Référence multimedia du sénégal
.
Google

SAINT-LOUIS : Quand Tabaski viendra...

Article Lu 1679 fois

La fête de la Tabaski approche à grands pas, mais ce n’est pas le grand rush dans les différents points d’approvisionnement de la vieille ville. Le marché est très bien approvisionné, mais la course aux moutons n’est pas encore lancée. C’est certainement dans les derniers jours avant la fête que le marché entrera en surchauffe.



SAINT-LOUIS : Quand Tabaski viendra...
Saint-Louis. Un soleil de plomb darde ses rayons sur la ville et les gens vaquent tranquillement à leurs occupations. Comme dans toutes les villes du pays, Ndar aussi se prépare pour la « fête du mouton ». Les marchés à bétail sont relativement bien approvisionnés et partout, le principal point d’achoppement de toutes les conversations reste la fête de la Tabaski, qui se profile à l’horizon. Mais, l’engouement n’est pas encore à son comble. Quelques éleveurs loin de respecter les points de vente choisis d’un commun accord avec toutes les parties prenantes, encombrent les rues avec leur cheptel. Et les scènes de marchandage se multiplient entre vendeurs de moutons et acheteurs, histoire d’avoir une idée fixe sur les prix.

« Il y a de bons moutons et les prix sont abordables, mais il n’y a pas d’argent. Je préfère attendre encore en espérant que les vendeurs ne feront pas de la surenchère », explique Mamadou Ndiaye. De son côté, Abiboulaye Diaw, après un long et épique marchandage, est parvenu à acheter deux bons moutons à 120.000 francs.

« Chaque année, à l’approche de la Tabaski, le prix des moutons connaissent une hausse spectaculaire, mais cette année, ils sont abordables », a-t-il expliqué.

Toujours est-il que la plupart des acheteurs apprécient, mais nombre d’entre eux préfèrent attendre encore en misant sur des prix encore plus abordables. Pour nombre d’entre eux, les derniers jours sont les meilleurs moments pour acquérir un bon bélier à un coût beaucoup plus raisonnable.

Cette année, les marchés sont très bien approvisionnés et un rapide tour de la ville permet de constater l’abondance de l’offre par rapport à la demande. Car en sus des éleveurs locaux qui ont envahi le marché depuis quelques semaines, plus de 100.000 moutons ont jusque-là traversé la frontière pour alimenter le marché déjà bien fourni. Dans les nombreux points de vente tels que celui de Darou ou le foirail jouxtant l’Isra, les éleveurs sont déjà sur place et proposent des prix défiant toute concurrence.

On y trouve des moutons à 20.000, 25.000, 30.000, 40.000, 200.000, 500.000 francs et cela est dû à l’assouplissement du contrôle technique aux frontières, l’exonération des droits et taxes sur les petits ruminants le long des parcours et autant de mesures entrées en vigueur depuis le 10 octobre et qui vont jusqu’au jour de la fête. Mais ce qui est constant, c’est que, de parts et d’autres, ce n’est pas la grande bousculade. Et les vendeurs, qui se désolent de la faiblesse de l’affluence sur le marché, se tournent les pouces en attendant de voir les clients qui viennent au compte-gouttes.

« Même si ce n’est pas le grand rush, je peux dire que le marché se porte bien. Car je vends en moyenne 5 ou 6 moutons par jour, le nombre minimal se situant à 3 moutons », a expliqué Adama Diallo. Pour Moussa Sow, qui est venu de Podor avec son cheptel fort de 108 têtes, « ce manque d’affluence est dû fait que les temps sont durs, mais il y a aussi le fait que les acheteurs attendent toujours les derniers jours pour nous assaillir, mais je suis confiant ».

Loin de perdre le moral, les autres vendeurs expliquent avec confiance que les prix sont très abordables et que la plupart des clients sont venus prendre la température du marché pour aller se préparer en conséquence.


Samba Oumar FALL
Source Le Soleil

Article Lu 1679 fois

Samedi 29 Novembre 2008




Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State