Référence multimedia du sénégal
.
Google

Retour Annoncé de Idy: Les libéraux de Thiès dans l'expectative

Article Lu 1366 fois

Le jour où les retrouvailles entre Me Abdoulaye Wade et son ancien Premier Ministre Idrissa Seck seront définitivement scellées, tous les regards seront tournés vers Thiès. C'est parce que c'est la ville où le processus de retour des “ frères bannis ” sera des plus compliqué à cause des chocs des ambitions que cela va générer. Pour le moment, les libéraux sont dans la plus grande expectative, en attendant d'y voir plus clair.



Retour Annoncé de Idy: Les libéraux de Thiès dans l'expectative
Les épisodes les plus douloureux dans le combat à mort entre le “ père ” Me Abdoulaye Wade et son “ fils putatif ”, Idrissa Seck, se sont joués à Thiès, fief de l'ancien Premier Ministre. Les choses se sont signalées dès le début pour éclater au grand jour par la suite. La convocation à la Dic puis l'arrestation de Idrissa Seck avait occasionné un mouvement d'humeur dans la capitale du Rail, avec à la clé des mouvements de foule dans la rue suivis d'arrestations et de procès. Sur le plan purement politique, l'exclusion de Idrissa Seck des rangs a entraîné la désintégration du PDS dans une localité qui a toujours été sa chasse gardée. Les différents responsables d'alors sont restés fidèles à Idrissa Seck, et ont eu tout le temps de miner les rangs et de fidéliser les militants autour du maire, perçu alors comme un martyr. La mesure de dissolution des instances, prise par la direction du parti, puis l'émergence de responsables de type nouveau pour tourner définitivement la page Idrissa Seck n'y pourra rien. Les Thiessois sont restés collés à leur maire, et toutes les combinaisons politiques dégagées pour anéantir les proches du maire s'avéreront inefficaces. La preuve sera donnée par les résultats de la présidentielle. Le candidat de la coalition sopi a été pratiquement humilié partout dans la ville, et même dans plusieurs coins du département. Avec le retour annoncé de Idrissa Seck et de ses partisans, c'est l'expectative dans les rangs des libéraux. Les résultats de la présidentielle et le taux élevé de boycott lors des législatives laissent penser à certains qu'une fois le pied retourné dans le parti, Idrissa Seck risque de reprendre sa position politique à Thiès. Ce qui ne manquera pas de poser d'énormes problèmes à certains responsables comme Abdou Fall qui s'est sacrifié pour le parti, et avait presque gagné le combat de la reconquête. Pour le moment, cette affaire autour de la dissolution de “ Rewmi ” dans le PDS empêche à plusieurs responsables libéraux de Thiès de dormir. C'est pourquoi, il est presque impossible de leur tirer un mot sur la question. Ils préfèrent pour l'instant garder le silence, et attendre l'évolution des choses pour mieux apprécier. En tout cas, le retour de Idy dans les rangs occasionnera inévitablement un chamboulement à Thiès, et l'émergence d'une nouvelle configuration du PDS dans la ville. Selon des observateurs politiques, cela risque de créer des problèmes encore plus compliqués, d'autant plus que les partisans de Idy, longtemps marginalisés par leurs ex frères et ayant subi divers revers à cause de leur fidélité et leur amitié pour un homme, voudraient bien prendre leur revanche sur l'histoire. Mais, est-ce que ceux qui se battaient au front, à visage découvert, pour réhabiliter le parti alors qu'eux posaient des actes de sabotage, vont rester les bras les bras croisés ? C'est là toute la grande question qui tarde à trouver une réponse. Lors de l'assemblée générale tenue jeudi, le maire de Pout a sonné l'alerte, et donné en même temps le ton. Quand les responsables ont voulu s'attarder sur le choix porté sur Talla Seck comme sénateur titulaire du département, il est monté sur ses grands chevaux pour mettre les pendules à l'heure ; et sa réaction résume bien l'état d'esprit des libéraux de Thiès. Pour lui, ce n'est plus le moment de se chamailler, mais de serrer les rangs pour faire face aux évènements qui pointent à l'horizon. Selon ses propos, il est hors de question d'accepter que d'autres négocient leur retour dans les rangs sur la tête de ceux qui étaient restés, et qui se sont battus sur le terrain.

Kader KANE
Source: L'office

Article Lu 1366 fois

Dimanche 12 Août 2007





1.Posté par babakash le 12/08/2007 13:07
Thies ou la la ville rebelle.... Nous n'avons pas encore vu à quel point Thies est une ville rebelle! l'avenir nous édifiera sur cela! SECK en prison!

babakash
babakash@gmail.com

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State