Référence multimedia du sénégal
.
Google

Retour des émigrés au bercail : Quelques pistes pour réussir leur insertion

Article Lu 1984 fois

Beaucoup d’expatriés sénégalais éprouvent de réelles difficultés pour réussir leur réinsertion dans le tissu économique, une fois de retour au pays. Quelques pistes ont été dégagées par l’ancien directeur de l’Emploi du Sénégal. Pape Ibrahima Ndao, actuellement consultant en politique et planification de développement invite les candidats au retour à ne pas demander l’impossible.



Retour des émigrés au bercail : Quelques pistes pour réussir leur insertion
En rentrant au pays pour y investir, les émigrés sénégalais ont souvent tendance à exiger des pouvoirs publics des ‘facilités’ pour leur insertion dans le tissu économique national. Ce qui ne manque pas d’indisposer les services sollicités dans ce sens. Face à cette situation, le Consultant en politique et planification du développement, Pape Ibrahima Ndao pense que ‘les Sénégalais de l’extérieur sont des Sénégalais comme tous les autres. Ils n’ont pas moins de devoirs, ni plus de droits qu’eux. Dans ces conditions, demander des mesures dérogatoires au droit commun, et quel qu’en soit le domaine, risquerait d’être contreproductif’. Il animait hier une table ronde sur ‘Migration, une opportunité économique et sociale : inclusion dans les politiques de l’emploi’, dans le cadre de l’Atelier diagnostic sur le rôle du secteur privé au marché de l’emploi au Sénégal organisé par le Bureau international du travail (Bit) et la Fondation internationale pour l’Amérique latine d’administration et de politiques publiques (Fiiapp) qui se tient du 9 au 11 décembre 2009 à Dakar. L’ancien directeur de l’Emploi du Sénégal n’a pas aussi manqué de jeter des pierres dans le jardin des pouvoirs publics en charge de la politique de l’emploi au Sénégal. Dans son intervention, il a fait savoir que la politique nationale de développement économique du Sénégal, telle qu’elle existe de nos jours, n’accorde pas une place réelle à la promotion active de l’emploi. Et les actions de promotion et de mise en œuvre ne considèrent pas la migration comme un axe majeur de politique.
Aux émigrés sénégalais qui seraient tentés de retourner au bercail, le Consultant en politique et planification du développement leur donne un conseil sur leur choix d’insertion dans leur pays d’origine. De son avis, il convient d’éviter le piège de la création d’entreprise individuelle comme mode principal, sinon unique, de réinsertion des migrants. Ce qui, à ses yeux, est choisir celui qui est à la fois le plus difficile, le plus risqué et le plus coûteux. En plus, prévient-il, tout le monde n’est pas manager pour prétendre diriger une entreprise, aussi petite soit-elle.

Au sortir de cette journée d’échanges, il est établi que les migrations de main-d’œuvre bien encadrées peuvent contribuer de manière positive au développement des pays d’origine aussi bien que des pays d’accueil. Et il suffit de maximiser les bénéfices de la migration encadrée de la main d’œuvre pour promouvoir le développement durable et la réduction de la pauvreté.

Ibrahima DIAW
Source Walfadjri

Article Lu 1984 fois

Vendredi 11 Décembre 2009





1.Posté par overze le 11/12/2009 20:08
interessant;;;merci

2.Posté par diouf le 11/12/2009 20:15
On na mar d c gouvernement de merde qui interdi l'importation des vehicul de plus de 5 ans
merde wade va te faire sucé ta mére

3.Posté par koubakh le 11/12/2009 21:01
ça c'est notre seul probleme ,MAIS SAMA WAY 2012 YAGOUL ,je ne peut pas d' achater une voiture , a cause de cette gouvernement nulle et mechant ,mais nos cartes d'electeur et toujours notre seul arme . OK SAMA GAYI

4.Posté par Wax fègne le 12/12/2009 09:38 (depuis mobile)
Allez apprendre à bien vous exprimer dans vos langues de travail. Apparemment vous ne savez pas ce que c'est que le mot "pollution". Encore moins à quoi sert le sommet de Copenhague. Vos insultes ici témoignent de votre inculture et de votre manque d'éducation. Avec des mentalités pareilles, le Sénégal ne verra pas de sitôt le bout du tunnel du développement.

5.Posté par diouf le 12/12/2009 17:16
wa fégne va de faire enculer cé pas toi qui va nous donné dé leçon sur la pollution merde
gouvernan d merde allé vous tous succééeeeeeeeeeeee vas maman
ta mére

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State