonnet dans la mer pour simuler un accident. Le second a été témoin de cette tragédie et n’a pas pipé mot. Il est poursuivi pour non-dénonciation d’une infraction.



D’après certaines indiscrétions, Alioune Seck vivait avec son neveu. À la demande de la mère de celui-ci, il devait lui apprendre la pêche. Mais il ne ratait aucune occasion pour battre cruellement le kid. L’enfant a été plusieurs fois conduit auprès des soignants mauritaniens pour panser les graves blessures qu’il a endurées suite aux sévices corporels que lui a infligés son oncle. Poussant la cruauté, le pêcheur qui avait l’habitude de battre son neveu avec un tuyau, pansait les blessures de ce dernier avec de l’essence. Le jeudi 05 juin dernier, Alioune Seck, une fois la nuit tombée, est parti en mer avec Amadou Massar Cissé et le gosse qui était torse nu. En pleine nuit, fatigué par ce boulot éprouvant pour un jeune de son âge, I.T a commencé à somnoler avant que son oncle ne le réveille à coups de tuyau. Le lendemain, il l’a encore roué de coups de tuyau. Atteint dans des parties sensibles, l’enfant ne pouvait plus tenir sur ses deux jambes. Il s’est affalé sur une caisse. Alioune Seck le prend alors pour le coucher dans un coin de la pirogue avant de le couvrir. Mais I.T a rendu l’âme quelque temps après.

Devant le cadavre du jeunôt, Alioune Seck a décidé de se débarrasser du corps en le jetant à la mer avant de le repêcher. Ensuite, il se concerte avec ses collègues pour qu’ils disent que l’enfant est tombé dans l’océan. Une version qui a été servie à la famille.

Un accident déclaré pour maquiller les coups portés

Au moment où toute la langue de barbarie avait fini de penser que le jeune I.T est tombé de la pirogue pour disparaître dans la mer, une personne éprise de justice est venue rétablir la vérité des faits. La police finit par être avertie. L’enquête permettra de lever un coin du voile. Les auditions du sieur A.F qui travaille au port de Nouadhibou et de G. L, un autre Sénégalais qui bosse à Nouadhibou (qui s’est présenté spontanément à la police centrale pour faire des éclairages sur les sévices corporels qu’Alioune Seck faisait endurer à son neveu) finiront par convaincre les policiers de ce qui s’est réellement passé. Le 08 juin dernier, vers les coups de 20 heures, Alioune Seck finit ainsi par être arrêté ainsi que son collègue, Amadou Massar Cissé, qui s’est présenté 2 heures plus tard au commissariat sur convocation du commissaire central Aziz Sarr. Ce dernier a été arrêté pour non-dénonciation d’une infraction. Selon une source digne de foi, ce dernier a révélé, lors de son interrogatoire, que Alioune Seck a une fois brûlé l’enfant avant de ligoter ses deux mains pour ensuite le jeter dans l’eau alors que la pirogue continuait sa route. Il l’a ainsi traîné sur une distance de plus de 100 mètres avant de le repêcher. Amadou Massar de préciser que c’est lui qui a ôté sa jaquette pour le couvrir, car Alioune Seck avait déshabillé l’enfant avant de le battre à mort. Le sieur Hady, la troisième personne citée comme étant au courant des sévices corporels de I.T sans broncher, est resté en Mauritanie car, d’après certaines indiscrétions, il tente d’émigrer en Espagne.

Après 4 jours d’enquête, Alioune Seck et Amadou Massar Cissé ont été déférés au parquet hier matin pour coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans l’intention de la donner et non-dénonciation d’une infraction.

Source: L'observateur

Article Lu 11158 fois

Jeudi 12 Juin 2008





1.Posté par Abdou le 12/06/2008 21:43
C'est grave et triste

2.Posté par talibe le 12/06/2008 22:43
c un baite mème les animaux ne le fair

3.Posté par ADAM le 13/06/2008 00:19
VRAIEMENT HORRIBLE

4.Posté par ADAM le 13/06/2008 00:22
ILS MERITENT UNE PEINE DE MORT CES 2 VOYOUS

5.Posté par MARIE le 13/06/2008 06:10
A MON AVIS , LE VERDICT EST VRAIMENT " SOFT"
HEUREUSEMENT QU oN A dIEU, lUI QUI JUGE EQUITABLEMENT ET AVEC UNE INFINIE
jUSTESSE.
ALAKHIRA, THEY WILL FACE TNE ALMIGHTY, AND I PRAY THAT HE WILL NOT FORGIVE YOU.

rEST IN PEACE LITTLE BOY. TU AS LE PARADIS A TOI TOUT SEUL., LOIN DE SES DEUX BATARDS

6.Posté par douup le 13/06/2008 10:44
Quel talent de journalisme . C'est quoi cette phrase "non denonciation d'une infraction " . Relisez vos textes dès fois ça fera du bien .

7.Posté par amiso le 13/06/2008 11:26
que Dieu l'acceuille dans son paridis et j'espere que son oncle sera puni ici et l'au delà

8.Posté par chon le 13/06/2008 12:27
c'est triste vraiment je me demande si cé réellement sé son oncle en tout cas à la place du coeur il à une pierre pour l'enfant que dieu l'acceuil dans son paradis

9.Posté par MAN le 13/06/2008 14:10
TRISTE

QU'ON GARDE A VIE CES ASSASSINS. ILS NE MÉRITENT AUCUNE CONSIDÉRATION.

10.Posté par khalass le 13/06/2008 17:24
Franchement c'est dur. Comment peut-on battre un enfant de 10 ans jusqu'à la mort ? çà il faut être sadique pour le faire.Aimez-vous les uns les autres comme Dieu nous a aimé. Un enfant il faut l'éduquer mais pas avec cette façon (le déhabiller et le battre ) c'est animal.

11.Posté par wewe le 13/06/2008 19:43
HEUREUSEMENT QU ILS SONT AU SENEGAL PAYS DE NIMPORQUE QUOI ON TUE COMME ON VEUT ET ON S ATTEND A UNE PEINE DE PRISON ALORS QU EN ARABIE SAOUDITE ON LES AVAIT DEJA TUE DEPUIS LONGTEMPS

12.Posté par ndongo le 14/06/2008 01:02
peine de mort a ces 2 assassins.prenons soin de nos enfants.si on ne peut pas n en faisons pas.ASSALAMOU ALLA MAN TABIHA ALHOUDA.

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State