Référence multimedia du sénégal
.
Google

Rupture après la victoire: L’APR de Macky Sall théorise la « mort » de Benno

Article Lu 11226 fois

L’Alliance pour la République de Macky Sall a effectué une sortie hier, pour faire le bilan des dernières élections locales du 22 mars. Défendant qu’il n’y a pas réellement eu de compétition, avec les nombreux micmacs politiques du régime en place qui a causé la forclusion de l’opposition dans nombre de localités, surtout pour ce qui concerne les nouvelles régions, l’APR, par la voix de son porte-parole Seydou Guèye, a soutenu que la victoire est plutôt du côté de l’opposition, et non de la Coalition Sopi 2009. Cependant, il a théorisé la mort de Benno, qui n’a plus sa raison d’exister. Occasion pour également dévoiler la force de frappe politique de Macky Sall.



Rupture après la victoire: L’APR de Macky Sall théorise la « mort » de Benno
D’entrée, le porte-parole de l’Alliance pour la République dira qu’il n’y a pas eu de percée de l’opposition, mais plutôt une réelle présence de celle-ci, sanctionnée par une reconquête de nombre de localités du pays. Aussi, pour Seydou Guèye, une victoire lors des élections du 22 mars se situe bel et bien dans le camp de l’opposition. À ce propos, il apparaît clair pour lui, qu’il n’y a pas eu de compétition équitable, par la seule faute du régime, qui, par des micmacs politiques, a planifié et organisé la forclusion de l’opposition dans nombre de localités du pays, surtout pour ce qui concerne les nouvelles régions. Mais, ajoute-t-il, « les 261 collectivités locales où la Coalition Benno Siggil Sénégal était présente, ont été une preuve matérielle visible de la présence de celle-ci dans le champ politique sénégalais ». Revenant sur le cas « Benno », et l’apport de Macky Sall dans cette coalition qui regroupe plusieurs formations de l’opposition, Seydou Guèye se voudra précis. En effet, lui et Benoît Sambou théoriseront la « mort » de la Coalition Benno Siggil Senegaal. « Pour Benno, c’était une alliance stratégique et ponctuelle », insistera Benoît Sambou, avant que Seydou Guèye ne revienne à la charge pour crier haut et fort, « donc, elle devait se terminer au lendemain des élections. Elle n’a plus sa raison d’être ». Ce qui permettra à Benoît Sambou d’additionner, « théoriquement, elle a pris fin au lendemain des élections ». En termes plus nets, pour eux, la Coalition Benno Siggil Senegaal ne doit désormais plus exister, car comme ils le noteront, « l’heure est au travail pour une massification de notre parti, et non s’enfermer dans un carcan ». Sur le même registre, toujours pour les membres de l’APR, au-delà de la coalition Benno à laquelle ils ont pris part pour faire face à Sopi 2009, l’autre point essentiel dans un bilan issu des élections locales du 22 mars, c’est bien la présence et l’entrée en force dans le paysage politique de Dekkal Ngoor. Coalition qui a également permis à l’APR de se faire une idée du poids politique de Macky Sall, doublée d’une véritable cote de popularité. « Macky Sall a été l’un des rares leaders de l’opposition à avoir fait le tour du pays lors de la campagne électorale comptant pour les locales du 22 mars. Pour ce qui concerne Dekkal Ngoor, elle est présente dans quatorze collectivités locales. Une preuve de l’assise politique de notre leader Macky Sall », défend encore Seydou Guèye. Pour l’heure, l’APR de Macky Sall théorise la « mort » de Benno Siggil Senegaal, citant au passage Khalifa Sall, pour déclarer qu’il n’est pas maire de Benno, mais des citoyens.

Abdoulaye Mbow
Source L'Office

Article Lu 11226 fois

Jeudi 23 Avril 2009





1.Posté par Al le 23/04/2009 19:25
En 2012, il n'y aura pas de benno:

-PS déjà il y aura une dualité entre Tanor et Khalifa Sall.Et ce dernier aura le soutient de Aminata Mbengue et des femmes et jeunes du PS.Il y aura un choc des générations(Barthelemy et co. autour de Khalifa Sall).Tanor sera obligé de se rendre compte de son declin, pour avoir notamment envoyé des cadres au gouvernement d'Union de Wade.

-l'AFP connaitra pas mal de départs, tantôt vers l'APR, tantôt vers le PS.

-l'APR va finir un maillage de 3 ans et aura surtout beaucoup de P.de C.ruraux, Macky se sentira prêt à prendre le pouvoir.

-Le PDS éclatera après le départ précipité de Wade deux ans avant les élections et IDY sera obligé à la fois d'assurer l'intérim et de reconstruire des forces politiques pour 2012.Il aura notamment des cadres apolitiques comme nouveaux lieutenants.Les chantiers seront finis

VOICI LE PAYSAGE POLITIQUE SÉNÉGALAIS DE 2012.

2.Posté par molack le 23/04/2009 19:45
Le concept de Benno n'est pas necessaire pour les Présidentielles alors, il urge que chacun retourne chez lui et le meilleur de l'opposition aura le soutien des autres en cas de deuxieme tour. Il n'existe pas de proportionnel aux élections présidentielles quant à Idy l'électorat de Thiès sera insuffisant par rapport à celui du Sénégal bla bla bla

3.Posté par Senegal le 23/04/2009 19:47
Arrêter la division seule l'union fait la force.

4.Posté par samba coumbel le 23/04/2009 20:35
l'union pour la force oui, mais non à l'égoisme de certains dans le partage du bénéfice. les socialistes sont assoifés de pouvoir, ça se voit, ils sont préts à TOUT, chasser le naturel, il revient au galop!!!!!!

5.Posté par L’œil de Caïen ! le 25/04/2009 10:28
Une autre vilénie de Vilane

Figurez cous bien, le gars, après avoir trahi sa maman Mata pour se faire élire maire avec la complicité des conseillers municipaux PDS, est allé quémander chez Babs GAYE, un poste de vice président ou secrétaire élu au conseil régional. Le monsieur qui, de toute sa vie n’avait jamais eu un boulot et qui jusque là n’avait vécu qu’en quémandant auprès des leaders politiques et de la famille Wade, voyait l’occasion de se taper deux salaires (Mairie et conseil régional).
Il a tellement poussé le bouchon que le député Alioune Sow à pété les plombs pour lui remonter les bretelles et lui rappeler que lui Vilane était Bennoo et non Soppiste pour avoir droit à ces postes gagnés par le PDS.
Voyez cette mentalité de ces PS.
Le sieur Vilane à tellement peur de retourner au chômage dans cinq ans qu’il veut déjà manger avec les deux mains.
Bravo.
Les Kaffrinois sont déjà avertis et veillent à leur budget et à leurs terrains.
L’œil de Caïen !


Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State