Référence multimedia du sénégal
.
Google

Rencontre avec les cadres casamançais : Wade étend la loi d’amnistie à Salif Sadio et Nkrumah Sané

Article Lu 11064 fois

Le président de la République a accédé, samedi dernier, à la demande des cadres casamançais d’amnistier tous les rebelles de la Casamance, y compris Salif Sadio et Nkrumah Sané. Cette décision vise à faciliter l’ouverture des négociations et les rencontres inter-Mfdc où Salif Sadio et Nkrumah Sané devraient jouer un rôle déterminant.



Rencontre avec les cadres casamançais : Wade étend la loi d’amnistie à Salif Sadio et Nkrumah Sané
Arriver à un désarmement effectif des combattants et leur apporter toute l’assistance nécessaire telle que prévue par l’Accord général et le Protocole d’accord de 2004, tel est le vœu formulé Pierre Goudiaby Atépa au nom du Collectif des cadres casamançais qu’il dirige. Et, à ses yeux, la réinsertion des rebelles ayant déposé les armes, ne doit pas nécessairement passer par leur intégration dans l’armée, elle implique également l’identification d’activités génératrices de revenus dans différents domaines laquelle sera suivie d’une sensibilisation et d’une formation des candidats. Mais, précisera le président des cadres casamançais, ‘ce programme, bien sûr, ne peut être appliqué que si l’accord de paix entre effectivement en vigueur’. Réponse du chef de l’Etat à cette demande : tous les rebelles qui accepteront de déposer les armes, pourront être réinsérés dans des corps paramilitaires. Mais il est hors de question qu’ils intègrent l’armée sénégalaise parce que, comme le soulignera Me Wade, un général du maquis ne peut avoir le même grade qu’un général de l’armée formé à Saint Cyr.
Les cadres de la Casamance se sont également préoccupés de la portée de la loi d’amnistie. Ils ont ainsi rappelé que lors de l’audience que le chef de l’Etat avait accordée, le 4 mai 2003, à une délégation du Mfdc, feu l’abbé Augustin Diamacoune Senghor avait demandé, entre autres, ‘d’accorder l’amnistie à tous les combattants afin qu’ils ne soient pas poursuivis pour s’être enrôlés dans la lutte armée’. Et le président de la République, dans sa réponse, avait affirmé que le gouvernement allait demander à l’Assemblée nationale de voter une loi d’amnistie. Et le 6 juillet 2004, la loi portant loi d’amnistie est votée par l’Assemblée nationale. ‘Il reste cependant, dira Pierre Goudiaby Atépa au chef de l’Etat, que dans la perspective d’une reprise du dialogue et des négociations, les combattants du Mfdc se trouvant encore dans le maquis s’interrogent sur la portée de la loi d’amnistie. Dans ces conditions, il nous semble qu’une déclaration officielle expresse en direction des principaux responsables de l’aile combattante serait de nature à les rassurer pour les amener à participer sereinement et en toute confiance aux activités que commande le processus de paix’. Mais le président de la République a rassuré que la loi d’amnistie bénéficie à tous les rebelles : ‘Je réaffirme clairement que tous les rebelles sont amnistiés sans exception’, qu’ils se nomment Salif Sadio, Mamadou Nkrumah Sané ou autre.

Aux cadres casamançais qui s’offusquent d’avoir été écartés du dossier de la Casamance, le chef de l’Etat leur a donné l’assurance qu’il n’en est rien de tel : ‘Je n’ai jamais dit que vous êtes écartés dans ce dossier. Ma porte vous est grandement ouverte.’ Même s’il ne s’est pas clairement prononcé sur les grandes questions, notamment la reprise du dossier par le ministre de l’Intérieur, le président Wade a donné son accord sur beaucoup de points.

Ainsi, concernant le désenclavement de la région Sud, il a déclaré que le Sénégal allait acheter un avion qui sera confié à une compagnie sénégalaise qui va pratiquer des tarifs très réduits. Pour le désenclavement de la voie maritime, un second bateau a été commandé.

Les grands absents de cette rencontre entre les fils de la Casamance et le président Wade sont sans doute Farba Senghor et les sages du Fogny.

Najib SAGNA
Source WALFADJRI

Article Lu 11064 fois

Mardi 22 Septembre 2009





1.Posté par didi le 23/09/2009 11:05
Allah adu Jamm

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State