Référence multimedia du sénégal
.
Google

Retour des « fils bannis » au Pds: Wade face à l'équation Macky Sall

Article Lu 1492 fois


Retour des « fils bannis » au Pds: Wade face à l'équation Macky Sall
Même si la réconciliation a sonné entre Wade et son ancien numéro 2, Macky Sall, ce n'est pas encore la grande paix. Et pour cause. Si le retour d'Idrissa Seck au Pds se précise de plus en plus, celui de Modou Diagne Fada est déjà signé. Le premier ayant subi l'ère Macky avec tous les dégâts collatéraux connus, le second a longtemps décrié un certain flagornisme, un clientélisme politique orchestré par le camp de Macky Sall. Et après toutes les tentatives pour le mettre sur la touche, Macky Sall aura cependant réussi à se maintenir dans le Pds et au perchoir de l'Hémicycle. Cependant, avec le retour de l'enfant de Darou Mousty et celui probable d'Idrissa Seck, la descente aux enfers pour le président de l'Assemblée nationale est plus que d'actualité. Wade faisant toujours face à l'équation Macky, surtout pour ce qui concerne la succession.
Entre les libéraux, les crises de leadership ont toujours prédominé, même si d'aucuns soutiennent que la pièce maîtresse de ses grandes manœuvres n'est autre que leur secrétaire général. Aussi, ont été les noms, les personnes et les camps qui ont retenu l'attention de tout un chacun. Le tout sous une pluie d'attaques, de contre-attaques et de plan de liquidation. De ce lot, sortent incontestablement trois personnages que sont Idrissa Seck, Modou Diagne Fada et maintenant Macky Sall. Wade ayant donné à chacun d'eux un pouvoir de décision qui aura frustré plus d'un par rapport à son application. Seulement, l'affaire Modou Diagne Fada est désormais rangée dans les tiroirs, après qu'il eut mis sur pied le mouvement dénommé « Waar wi », qui lui a donné trois sièges à l'Assemblée nationale, sans le Pds. De même, Idrissa Seck après toutes les tracasseries traversées surtout pour l'affaire des chantiers de Thiès, a un déjà pas au Pds. L'enfant de Darou ayant déjà retrouvé sa famille politique qu'est le navire libéral. De ses retours, prédominent l'équation Macky Sall, qui n'est toujours pas à l'abri d'une tentative de liquidation politique. En effet, meilleurs adversaires contre Macky Sall ne pouvaient se résumer autour des deux hommes précités. Les raisons étant multiples et les ambitions gênantes pour chacun. De l'autre côté, Me Wade n'aura pas hésité à écarter Ousmane Ngom du stratégique département de l'intérieur, mieux connu pour ses remous surtout avec le maire de Thiès. C'est dire, de l'avis de plus d'un que son retour au Pds est plus qu'imminent. Sur le même ordre d'idées, et contre toute attente, une sénatrice aurait également reçu d'énormes moyens financiers pour mieux contrer le président de la onzième législature dans son fief qu'est Fatick. Sans compter les sorties de certains des libéraux qui déclaraient que c'est Me Wade qui a pardonné à Macky Sall et non le Pds en tant que tel. Ce qui signifierait sans doute, que ce n'est pas encore la fin de l'épilogue dans l'affaire Macky Sall. À cela, s'ajoute une probable dissolution de l'Assemblée nationale et l'organisation d'élections anticipées. Et, avec le retour des « fils bannis », la descente aux enfers du maire de Fatick est plus que d'actualité. Wade faisant toujours face à l'équation Macky Sall qui n'est pas prêt à baisser les « armes ». Les regards étant dirigé vers la marche de la succession.

Source: L'office

Article Lu 1492 fois

Mardi 8 Avril 2008


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State