Référence multimedia du sénégal
.
Google

Retour d'Idrissa SECK au Pds : Peur bleue chez les libéraux thiessois

Article Lu 1356 fois


Retour d'Idrissa SECK au Pds : Peur bleue chez les libéraux thiessois
(Correspondance) - ‘Le retour d’Idrissa Seck au Pds ne nous dérange aucunement. Ce n’est pas notre problème. C’est plutôt celui du secrétaire général. Il ne nous dérange pas, puisque nous le connaissons pour l’avoir pratiqué et les Thiessois aussi’. Ces propos sont de Pape Moussé Diop qui présidait, la semaine dernière à la permanence du Pds à Thiès, une réunion d’information sur la refondation du Pds et sur le choix du candidat aux élections sénatoriales du 19 août prochain. Mais, cette réaction cache mal le sentiment d’inquiétude qui habite le milieu libéral de la cité du rail depuis l’annonce du prochain retour de l’édile de la ville de Thiès dans les rangs du Pds. Un sentiment qui est allé crescendo avec les dispositions qui auraient été prises, selon Pape Moussé Diop, par le groupe des treize dont il est membre et qui a, sous la conduite d’Abdou Fall, en charge la ‘restructuration-refondation’ du Pds.
En effet, et si l’on en croit ce membre dudit groupe, il sera question durant les opérations de restructuration d’appliquer, de la façon la plus rigoureuse, les principes de démocratie. Il s’agira, à son avis, de l’opération de vente des cartes qui va bientôt commencer à l’installation des structures de bases, de veiller à l’application stricte des directives du parti. Des commissaires politiques et des superviseurs seront déployés sur l’ensemble du territoire national pour veiller au bon déroulement des opérations dans le respect des règles démocratiques. Ainsi, le choix des leaders se fera par les militants eux-mêmes. Des mesures suffisantes pour installer l’inquiétude voire la peur chez tous ceux qui aspiraient à conduire les futures destinées du Pds dans la cité du rail. En ce sens que tous ont à l’esprit la raclée que l’ex-Premier ministre avait administrée, dans sa ville, au secrétaire général national du Pds, Me Wade, alors candidat à la présidentielle. Pour dire la presque certitude qu’ils ont de la quasi-nullité de leur chance devant des adversaires aussi puissants qu’Idrissa Seck et ses hommes, s’ils n’ont pas l’aval et le soutien de Me Wade. Mais, malheureusement, pour eux, un quelconque coup de pouce est exclu par les nouvelles dispositions annoncées par Pape Moussé Diop. Des dispositions qui devraient, d’ailleurs, être consignées dans les nouveaux textes réglementaires du Pds attendus avant le démarrage des prochaines opérations de vente des cartes.

Ainsi s’expliquent aisément les sorties très musclées des différents intervenants à la réunion ainsi que la verdeur de certains qui n’ont pas hésité à rouler dans la boue leurs anciens frères qui sont sur le chemin de retour au bercail. D’aucuns ont même poussé l’audace jusqu’à remettre en cause le choix de celui qu’ils ont toujours considéré comme la seule constante du Pds et dont le point de vue ne devait souffrir d’aucune contradiction. C’est, d’ailleurs, sous ce registre qu’il faudrait, peut-être, ranger les vœux, pour ne pas dire les exigences, formulés par nombre de responsables libéraux de la cité du rail et qui consistent à voir la justice trancher cette affaire de détournement de fonds politiques dont l’ex-Premier ministre est accusé. Une affaire encore pendante en justice. ‘Personne, en dehors de la justice, n’a le droit de blanchir Idrissa Seck’, ont-ils estimé avant de soutenir que le règlement par la justice de cette question devrait être la condition sine qua non du retour de l’édile de Thiès au Pds. Et même dans cette éventualité, ils supposent qu'Idrissa Seck et les siens devraient ‘se mettre, sagement, dans les rangs et derrière ceux qui ont toujours fait preuve de fidélité au parti et à son secrétaire général’. Des vœux, somme toute, contraires aux dispositions mises en place par le groupe de réflexion dit des treize qui posent comme principal critère la représentativité et non la fidélité.

Sidy DIENG
Source; Walfadjri

Article Lu 1356 fois

Mardi 14 Août 2007


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 11:54 Macky Sall à Versailles chez Abdoulaye Wade

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State