Référence multimedia du sénégal
.
Google


hh



Réplique du Pds au Pm dans le cadre des biens mal acquis Abdoulaye Sow : «Abdoul Mbaye est un monstre»

Les libéraux persistent à croire que le premier ministre est mouillé dans l’affaire des biens mal acquis et le transfèrement des fonds volés par le dictateur Tchadien Hissène Habré. La fédération des cadres libéraux estime que les arguments fournis par Abdoul Mbaye sont loin de la réalité.



Réplique du Pds au Pm dans le cadre des biens mal acquis Abdoulaye Sow : «Abdoul Mbaye est un monstre»
Les libéraux sont loin d’abandonner dans leur stratégie d’obtenir la tête d’Abdoul Mbaye, malgré le rejet de leur motion de censure par l’assemblée nationale. En effet, hier, en conférence de presse à la permanence, les cadres libéraux ont dit regretter le comportement de la majorité présidentielle à laquelle, ils déclarent la guerre. Selon Abdou Khafor Touré, « le grand orale du premier ministre, loin d’avoir clos le sujet, sur son rôle actif et sa responsabilité dans le blanchiment de l’argent du peuple tchadien dérobé par le dictateur déchu Hissène Habré, a laissé pantois tous les citoyens épris de justice d’éthique et de vérité ». Non convaincu par les réponses du premier ministre, M. Touré précise que sa stratégie de tourner en dérision les motivations de ladite motion, prétextant qu’elle vise à détourner l’attention des sénégalais, son agressivité et son insolence n’ont pas point réussi à cacher sa gène, son énervement et au-delà, sa culpabilité mal dissimulée. Les cadres libéraux considèrent que la gouvernance sobre, vertueuse et transparente, tant clamée par Macky Sall, ne sera qu’incantations, tant qu’il maintiendra un délinquant financier, de la trempe d’Abdoul Mbaye, au regard son passé, à la tête du gouvernement. Abdoulaye Sow, le chargé de la vie du Pds, enfonce le clou, après la sortie du président Macky Sall qui a félicité Abdoul Mbaye, en conseil des ministres. « C’est inamissible, de Senghor à Wade, jamais un président n’a félicité son premier ministre pour avoir insulté les députés du camp adverse. Le camp présidentiel n’avait qu’un seul argument. Dire que la motion de censure est un tissu de mensonge, c’est manquer de respect au peuple sénégalais, parce que la loi autorise cette motion de censure. La panacée des députés de la majorité mécanique instrumentalisée, c’est de dire qu’il est le fils de Kéba Mbaye, comme si être le fils d’un grand homme dans ce pays est quitus à la responsabilité. A contrario, s’il est le fils de Kébé Mbaye, dont nous reconnaissons la valeur intellectuelle et morale, il se devait d’être d’une humilité de responsabilité, mais à contrario, le Président de la république, fils de gardien, ne devrait être rien, si on est logique. Cela vaut dire que cet argument n’a pas de sens et nous devons nous avouer qu’on a un monstre de premier ministre », a-t-il précisé. Les libéraux ont, par ailleurs, demandé au premier ministre de présenter son patrimoine, comme le Président.

Ibrahima Khalil DIEME
REWMI QUOTIDIEN

Samedi 29 Décembre 2012




1.Posté par Xalim le 29/12/2012 15:00
L'image du Senegal s'est ternie à jamais quand le peuple Senegalais a commis la plus grande erreur de son histoire en mettant ABDOULAYE WADE et ses sbires au pouvoir. Une question maintenant à ces cadres liberaux: Vous dites que le premier ministre a insultè les parlementaires. Qui a traitè en premier notre premier ministre de delinquant le meme jour et dans cette meme assemblèe??? Peut etre que pour vous c'est pas une insulte. Senegalais xamoul kou togne. Kou feyou la xaam. Je prefère sincerement mettre au monde un monstre comme ABDOUL MBAYE qui, il y'a vingt ans etait directeur de banque que de mettre au mondes des vermines qui, il y'a seulement dix ans avaient des bons à la boutique du quartier qu'il ne pouvaient meme pas honorer et sont devenus milliaidaires sur le dos des honnetes Senegalais...VOUS NE BOXEZ PAS DANS LA MEME CATEGORIE.

2.Posté par moussa le 30/12/2012 08:20
Tel pere tel fils
Kocc barma nena-deumeu ndey ,gana baye.
Qu'est ce qu'un banquier? une personne a quiles gens confient de l'argent,qui ensuite munie d'un crayon a gomme et d'un carnet s'adonne a des additions des soustractions et des divisions,a l'avantage ou la perte des uns et des autres selon son propre interet.Jusqu'a la fin des temps il n'existera jamais un banquier honnete.Son pere lui a appri comment bien etre dans la societe et non comment etre bien envers la societe.A la fin de la journee les clairs esprits ce sont rendues compte que ce mbaye fils est un membre improductif de la societe.Ceux qui ont les memes visions marchent et se defendent ensembles,les sceptiques,les voleurs,les menteurs,les sans coeurs,les damnes,les amnesiques....................., .

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 22 Juillet 2014 - 17:25 Fée pour les planches








Plateforme d’information et d’intéraction a temps réel
Optimisé pour être vu en 1024x768 I.E. 6.0 ou plus récent

Info sur Xibar.net | Conditions d'utilisation | Données personnelles | Publicité | Aide / Contacts |
Copyright © 2007 Xibar multimedia Tous droits réservés