Référence multimedia du sénégal
.
Google

Retour d'Idrissa SECK au Pds : Aminata Tall prend sa revanche

Article Lu 1324 fois

Avec le retour d’Idrissa Seck dans la maison du père, Aminata Tall prend sa revanche sur l'histoire et sur les hommes. Le maire de Diourbel est ainsi conforté dans son appel pour un rassemblement de la grande famille libérale qu’elle avait lancé il y a un an et qui avait provoqué une véritable levée de boucliers contre elle. Car, retournement de l’histoire, voilà le président Wade qui tend la main à tous ses ‘fils égarés’, dont Idrissa Seck. L'ancien Premier ministre, pour sa part, pourrait trouver en Aminata Tall une alliée sûre dans la perspective de la guerre de succession.



Retour d'Idrissa SECK au Pds : Aminata Tall prend sa revanche
S'il y a quelqu'un qui est en droit de faire des ronds de jambes après l'appel lancé par le président Abdoulaye Wade pour la réunification de la grande famille libérale et surtout après l'annonce du retour d'Idrissa Seck au Pds, c'est bien Aminata Tall. Il y a un an, à Diourbel, elle avait théorisé le retour au bercail des ‘fils égarés’ de Me Wade. Elle s'était même proposée de démarcher le maire de Thiès pour le faire revenir au Pds. Mais, celle qui est considérée comme l'icône du Pds avait très tôt raison de lancer un tel message.
En effet, l'appel d'Aminata Tall - très mal perçu par certains responsables libéraux comme Abdoulaye Faye et Farba Senghor - lui avait valu beaucoup d'inimitiés au sein du Pds. D'aucuns plus incisifs l'accuseront même d'être une taupe au service d'Idrissa Seck. Aminata Tall sera alors combattue, vouée aux gémonies et son idée torpillée. Mais, aujourd'hui, le maire de Diourbel a pris sa revanche sur l'histoire et sur les hommes. Me Wade vient de lui donner raison en appelant autour de lui tous les membres de la famille libérale, y compris Idrissa Seck, dans le cadre d'un grand parti présidentiel.

Mais, le retour d'Idrissa Seck risque de créer des remous au sein du Pds (Voir notre édition d'hier). En fait, il est fort à craindre qu'il y ait des accrochages entre le maire de Thiès et certains caciques du Pds tels que Macky Sall, Ousmane Ngom, Cheikh Tidiane Sy, Farba Senghor, Abdou Fall… A moins que Me Wade ne trouve la panacée qui lui permettra d'instaurer une cohabitation saine. Dans le cas contraire, Idrissa Seck ne sera pas seul. L'ancien Premier ministre pourra, en fait, compter sur Aminata Tall. Ils s'entendraient comme deux larrons en foire. Mais, ce serait un peu grâce à leurs adversaires communs. En effet, en rejetant Aminata Tall et son projet de réunification de la famille libérale, les ‘ennemis’ d'Idrissa Seck l'ont tout simplement jetée dans les bras de ce dernier. Et leur tandem risque de faire mal.

Pourtant, Aminata Tall et Idrissa Seck n'ont pas toujours eu les meilleures relations. Leurs rapports ont épousé des contours d'un relief jurassien avec des hauts et des bas. Avant l'alternance, et un peu après l'accession de Me Wade au pouvoir, le maire de Diourbel et son collègue de Thiès avaient une complicité telle qu'il faisait même des jaloux au sein du Pds. Mais, les choses ont commencé à se gâter lorsqu'Idrissa Seck a été nommé Premier ministre. Ce dernier, voulant mettre au pas tous les responsables libéraux pour avoir la haute main sur le Pds, s'était vu opposer par Aminata Tall une farouche résistance. Le bras de fer se soldera par l'éviction du maire de Diourbel du gouvernement. Elle connaîtra une traversée du désert, avant d'être repêchée par le président Wade qui la nomme ministre d'Etat sans portefeuille à la faveur du départ d'Idrissa Seck de la Primature.

Bien plus tard, à la sortie de prison de l'ancien Premier ministre, Aminata Tall tendra la main à Idrissa Seck. Cependant, ce geste a été analysé par certains observateurs comme une manière pour le maire de Diourbel de mettre des bâtons dans les roues à Macky Sall avec qui elle était en conflit. Elle aurait, ainsi, voulu juguler les velléités tentaculaires du successeur d'Idrissa Seck. C'est parce que le retour du maire de Thiès au Pds pourrait constituer un frein à l'ascension de Macky Sall. Mais, ça, c'était avant que le président Wade ne décide d'envoyer ce dernier à l'Assemblée nationale.

Amadou DIOUF
Source: Walfadji

Article Lu 1324 fois

Vendredi 3 Août 2007





1.Posté par niokhor ndour le 03/08/2007 12:54
way mé mere bi mo toy way! han! Li mo takh wade mir si mome, ki dafa bakh way

2.Posté par leuz le 03/08/2007 18:12
AMINATA TALL IMBECILE BI

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State