Référence multimedia du sénégal
.
Google

Ridiculisé par Lac de Guiers n° 2: Zoss annonce son départ de l'arène

Article Lu 1683 fois

Plus expéditif que Lac de Guiers n° 2, on n'en fait plus. En sept secondes, il en avait fini samedi avec Zoss. L’humiliation aura été telle pour ce dernier que, dès après le combat, il a annoncé par voie de presse son départ de l’arène.



Ridiculisé par Lac de Guiers n° 2: Zoss annonce son départ de l'arène
Zoss n’a tenu que 7’’ devant Lac de Guiers n°2 de l’écurie du Walo, qui ne lui a même pas laissé le temps de prendre ses marques. Un combat d’autant rapide que Zoss a paru avoir la peur au ventre, et s’est jeté poings, pieds et mains liés sur Lac de Guiers n° 2 qui n’en a fait qu’une bouchée. En fait, le leader de l’écurie Rock-Energie n’a pas cherché de midi à 14 h, pour aller faire son ’djébelou’ à son adversaire. Sa première attaque avait déjà failli lui coûter cher, s’il n’avait pas esquivé le coup de poing meurtrier de son tombeur, qui allait lui faire sa fête. Zoss a semblé pressé d’en finir, devant un adversaire réputé puissant et déménageur sur les bords. Un adversaire qui a voulu abréger la confrontation, par un magistral uppercut que le showman a évité de justesse, avant d’aller tête bassée dans la garde du Walo-Walo. Ce dernier s’est alors contenté de le projeter par les épaules sur le gazon. Et Zoss de s’affaler sur l’herbe. S’étant sans doute senti humilié, il annoncera par la voie des ondes, aussitôt sa défaite consommée, sa retraite prématurée de l’arène.
Lac de Guiers n° 2, quant à lui, se positionne ainsi comme une alternative dans l’arène, que les ténors auront du mal à éviter. Mais les amateurs seront frustrés de ne pas voir son combat contre Balla Gaye n°2. Et pourtant c’est un combat qui doit pouvoir se tenir, parce que les deux lutteurs n’ont aucun lien de parenté, encore moins d’appartenance d’écurie. Les promoteurs doivent explorer cette piste, car des possibilités existent, pour que leur confrontation puisse avoir lieu.

L’autre grand combat de la soirée a tourné à l’avantage de Boy Nar de Fass, dans la confrontation qui l’a opposé au Mbourois Bombardier n° 2, qu’il a battu deux fois. La première chute était sans équivoque, mais l’arbitre étant le maître du terrain, les deux lutteurs devaient se conformer à sa décision. Ce que le Fassois n’a pas voulu comprendre au risque d’être sanctionné comme Mohamed Ndao Tyson. Mais les dirigeants de Fass ont été catégoriques devant Boy Nar, à qui ils ont demandé de reprendre la partie. Devant leur fermeté, le lutter fassois reprendra à contre-cœur la partie, avec cette fois-ci une plus grande emprise sur le combat. Après avoir fait abattre une pluie de coups de poing sur Bombardier qui a entamé le corps à corps, Boy Nar a enclenché un hancher époustouflant à côté des sacs et a soulevé comme une feuille morte Bombardier, qui s’affale sur les sacs. Une fin de saison réussie pour l’écurie de Fass qui a aligné trois victoires d’une grande importance.

Dans les combats préliminaires, Ama Ciga de l’écurie Guédiawaye a battu Brise de Mer de l’écurie Grand Médine, Ram-Dane de l’écurie Guinaw-Rail disposait de Guèye Ndoye de l’écurie de Force Tranquille, Domou Tenguedj de l’écurie Boul Séral prenait le meilleur sur Laye de Grand Dakar, tandis qu’Akon de l’écurie Ndakarou battait Gaïndé de Thiaroye.

Un gala qui a laissé un goût d’inachevé, avec la médiocre prestation de Zoss.

B. Noël NDOYE
Source: Walfadji

Article Lu 1683 fois

Lundi 30 Juillet 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State