Référence multimedia du sénégal
.
Google

Retrouvailles entre WADE et Idrissa SECK : Les sages de Rewmi en phase avec leur leader

Article Lu 1289 fois


Retrouvailles entre WADE et Idrissa SECK : Les sages de Rewmi en phase avec leur leader
(Correspondance) - La décision du parti Rewmi d'Idrissa Seck de mettre un terme à son compagnonnage avec le ‘Front Siggil Sénégal’ et de répondre favorablement à la main tendue du président Abdoulaye Wade ne peut en aucune façon être considérée comme une trahison. C'est du moins l'avis de l'adjoint au maire de Thiès et membre du Bureau politique de Rewmi, Nguirane Ndiaye, qui réagissait en marge de l'assemblée générale des sages de ce parti tenue, hier, au Cyber-campus de Thiès. Pour lui, il est clair que dans les relations que leur parti avait avec le ‘Front Siggil Sénégal’, le soubassement était de pouvoir discuter avec le pouvoir. ‘La demande de l'opposition était de pouvoir rencontrer le chef de l'Etat et de discuter avec lui de la situation nationale’, a-t-il fait savoir. Et l'adjoint au maire de Thiès de poursuivre pour dire que c'est dans cet ordre d'idée que le Rewmi en parti souverain a rencontré le président de la République. Mais aussi, ajoute-t-il, le Rewmi est prêt à prendre ses responsablités quand il faudra prendre des décisions par rapport à cette rencontre-là. Par conséquent, il estme qu'il n'y a absolument pas de trahision vis-à-vis du ‘Front Siggil Sénégal’.
S'agissant de l'imminence de leur retour au Pds, Nguirane Ndiaye précise qu'il appartient au Bureau politique et à la direction du parti de trancher la question et de voir les voies et moyens à utiliser pour continuer la discussion puisque la base a déjà donné son aval.

L'assemblée générale nationale des sages de Rewmi qui se tenait au même moment semble ainsi être une parfaite illustration des propos du maire de Thiès. Cela d'autant que dans la résolution qui a sanctionné les travaux de ladite rencontre, les ‘Rewmistes’ du 3è âge disent accepter la main tendue du président Wade en direction de leur leader Idrissa Seck et de son parti. Et, si l'on croit Ngalandou Boye président de la fédération régionale des sages de Rewmi, cet appel de Wade consistant à vouloir regrouper la grande famille libérale pour l'intérêt national est une chose qu'ils ont toujours souhaitée. Aussi, vont-t-il répondre ‘favorablement et sans aucune condition’ comme cela a toujours été le cas. ‘Durant trente années de compagnonnage, nous n'avons pas, une seule fois, exigé quelque chose et cela Wade le sait bien’, souligne-t-il.

Dans le même ordre d'idées, la fédération départementale de Rewmi dans la cité du rail avait, dimanche dernier, lors de son assemblée générale, recommandé à la direction nationale du parti une gestion responsable du processus de réintégration dans le Pds dans l'intérêt majeur du Sénagal et de ses populations.

Sidy DIENG
Source: Walfadji

Article Lu 1289 fois

Mardi 31 Juillet 2007





1.Posté par MARVEL le 31/07/2007 11:58


Lettre Ouverte à Monsieur Seck

Je précise d'abord que je n'ai jamais été ni ne suis d'aucun parti, d'aucune organisation politique, d'aucune mouvance, d'aucun mouvement de soutien. Libre comme l'air devrais-je dire. Aucune dépendance alimentaire, intellectuelle, ou autre. Je ne m'intéresse pas aux hommes, mais aux valeurs, aux principes, aux convictions, à la foi, ....

Nous avons suivi avec lucidité les évènements depuis 2004. Vous et d'autres avez enduré avec courage et résistance une campagne qui était menée contre vous-même. La prison était réelle, les accusations également, les autres emprisonnement, le harcèlement, la traque, les parodies de justice, etc.., tout était réel, jusqu'à preuve du contraire. Le contraire serait d'ailleurs surréaliste. Tout ce que je vais dire par la suite n'enlève en rien le respect que vous aviez suscité en moi et en d'autres pour le courage et la constance dont vous aviez fait montre jusque là face à certains évènements

Il se dit des choses dans la presse. Wade a un peu précédé cette presse en annonçant, encore, la venue de son "ex-futur-ex-futur fils", tellement l'on s'y perd, comme dans tout avec un versatile tel que Wade

Votre volte-face d'avant les élections présidentielles a été mise par certains sur le coup de votre volonté de vouloir épargner à vos amis et hommes de confiance les supplices que le système wadien était en train de leurs infliger pour vous atteindre, je fais référence à vos gardes du corps (les Vieux Sandjéry et autres), votre jeune informaticien, votre ami Bara Tall, votre notaire Nafissatou, votre conseiller fiduciaire ITO, etc...., des hommes et des femmes connus pour être respectables et pour avoir affronté dignement les épreuves auxquelles ils ont été soumis.

Il faut que vous et Wade compreniez quelque chose. Wade vient de dire à Oumar Sarr que vos militants sont ses militants car ce sont aussi des mécontents comme les députés frondeurs.
NON. Un observateur libre et lucide ou un citoyen qui fréquente les foules vous dirait de suite qu'il se trompe royalement. Et si vous aussi pensez la même chose, vous vous trompez autant. La très grande majorité des sénégalais qui vous ont suivi ou qui ont voté pour vous (malgré les fraudes et autres) sont en fait parmi les plus radicaux contre le régime wadien. Si ils vous ont suivi ou ont adhéré à votre appel du 4 avril et autres réquisitoires anti-wade, c'est parce que pour eux vous étiez le plus hostile, le plus radical et le plus dangereux contre le régime wadien. Il ne faut pas que vous commettiez l'erreur de penser que ce sont de fidèles toutous (comme ceux du PDS) qui vous suivraient où que vous alliez, quoi que vous fassiez, bien au contraire, vous ou un autre d'ailleurs.

Ceux qui vous trouvaient des circonstances atténuantes, croyaient en votre refus du système wadien tel qu'il est devenu étaient même prêt à s'accommoder avec un fils banni, ou plutôt qui s'est banni de ce système, convaincus que vous ne raterez pas tous ces minables et incompétents une fois au pouvoir.

Bien que vous n'ailliez toujours pas confirmé vous-même, de votre propre bouche votre réponse positive à l'appel de Wade à continuer l'alternoce-bis ensemble, vos lieutenants ont suffisamment édifié sur leur capacité, votre capacité à pouvoir trahir ces sénégalais qui ne vous avaient pas encore complètement tourné le dos en Février 2007 après les audiences bizarres. Rien que le fait qu'ils aient (que vous ailliez) pu envisager un retour chez le plus grand mal que le Sénégal puisse porter, celui qui n'a fait que briser les valeurs essentielles à une nation respectable, celui qui n'a fait que promouvoir l'incompétence et la génuflexion, celui qui est coupable de tout ce que vous avez si bien dénoncé ces deux dernières années, rien que cela est une pure trahison et une marque de versatilité, une marque déposée du wadisme. Si vous veniez à confirmer vos lieutenants, alors effectivement vous êtes bien trop marqués par le Wadisme comme le disait si bien votre "père" Ablaye. Le Wadisme n'a rien à envier aux pires formes de cleptomanie et de mythomanie. Si vous infirmez, ce qui semble t-il ne sera pas le cas, alors il faudra virer presque tous vos cadres qui se sont exprimés jusque là.

Si les prévisions d'évènements se confirment, si les médias n'avaient pas tort, alors, très honnêtement, c'est quelqu'un qui a l'esprit très ouvert et prudent dans ses prises de position qui vous dit que vous ne vaudrez alors certainement pas plus que Djibo Ka ou Ousmane Ngom ou Iba Der ou un autre, la tortuosité tant reprochée à certains n'aurait pas non plus de secret pour vous. Vous serez alors vous tous (PDS, génération du con-crée, néo-PDS, ce qui reste de Rewmi) de cette même race dont Pape Diouf (pourtant de Rewmi) disait qu'elle vient après celle des crapauds.

Il ne sera pas nécessaire de faire croire à qui que ce soit, comme j'ai déjà eu à l'entendre ça et là, que cela entre dans le cadre d'une pseudo stratégie de neutralisation de je ne sais qui ou je ne sais quoi depuis l'intérieur du système wadien, cela est bon pour les films de série B ou les vieux romans policières. Peu importe votre volonté réelle, la méthode choisie, le moment, le camp, etc..., ne laissent plus aucune place à des questionnements ou des réflexions à ne plus finir, vous serez traité comme cette même race. Et cela voudrait aussi dire que vos sourates n'auraient été qu'un instrument aux mains d'un démon. Qu'Allah (SWT) nous préserve de telles créatures.

Que vous continuiez à vous réclamer actionnaire majoritaire du PDS ne nous intéresse certainement pas car ce PDS là et tout ce qu'il continue à contenir après que nul ne puisse plus en ignorer de son bilan catastrophique à la tête du pays, du caractère "cleptocratique" de ses principaux membres, ce PDS est à jeter au fonds des oubliettes, ce PDS là, nous ne le souhaitons à aucun pays, à aucune planète.

En ce qui me concerne personnellement, même si par acquis de conscience je n'avais pas voté pour vous en février (j'ai longtemps hésité entre Niasse, Bathily et Talla), d'abord du fait du comportement douteux que vous avez eu avant les présidentielles et d'autres raisons inutiles d'étaler, j'aimerais quand même que les évènements à venir me fassent dire que je me suis avancé trop vite dans mon message car j'estime qu'aucun bras n'est de trop dans le combat que le peuple sénégalais libre et indépendant mène contre cette pourriture de système que Wade a installé pour détruire ce Sénégal et transformer les sénégalais en un petit troupeau de singes qu'il manipule à sa guise. Le Sénégal n'est pas le PDS, le Sénégal n'a qu'une constante, le Sénégal.

J'ai (et certainement d'autres comme moi) toujours ménagé tous ceux qui nous (sénégalais libres) prêtaient un bras, une main, un pied dans cette lutte pour l'éradication du Wadisme (= cleptomanie et mythomanie) et continuerai à le faire. On ne peut vouloir une chose et son contraire, on ne peut se divertir à se battre contre quelqu'un qui tire sur la même cible que nous, sinon la cible n'en serait que plus contente et restera encore plus longtemps debout.

Mais à contrario, quiconque choisit le camp de ces ennemis du Sénégal doit et sera traité en ennemi du Sénégal. Alors tenez le vous pour dit, à vous Monsieur Seck, et à ce qu'il vous restera comme militants ou supporters, après avoir rejoint la bande. Nous n'avons aucun ami hormis le Sénégal. Le système Wade reste l'ennemi principal à éradiquer de ce pays et de tout pays jusqu'où il a pu étendre ses répugnantes tentacules en discréditant l'image du sénégalais.

Une fois encore, peut-être parlons-nous trop vite. Alors à vous la parole ! Mais l'on ne s'arrêtera pas à l'attendre car Wade, son système et ses crapauds sont toujours debout et dangereusement actifs.

MARVEL
marvel@hotmail.fr


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 6 Décembre 2016 - 13:42 « Khalifa Sall n’est plus dans le Ps »

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State