Référence multimedia du sénégal
.
Google

Retour des “ fils bannis ” auprès du père: Macky Sall s'agrippe sur un siège éjectable

Article Lu 1289 fois

L'idée d'un grand parti autour de la personne de Me Wade fait valser nombre de libéraux. Ceci, après l'annonce qui avait déjà faite par L'Office, il y a de cela prés de deux semaines sur le retour de Modou Diagne Fada et de Idrissa Seck, entre autres “ fils bannis ”, auprès du père. Aussi, Me Wade ayant bien compris que Macky Sall s'est bien fondu dans le Pds avec des lieutenants aguerris, va vers une liquidation politique du désormais président de la onzième législature. Idrissa Seck et Modou Diagne Fada étant de farouches adversaires du maire de Fatick. Retour controversé de deux poids lourds qui pourraient pousser Macky Sall à s'agripper sur une chaise éjectable.



Retour des “ fils bannis ” auprès du père: Macky Sall s'agrippe sur un siège éjectable
Le Pds ou le Grand Parti autour du maître de céans, va-t-il continuer à se mouvoir dans les grandes querelles ? C'est bien la question que se posent nombre d'adeptes de la chose politique. En effet, le retour annoncé de Modou Diagne Fada et de Idrissa Seck, suite au grand rassemblement lancé par Me Wade, fait valser nombre de libéraux. Les deux, étant de prés ou de loin hostiles à la politique de Macky Sall. Ce qui d'ailleurs avait valu la dissidence de l'enfant de Darou Mousty, qui a posé en lieu et place des actes. Ceci, avec la liste Waarwi lors des dernières élections législatives. Et c'était pour mieux contrecarrer la politique menée et prônée par le numéro 2 du Pds que Modou Diagne Fada n'hésitait pas à dire se rebeller contre beaucoup de leaders libéraux, tels que Macky Sall. Dans la même mouvance, l'ex- numéro 2 et président de Rewmi, n'a pas échappé à la “ déseckisation ” dans l'ensemble des démembrements de la sphère étatique. Une opération “ commando ” lancée par l'actuel président de l'Assembléée nationale contre lui et ses troupes. Autant de facteurs ayant conduit à des tiraillements, guéguerres et crises de leadership, dans et au sein du Pds. Et en lançant l'idée d'un Grand Parti ou d'un grand rassemblement en qualité de “ père ”, Me Wade ne saurait taire les divergences à travers les ambitions de tout un chacun. Tel que Idrissa Seck, ou encore Macky Sall sérieux prétendants pour sa succession. Sur le même registre, que Macky Sall se soit fondu dans le Pds avec des lieutenants aguerris, dévoile de plus en plus le poids politique de celui-ci. Aussi, Me Wade est parti pour une liquidation politique de son actuel numéro 2. Car, outre Modou Diagne Fada et nombre de frustrés, Idrissa Seck pour sa part, de retour auprès du père, rivaliserait d'ardeur et de pragmatisme politique pour arriver à un point culminant de l'appareil politique et étatique. Et pour ce faire, le maire de Fatick doit s'agripper sur une chaise qui, désormais, deviendrait éjectable.

Abdoulaye Mbow
Source: L'office

Article Lu 1289 fois

Jeudi 26 Juillet 2007


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 19 Octobre 2016 - 12:30 Convocation de Barhelemy Dias: le Ps divisé

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State