Référence multimedia du sénégal
.
Google

Revue du code électoral : Ces récriminations de l’opposition que Becaye Diop n’a pas voulu entendre

Article Lu 1612 fois

Le ministre dé l’intérieur n’a pas accéder ce matin lors de du démarrage des travaux de la révision du code électoral à la demande de l’opposition qui voulait une réaction des partis après son discours. Pourtant Bennoo Siggil Senegaal avait préparé une déclaration articulée autour de 8 points pour cracher leurs quatre vérités au ministre de l’intérieur.



Revue du code électoral : Ces récriminations de l’opposition que Becaye Diop n’a pas voulu entendre
Sur la déclaration remise à la presse, Bennoo Siggil Senegaal déplore d’abord la période de convocation des partis politiques. En effet souligne Ousmane Badiane et non moins coordonnateur national de la commission électoral de Bennoo Siggil Senegaal qui a lu la déclaration, « la convocation du ministre bien que datée du 17 novembre, n’est parvenue aux partis membres de Bennoo que quelques jours avant la fête de tabaski ». Alors que précise le chargé des élections de la Ld, « La période choisie pour envoyer les convocations et démarrer de suite les travaux de la commission technique n’est pas des meilleures pour une préparation adéquate par les partis politiques, compte tenu de l’importance de la tabaski ».

Pour Bennoo Siggil Senegaal, il est aussi paradoxal, que le ministère de l’intérieur veuille procéder à la révision du code électoral alors qu’un cycle de quatre élections vient de s’achever sans qu’aucune évaluation concertée ne soit faite. Il s’agit, indique Ousmane Badiane, de l’élection présidentielle, des législatives et sénatoriales de 2007, et des élections locales du 19 mars dernier ».

Toujours pour Bennoo Siggil Senegaal, du point de vue de la méthodologie, et de la procédure, le ministère de l’intérieur aurait dû contacter les partis et tous les autres acteurs (Cena, magistrature) pour les informer qu’il envisage de procéder à une révision du code électoral et par conséquent, il souhaite que ces derniers lui fassent parvenir des propositions de modification qu’ils jugeraient voir prises en charge dans le document en cours d’élaboration. Cette démarche participative impliquant en amont tous les acteurs aurait abouti à en croire Ousmane Badiane, « à l’élaboration d’un document plus inclusif de synthèse de toutes les propositions qui serviraient de base de travail à la commission technique ».

La formule proposée par le ministère de l’intérieur pour l’échéancier des travaux de la commission technique (du 1er au 5 décembre) et c’est le quatrième point de la déclaration parait pour Bennoo Siggil Senegaal, relever d’une précipitation que rien ne justifie. En effet le coordonnateur de la commission électorale de Benoo se demande que « pour des élections prévues en 2012, quelle urgence y-a-t-il à précipiter un travail aussi important, comme s’il s’agissait d’une simple validation d’un document » ?

Bennoo Siggil Senegaal, propose aussi que les rencontres des travaux se tiennent dans un endroit offrant les meilleures conditions de travail.

Sur le 6ème point de la déclaration, Bennoo Siggil Senegaal se préocuppe quant’ au sort réservé aux décisions consensuelles qui seront retenues par la commission technique. Car pour cette coalition de l’opposition, « personne ne doit les modifier à sa guise en fonction de ses seuls intérêts ».

La coalition Bennoo Siggil Senegaal s’est aussi offusquée de l’exclusion d’Aj/Pads dirigé par Landing Savané des convocations pour ces travaux de la commission technique. Ousmane Badiane d’indiquer qu’ « il s’agit d’un parti-pris et d’ingérences inacceptables du ministère de l’intérieur dans les affaires intérieur d’un parti ».

Bennoo Siggil Senegaal condamne sur le 8ème point, la tentative de destitution du président du Cena par le président de la République. Pour Ousmane Badiane, « elle constitue une violation de la loi car l’article 6 du code électoral indique, « il ne peut être mis fin avant l’expiration de son mandat aux fonctions d’un membre du Cena que sur sa demande ou par incapacité physique ou mentale constatée par un médecin désigné par le conseil de l’ordre, après avis conforme de la Cena ».

Birahim NDIAYE
Source Sununews.com

Article Lu 1612 fois

Mardi 1 Décembre 2009




Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 11:54 Macky Sall à Versailles chez Abdoulaye Wade

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State